Archive | 02 avril 2015

PAC : le Ministère s’engage et répond !

Communiqué de la Fédération Nationale Ovine

Suite à notre dernier communiqué de presse où nous dénoncions un certain nombre de points noirs sur la
mise en oeuvre de la nouvelle PAC 2015-2020, le Ministère s’est expliqué et nous a apporté des réponses !

Concernant l’ICHN, Stéphane Le Foll a rappelé que les montants ont été revalorisés de 15% dès 2014 pour chacun
des bénéficiaires, afin d’assurer le maintien d’une activité agricole sur l’ensemble des territoires à handicap. En 2015,
un montant supplémentaire de 70 €/ha jusqu’à 75 hectares, prenant la suite de l’ex Prime herbagère
agro-environnementale (PHAE) viendra encore augmenter ces montants portant l’enveloppe ICHN à 928 M€.
Au niveau national, l’enveloppe consacrée à l’ICHN augmentera progressivement pour atteindre plus d’1 Milliard
d’euros en 2017, soit 300 Millions de plus que les montants 2013.

Comme nous l’avions déjà fait remarquer, nous nous réjouissons que l’essentiel des critères permettant de cibler
l’ICHN sur les exploitations pour lesquelles cette aide est la plus justifiée soient préservés. Il s’agit en l’occurrence :
- De la modulation du niveau d’aide en fonction du taux de chargement ;
- Le ciblage de l’aide sur les exploitations ayant une forte part de leurs surfaces en zone défavorisée ;
- L’exclusion des agriculteurs ayant un fort revenu non agricole ;
- Le maintien de la majoration pour les ovins.

La FNO regrette tout de même qu’aucune avancée n’ait pu être obtenue sur le critère d’âge maximum de l’exploitant
ainsi que sur celui qui imposait que le siège de l’exploitation se trouve en zone défavorisée, la commission
européenne étant catégorique sur ce sujet pour des raisons de non-discrimination.

Toujours sur l’ICHN, une très forte inquiétude régnait au sein de la production ovine au sujet du taux de chargement
et de son calcul.

Nous nous réjouissons donc de l’annonce du Ministre de l’Agriculture qui confirme plusieurs points et répond à nos
inquiétudes :
- Les surfaces comptabilisées incluront bien les céréales autoconsommées.

- Pour les parcelles peu productives (comme les pâturages boisés, les chênaies ou les châtaigneraies) désormais
admissibles en partie (règle du prorata) c’est la totalité de la surface de la parcelle qui sera retenue pour le
calcul du chargement et non la surface réduite après application du prorata.

- S’agissant des animaux pris en compte, les règles actuelles sont conservées : les ovins et caprins de moins de
1 an, les bovins de moins de 6 mois et tous les autres herbivores de moins de 2 ans ne seront pas pris en compte
dans le calcul du taux de chargement ; les porcins non plus.

Un travail doit encore être conduit d’ici fin avril pour revoir, là où cela est nécessaire, le seuil minimum du taux de
chargement et les seuils de dégressivité de l’ICHN à partir de certains taux. Ce travail est essentiel pour les
éleveurs ovins !

Enfin, lors du congrès de la FNSEA le 26 mars dernier, le Premier Ministre s’est engagé auprès de l’ensemble de
la profession agricole à ce que les aides PAC 2015 soient bien payées en temps et en heure, ainsi que les
avances. Manuel Valls a affirmé que le décalage de la période de déclaration ne remettra pas cause le
versement de ces aides. Les agriculteurs peuvent être rassurés !

Catégorie ovins, élevageCommentaires fermés

Fêtons le St Marcellin à … Carrefour Voiron

Carrefour Voiron, groupe Provencia organise une série d’animations autour du St Marcellin IGP..et vous invite à participer à la fête du St Marcellin qui se déroulera à St Marcellin le samedi 4 avril.

Sans titre

Catégorie consommationCommentaires fermés

Carrefour Voiron: fêter Pâques avec l’agneau des Adrets

Carrefour Voiron, groupe Provencia vous propose de fêter Pâques avec des agneaux des Adrets, nés et élevés en Rhône-Alpes..

Sans titre

Catégorie consommationCommentaires fermés

Isère, conseil départemental: Robert Duranton à l’agriculture…

P1210286Robert Duranton ,au titre de 13ème vice président, prend en charge l’agriculture, irrigation, filière bois et environnement..

Robert Duranton est maire de Roussillon depuis mars 2014, nouvel élu sur le canton de Roussillon il connait bien l’agriculture  » mes parents étaient arboriculteurs et céréaliers en nord-Drôme ».

Il ne faut pas s’attendre à de grandes décisions  » sur le champ ». Je souhaite avant tout prendre connaissance des dossiers en cours.. connaître aussi les responsables agricoles, les agriculteurs.. même si j’en connais déjà quelques uns sur ma commune, mon canton, avant de prendre des décisions qui seront utiles pour notre agriculture.  » Il a rappelé que l’Isère a de nombreux atouts au niveau agricole: elle est diversifiée de par sa géographie, ses productions qui sont multiples. Il faudra bien tenir compte de ces paramètres et gérer ses spécificités.. « 

Dans quelques jours, sera nommé par le Président du conseil départemental, Jean Pierre Barbier, un vice président délégué en charge de la forêt/filière bois et environnement.

Gilbert PRECZ

Catégorie - filière bois, agriculture, forêt, trufficultureCommentaires fermés

Isère: conseil départemental: Jean Pierre Barbier président

Ambiance rentrée des classes ce jeudi 2 avril dans les locaux de la maison du département.. Les élus départementaux avaient en effet rendez vous afin d’élire leur nouveau président.

L’hémicycle était bondé pour cette première. en effet c’est la première fois qu’une institution joue la parité hommes femmes. Il y avait donc 29 hommes et autant de femmes installés sur les sièges réservés aux élus. La majorité ayant bougé.. inutile de dire qu’il y avait de nombreuses nouvelles têtes..

Un tour de scrutin a suffit pour élire le nouveau président du conseil départemental. Jean Pierre Barbier obtenant la majorité absolue dès le premier tour.

Un Jean Pierre Barbier, très ému qui a rappelé qu’il est homme de terrain et qu’il connaît bien tous les rouages liés à l’élu:  » Maire depuis 1995 du village de Penol, P1210276très impliqué dans la Communauté de Communes de Bièvre-Liers que j’ai présidée puis de Bièvre Isère, je connais les réalités des communes et des intercommunalités.
Je suis particulièrement sensible à leurs aspirations et à un développement équilibré des territoires ruraux et urbains.
Je siège dans cette assemblée départementale depuis 2005 ; 10 ans au cours desquels j’ai pu analyser les enjeux et les modes de fonctionnement de cette institution.
Elu député en 2012, j’ai pu aussi mesurer combien le destin de nos territoires se jouait en grande partie à Paris, et notamment sur les bancs du Parlement où la défense des intérêts de la sphère locale exige une sérieuse vigilance. »

Il a précisé : » j’entends subordonner ce mandat au respect de quatre principes aussi forts qu’élémentaires : la responsabilité, l’efficacité, la simplicité et la proximité. »

Donner à l’Isère un nouveau souffle, un nouvel élan…

« C’est ce que je souhaite inculquer à notre département ».

« L’Isère département aux multiples atouts s’est hélas banalisé..  il a perdu perdu son esprit pionnier, qui est depuis trop longtemps en panne de grands projets, est enclavé, isolé..ou l’insécurité progresse..C’est un département de plus en plus affaibli par un développement à deux vitesses entre les milieux urbains et des espaces ruraux qui ne s’en sortent plus…C’est un département ou quelques activistes bloquent un projet, Center Parc, alors que  700 emplois sont à la clé. »

Jean Pierre Barbier a défini les axes forts de l’action départementale.

 » Notre première priorité sera de redynamiser l’activité économique et l’emploi en Isère. Elle se matérialisera à travers un vaste plan de relance de 100 millions d’euros. Ces 100 millions d’euros seront injectés dans l’économie locale pour réaliser des travaux de rénovation du réseau routier et de modernisation des équipements publics. Le Conseil départemental repassera à l’offensive en matière de développement économique :
il soutiendra activement les grands projets innovants qui font rayonner notre département et les infrastructures qui participent à son attractivité.

il renforcera les dispositifs d’accompagnement des entreprises créatrices d’activités et d’emplois ;
il intensifiera les efforts consacrés à la filière tourisme, à la montagne, aux stations thermales et de ski qui sont des piliers de notre économie ;
il favorisera les activités en milieu rural, notamment à travers le développement de la filière bois et un engagement plus fort auprès des agriculteurs ; il donnera un coup d’accélérateur au plan de déploiement du très haut débit dans le département.
Le conseil départemental va tout mettre en oeuvre pour faire aboutir le projet de Center Parcs.

Autre priorité  : l’action sociale et les solidarités  » en étant exemplaires vis à vis des plus fragiles, des accidentés de la vie.., solidarité vis à vis des territoires aussi.. »

Pour ce, deux conseillers départementaux seront référents, un sur le sud et et un sur le nord Isère: Frédérique Puissat pour le sud et Christian Rival pour le nord..

Le président Barbier a aussi évoqué transports: conditions de circulation à améliorer, routières et ferroviaires, modernisation des établissements scolaires, gratuité des transports scolaires, plan de relance des grands projets…

Il s’est dit confiant  » de notre capacité de réussite » en concluant «   ces actions en faveur des solidarités humaines et territoriales ainsi que de l’économie s’exerceront dans un esprit budgétaire responsable. Nous veillerons à conjuguer non augmentation des impôts, économies et priorité donnée à l’investissement sur le fonctionnement. »

Il était temps de passer à la nomination et élection des vice-présidences..

Sans titre 2



Catégorie A la une, collectivités, territoiresCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

avril 2015
L Ma Me J V S D
« mar   mai »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+