Catégorie | agriculture

Agriculteurs, entre passion et colère..

En 1990, la France comptait 2 millions d’agriculteurs. Aujourd’hui, ils sont deux fois moins nombreux. Et leur vie n’a rien d’un long fleuve tranquille : ils se battent contre des normes européennes contraignantes, leurs productions se vendent au rabais et ils souffrent souvent d’isolement… Une situation qui ne risque pas de s’améliorer malgré la réforme de la Politique Agricole Commune prévue cette année.

Le magazine dressera le portrait de ces hommes et de ces femmes qui consacrent leur vie à leurs terres et à leurs animaux. Pour le meilleur et pour le pire.

Parmi les reportages proposés:

- Véronique et Frédéric  produisent du lait en Bretagne. Propriétaires de 70 vaches laitières, ils se sont endettés pour développer leur exploitation. Dernièrement, le prix de vente du lait a baissé en raison des quotas laitiers. Le couple se retrouve en grandes difficultés financières.

- Florian, 22 ans. Il élève des veaux de boucherie. Comme son père et son grand père avant lui.

- Emeline et Valère ont quitté leur travail à l’usine en région parisienne pour s’installer en Ardèche avec leurs deux enfants. Ils se lancent dans la production de fromage de chèvre mais ils vont être confrontés à la lourdeur administrative et aux nombreuses normes qui régulent désormais le monde agricole.

- Autre épreuve vécue par les paysans, le vol de leurs bêtes mais aussi de leur outil de travail : les tracteurs. Certains peuvent valoir jusqu’à 150.000 euros.

Dimanche 1er mars à 20h55 sur M6

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8517 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

mars 2015
L Ma Me J V S D
« fév   avr »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+