Archive | 07 avril 2015

La Région consacre 1 M€ sur 4 ans pour la filière viande ovine

Jean-Jack QUEYRANNE, Président de la Région Rhône-Alpes et le Président de Rhône-Alp’élevage,
Raymond VIAL ont signé, mardi 7 avril 2015, le 3ème Contrat régional d’objectif de filière (CROF)
viande ovine 2014 – 2017, au Groupement agricole d’exploitation commune (GAEC) du Vallon à
Courzieu (Rhône).

L’élevage ovin représente en Rhône-Alpes, 1 400 éleveurs et un cheptel de 260 000 bêtes et
présente de nombreuses forces comme :
-  une grande diversité des systèmes d’élevages, rendue possible par la variété des territoires
(géographie, climat, topographie etc…)
-  une politique de qualité développée, une majorité d’agneaux étant produits et vendus sous
signe de qualité et d’origine (comme l’agneau de l’Adret et l’agneau de Sisteron)
-  un bassin régional de consommation dense.

La baisse de la consommation de la viande et la hausse des coûts de production sont néanmoins des
défis à relever. Face à ces défis, l’ensemble des acteurs rhônalpins de la filière viande ovine a travaillé
dans la concertation à l’élaboration du nouveau CROF viande ovine, dont les objectifs prioritaires
sont :
-  améliorer la compétitivité des exploitations et le revenu des éleveurs ;
-  moderniser les outils de production et soutenir les projets innovants qui permettent de
- simplifier les conditions de travail ;
-  susciter des vocations et permettre d’installer de nouveaux éleveurs alors que près de la
moitié des exploitations ovines seront à reprendre dans les 10 prochaines années ;
-  accompagner le projet collectif de filière quant à la démarche de qualité, de promotion,
d’organisation et de structuration.

La Région soutient les actions de la filière viande ovine à hauteur de 1 M€ sur 4 ans via le CROF.

« L’élevage est une filière essentielle et stratégique en Rhône-Alpes » a déclaré Jean-Jack
QUEYRANNE. « En Rhône-Alpes, l’élevage ovin joue un rôle important en matière d’aménagement du
territoire, d’économie, d’emplois, de qualité et de sécurité alimentaire et de maintien des paysages.
L’élevage participe pleinement de l’identité, du dynamisme et de l’attrait de notre région. Avec ce
troisième CROF, Rhône-Alpes renouvelle son engagement aux côtés de la filière ovine et aux côtés de
l’élevage».

Pour répondre aux enjeux régionaux identifiés comme stratégiques, la Région accompagne les filières régionales de production agricole, les aide à anticiper les évolutions de leur environnement économique et à se doter d’une capacité collective à innover. Aujourd’hui, 10 filières sont soutenues par la Région dans le cadre d’un CROF : abeilles, chevaux, bovins lait, bovins viande, volailles, chèvres, lapins, porcs, vins, agriculture biologique.

Catégorie ovinsCommentaires fermés

Banquet paysan à Grenoble

La Confédération paysanne de l’Isère vous convie à une grande journée festive autour de l’agriculture paysanne nommée « Banquet Paysan ».

4 banquets sont prévus en France le même jour, samedi 11 avril : à Angers, Nancy, Grenoble et Paris, dans le cadre de la campagne « Envie de paysans! » 2014, campagne de sensibilisation du grand public autour de l’agriculture paysanne comme alternative au modèle agricole actuel.

A Grenoble, le « banquet » sera une grande journée d’animations invitant le tout public à faire ou refaire connaissance avec l’agriculture paysanne : marché de producteurs, mini-ferme, démonstrations de fabrication de pain, fromage… alterneront avec des temps de discussion plus formels sur notre modèle agricole (accès libre et gratuit toute la journée). Le soir, un grand repas paysan sera suivi d’un bal folk animé par les Patates Sound System.

Sans titre 2

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Center Parcs de Roybon: non admission d’un pourvoi en cassation

Le pourvoi en cassation, introduit le 7 janvier 2015, par l’association « Pour les Chambaran sans ,Center Parcs » contre l’ordonnance du juge des référés du Tribunal Administratif de Grenoble n°1407095 du 23 décembre 2014 rejetant sa demande de suspension de l’exécution de l’arrêté du 16 octobre 2014 par lequel le préfet de l’Isère a autorisé la SNC Roybon Cottages à capturer, enlever ou détruire certains spécimens d’espèces protégées et à altérer des habitats d’espèces protégées,n’a pas été admis par le Conseil d’État.

Pour mémoire, le tribunal administratif de Grenoble devrait se prononcer courant mai sur les demandes d’annulation des arrêtés préfectoraux délivrés dans le cadre de la police de l’eau et de l’autorisation de dérogation aux espèces protégées au bénéfice de projet de center parcs à Roybon.

Catégorie environnement, questions d'actualitéCommentaires fermés

 » La moyenne montagne mieux considérée »

Le Vercors va vivre des semaines haletantes avec plusieurs manifestations de grande ampleur au programme.. Qu’on en juge: les 12-13-14 juin se déroulera à Lans en Vercors la fête de la forêt de montagne. Toujours le vendredi 12 Villard de Lans sera en effervescence avec l’arrivée de la 6ème étape du critérium 2015: Saint-Bonnet-en-Champsaur > Villard-de-Lans –Côte 2000, et les 9-10 août verra à nouveau villard de Lans à l’honneur avec la fête du bleu.. On en sera à la 15ème édition.

On peut également rajouter le chalenge Vercors. Il s’agit d’une course cycliste organisée par la Communauté de communes du massif du Vercors.  Elle se déroulera  le samedi 30 mai pour « elles »et le dimanche 31 pour tous. Le départ et l’arrivée se feront à Méaudre.

Pour être complets nous n’oublierons pas, les 19, 20 et 21 juin, l’Euro Nordic Walk dont l’arrivée se fera à Autrans avec départ dans chaque commune de la communauté de communes du massif du Vercors. Cette manifestation étant mise en place par la CCMV.

Un Vercors à l’honneur également avec l’élection de Chantal Carlioz, maire de Villard de Lans,  au rang de vice-présidente du conseil départemental en charge du tourisme, de la montagne et des stations.

Pierre Buisson, président de la communauté de communes du massif du Vercors, rencontré quelques heures après l’élection de Chantal Carlioz et de l’officialisation de Villard de Lans comme ville étape du Dauphiné nous a dévoilé ses sentiments, fait part de ces attentes..

Il s’est dit tout d’abord très satisfait de l’élection de Jean Pierre Barbier comme président du conseil départemental.

 » J’ai écouté avec beaucoup d’attention son discours d’investiture, j’adhère complétement au cadre fixé. Le fait d’injecter 100 millions d’euros dans l’économie locale pour réaliser des travaux de rénovation du réseau routier et de modernisation des équipements publics est une excellente initiative. Les communes et intercommunalités qui souffrent des baisses de dotations de l’Etat et qui hésitent à investir vont profiter de ce plan de relance.  La subvention sera majorée de 10%. Elle compensera donc en partie le désengagement de l’Etat qui est de 15%. C’est d’autant plus judicieux que  cet argent ne sera pas pris sur les enveloppes territoriales et qu’il nous permettra de faire travailler les PME locales, celles qui souffrent le plus de la crise.On va donc pouvoir redynamiser les activités économiques de notre territoire. »

PBCPierre buisson est également  » ravi » que Chantal Carlioz prenne en main, au niveau du conseil départemental les volets tourisme, montagne et stations.  » Elle a les capacités pour réussir et défendre nos intérêts. Elle connaît parfaitement les atouts mais surtout les difficultés liées aux stations de moyenne montagne.. Elles seront enfin prises en considération. Qui dit stations, ne dit pas uniquement stations de haute montagne…!

L’activité neige, en moyenne montagne doit être mieux prise en considération, redynamisée, à travers la rénovation, la mise aux normes des remontées mécaniques, un plan ambitieux de développement de neige de culture, un meilleur accueil des touristes à travers un meilleur accès routier, davantage de places de parking…

Il faut savoir que les stations de moyenne montagne accueillent les familles, appliquent des tarifs adaptés.. Elles jouent un rôle social reconnu.. »

Chantal Carlioz va siéger au comité de pilotage du  Programme opérationnel interrégional du Massif des Alpes,  » C’est  une excellente chose car ce comité gère des fonds européens importants.. »

Pierre Buisson nous a annoncé que dans le cadre de la loi de réforme de la décentralisation (loi NOTRe) « la compétence tourisme, devrait être confiée aux intercommunalités. Si c’est le cas, La CCMV mettrait en place une organisation avec office de tourisme intercommunal, avec un bureau d’accueil dans les communes qui aujourd’hui ont un office ».

Dernier point abordé, le critérium du Dauphiné:  » Nous sommes très heureux d »accueillir l’arrivée d’une étape de montagne. Celle du 12 juillet qui s’achèvera à Villard de Lans côte 2000. L’intercommunalité sera bien entendu très active aux côtés de la commune de Villard de Lans.

Ce sera une formidable promotion pour notre territoire et n’ayons pas peur d’annoncer que c’est entr’ouvrir la porte pour une éventuelle future arrivée d’une étape du Tour.. »

Une arrivée du Tour sur le plateau.. On en salive déjà..Sauf erreur de notre part, la dernière fois que le tour a fait étape à Villard de Lans -Côte 2000, c’était en 2004…Une éternité.. L’étape, la 15ème, partait de Valréas…

Gilbert PRECZ

resizer


Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

avril 2015
L Ma Me J V S D
« mar   mai »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+