Catégorie | agriculture, vie syndicale

Les agriculteurs se mobilisent…

Depuis plusieurs mois, la situation se dégrade dans toutes les principales productions présentes en Isère: le lait, les céréales, la viande, les fruits.
Les trésoreries sont exsangues et nombreux sont les producteurs qui ne peuvent plus honorer leurs charges.
Si la situation perdure, de nombreuses entreprises mettront la clé sous la porte en fin d’année 2015, engendrant des destructions massives d’emplois et des situations économiques et sociales dramatiques.

Ce qui est en cause, c’est la guerre des prix que se livrent les industriels et la grande distribution sur le dos des agriculteurs, c’est aussi le diktat permanent sur les prix imposé aux agriculteurs.

Ce qui est également en cause, c’est l’empilement des normes, dont les agriculteurs ne sont pas opposés à condition de pouvoir faire face au surcoût financier qu’elles génèrent, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui.
Dans ce contexte, la FDSEA et les Jeunes Agriculteurs de l’Isère mobilisent les agriculteurs et invitent les élus du département (députés, sénateurs et conseillers départementaux) avec le sous Préfet  le :
Mercredi 1er juillet 2015
à 21h30
Champ de Mars, devant la sous préfecture à La Tour du Pin

L’objectif est clair, que les élus et les représentants de l’Etat prennent pleinement la mesure de la situation, que des décisions politiques fortes soient prises pour sauver l’agriculture.
Cette nuit est celle de la détresse des agriculteurs isérois,

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8575 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

juin 2015
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+