Archive | 16 avril 2015

Emploi: la Fédération Nationale du Bois signe le Pacte de Responsabilité

La Fédération Nationale du Bois (FNB) a signé l’accord national reposant sur un pacte de responsabilité en matière d’emploi agricole.

En apposant sa signature, elle confirme ainsi sa volonté de sauvegarder, mais surtout développer, l’emploi dans les scieries et les exploitations forestières françaises.

La Fédération Nationale du Bois a signé aux côtés des organisations patronales et syndicales agricoles[1] le Pacte de Responsabilité du gouvernement en matière d’emploi en agriculture.

En signant, la principale organisation représentative des acteurs économiques de la 1ère et 2ème transformation du bois confirme sa volonté de sauvegarder et développer l’emploi dans les scieries et les exploitations forestières françaises.

« A un moment où nous sollicitons le soutien du gouvernement sur la question des exportations de grumes en Chine, menaçant nos emplois au sein de la filière bois, il est apparu nécessaire de montrer que nous sommes soucieux de maintenir et développer l’emploi en milieu rural »a déclaré Philippe SIAT, Président de la FNB.

L’accord signé reprend ainsi les arguments selon lesquels la Fédération constate le durcissement de la concurrence des pays émergents comme la Chine. Toutefois, il prévoit également, pour la Fédération et les autres organisations, trois engagements majeurs fixés dans le cadre de l’accord national.

Le premier, ils s’engagent à poursuivre le développement de l’apprentissage et de favoriser l’insertion des jeunes notamment par des contrats de professionnalisation avec pour objectifs : 41.300 contrats d’apprentissage par an sur la période 2015-2017 et 2.000 contrats de professionnalisation par an, sur cette même période, pour l’ensemble du secteur agricole.

Pour le second, l’accord signé prévoit l’accessibilité des métiers de l’agriculture aux jeunes et aux demandeurs d’emploi grâce notamment à la poursuite d’un partenariat avec Pôle Emploi, qui avait été conclu dans le cadre d’un autre accord national datant du 29 février 2012.

Enfin, le Pacte de Responsabilité prévoit des engagements visant le développement et l’amélioration de l’emploi en milieu rural avec des dispositions telles qu’une bourse à l’emploi, la valorisation des métiers de l’agriculture, des formations au permis de conduire, des prêts de véhicules, une aide à l’accès au logement etc.

« La FNB a voulu s’engager pour répondre à la demande de mobilisation du gouvernement des entreprises en matière d’emploi. Nous espérons qu’il répondra en retour à nos demandes relatives à la sauvegarde des entreprises du secteur bois »a précisé néanmoins Philippe SIAT. L’accord signé est conclu pour une durée de trois ans.

A propos de la FNB

La FNB est l’une des principales organisations professionnelles françaises des entreprises de la filière forêt-bois. Au-delà d’un maillage territorial, la FNB fédère 80 organisations nationales, régionales ou métiers dédiés au bois français et à son utilisation. Elle représente ainsi 1750 entreprises pour 5 milliards d’euros de chiffres d’affaires.

La raison d’être de la FNB réside dans son rôle de représentant institutionnel auprès des instances politiques, administratives, professionnelles, économiques et sociales, et y compris à l’échelon européen.

Plus d’informations : www.fnbois.com

[1] FNSEA, FNEDT, FPF, UNEP, FNCUMA, USRTL, Fédération Générale Agroalimentaire CFDT, Fédération CFTC de l’Agriculture, Syndicat National des Cadres d’Entreprises Agricoles CFE/CGC.

Catégorie - filière boisCommentaires fermés

La filière bois crée la marque « Bois Français »

Après avoir lancé en juin dernier le slogan « Préférez le bois français », la filière bois se fédère à nouveau pour annoncer la création de la marque « Bois Français ».

Cette dernière garantit aux consommateurs que le bois d’un produit, ou contenu dans un produit, est d’origine française, et que sa transformation et son assemblage ont été faits sur le sol national.

Explications de cette nouvelle marque en 5 questions clés.

Qu’est ce que le « Bois Français » ? Une marque qui a pour objectif de valoriser et promouvoir le bois, quelque soit l’essence, et les produits à base de bois issus des forêts françaises.

Que garantit la marque ?

La marque garantit que le bois d’un produit, ou contenu dans un produit, est d’origine française, qu’il est issu de forêts gérées durablement, et que la transformation et l’assemblage du bois ont été réalisés sur le sol national.

A qui s’adresse t-elle ? A tous,

  • Les professionnels de la filière bois : transformateurs et fabricants (exploitants forestiers, scieurs, menuisiers industriels, fabricants de palettes etc.), distributeurs (négoce, GSB, distributeurs d’énergie etc.), utilisateurs (artisans, constructeurs bois etc.) et prescripteurs (architectes, paysagistes, bureaux d’étude etc.) désireux de valoriser l’origine française du bois de leurs produits/ réalisations.
  • Aux consommateurs qui souhaitent faire un acte citoyen en achetant un produit en, ou ayant, du bois français.

Comment obtenir l’exploitation de la marque ?

Pour l’occasion, les professionnels du bois[1] ont créé l’association « Préférez le bois français » qui est chargée de délivrer les licences d’exploitation de la marque. Pour obtenir cette licence, l’acteur de la filière doit adhérer et déposer un dossier mentionnant la gamme de produits qu’il souhaite valoriser. Après une phase de contrôle, il leurs est délivré une licence d’exploitation d’un an renouvelable. Pour garantir l’origine française du bois, l’association établira un plan de contrôle annuel pour auditer les adhérents de la marque. L’adhérent a à sa charge la cotisation d’adhésion à l’association, les contrôles et une redevance annuelle pour l’exploitation de la marque sur la base d’une assiette calculée sur le chiffre d’affaires de production bénéficiant de la marque.

Comment reconnaître un produit labélisé « Bois Français » ?

Pour guider les consommateurs dans leurs achats, un logo tricolore sera étiqueté sur chaque produit ayant reçu une licence d’exploitation.

« La création de la marque Bois Français est une démarche qui fédère l’ensemble des acteurs du bois, de l’amont – les exploitants forestiers, les scieurs – à l’aval, les industriels, distributeurs ou encore prescripteurs » souligne Philippe SIAT, Président de la Fédération Nationale du Bois, membre fondateur de l’association « Préférez le bois français ».

A contrario des autres labels, elle est aujourd’hui l’unique réponse garantissant que le bois d’un produit a bien été récolté et transformé et assemblé en France. Cette nouvelle marque est une invitation à consommer français pour soutenir nos entreprises et les 450.000 emplois directs et indirects de la filière bois. »

Pour adhérer à la marque « Bois Français » : www.bois-francais.fr

Sans titre




[1] L’association se compose de trois collèges : les fondateurs de l’association (FNB, APECF, APEP, France Douglas), les fédérations (UCFF, FNCOFOR… mais aussi FFB, CAPEB) et les entreprises.

Catégorie - filière boisCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

avril 2015
L Ma Me J V S D
« mar   mai »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+