Catégorie | territoires

Les nouveaux cantons du département de l’Isère

Au lendemain de l’élection départementale de mars 2015, le département de l’Isère comprendra 29 cantons au lieu de 58. Il comptera alors 58 conseillers départementaux, 29 femmes et 29 hommes.

La carte cantonale du département a été modifiée pour constituer des cantons plus homogènes en termes de population. Ainsi, les nouveaux cantons auront une population comprise entre 28 000 et 50 000 habitants, contre une fourchette comprise entre 4 000 et 40 000 habitants auparavant.

L’Isère comprendra 29 cantons

En Isère, la nouvelle carte des cantons a été définie par décret du 18 février 2014. Les changements se traduiront à partir de mars 2015 par la définition de 29 cantons, au lieu de 58 actuellement.

Avec un peu plus de 50 000 habitants en 2012, les cantons de Bourgoin-Jallieu-1 et de Charvieu-Chavagneux sont les plus peuplés. À l’inverse, celui de la Matheysine-Trièves avec 28 300 habitants est celui qui l’est le moins. Ce canton au caractère montagneux est par ailleurs celui qui regroupe le plus grand nombre de communes (72). Les cantons de Grenoble-1, 3 et 4 ne comprennent que des fractions de la commune de Grenoble. Le canton de Grenoble-2 intègre sept communes situées au nord de Grenoble. C’est aussi le cas pour Vienne, éclatée entre le canton de Vienne-1 au nord, qui compte 9 autres communes et le canton de Vienne-2 au sud, aux côtés de 17 autres communes.

De fortes disparités entre les cantons

Les caractéristiques démographiques sont ainsi assez différentes entre les cantons de L’Isle-d’Abeau, où la part des moins de 20 ans atteint 33 %, et le canton de Grenoble-1, où cette proportion n’atteint pas 20 %.

De la même façon, la répartition par catégorie socioprofessionnelle fluctue entre les différents cantons de l’Isère, et même au sein des différents cantons de Grenoble.

Sans titre

Pour comprendre

La loi du 17 mai 2013 instaure un nouveau mode d’élection pour les membres des conseils départementaux, nouvelle appellation des conseils généraux. Lors du prochain renouvellement général des 22 et 29 mars 2015, les candidats se présenteront en binôme composé d’un homme et d’une femme. Dans chaque canton, un binôme, donc deux conseillers départementaux, seront élus au scrutin majoritaire à deux tours.

Ces modifications s’inscrivent dans le cadre des objectifs définis par le Président de la République lors des États généraux de la démocratie territoriale. Ce mode de scrutin garantit la parité homme-femme, alors que les assemblées départementales ne comptent aujourd’hui que 13,8 % de femmes.

Le nombre d’élus restant inchangé, la carte cantonale de chaque département a été modifiée afin de permettre l’élection de deux conseillers départementaux par canton et d’améliorer leur représentativité démographique. Près des trois cinquièmes des cantons n’ont pas connu de modification de leurs limites géographiques depuis 1801.

Pour en savoir plus

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8526 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

mars 2015
L Ma Me J V S D
« fév   avr »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+