Archive | 01 août 2015

Soutenez nos éleveurs, mangez de l’agneau français !

Bien que la situation économique des éleveurs ovins se soit améliorée ces dernières années, cette production est
fragile car encore convalescente. Face à la baisse des prix de l’agneau depuis plusieurs semaines et au contexte de
crise de l’élevage d’une manière générale, le conseil d’administration de la FNO a décidé de s’inscrire et d’inviter les
producteurs ovins à participer aux actions syndicales menées par la FNSEA et les JA pour la défense du prix.

Si la FNO revendique l’obtention d’un prix rémunérateur et garantissant de réelles perspectives de
croissance pour les éleveurs de moutons, elle invite également tous les consommateurs à manger de
l’agneau français.

Elle rappelle que l’agneau français, c’est :
• Pour le consommateur :
o une viande d’une traçabilité sanitaire irréprochable grâce à l’identification électronique de nos animaux,
o un grand nombre de signes officiels de qualité (près de 50% des éleveurs sont engagés dans des démarches
de qualité)
• Pour la collectivité :
o le maintien d’une présence humaine, d’une dynamique économique et d’emplois en zones rurales,
o une présence que seul l’élevage ovin peut assurer dans les endroits les plus reculés,
o l’entretien des paysages, le maintien des espaces naturels ouverts et donc une contribution à la lutte contre les
incendies, l’entretien des pistes de ski, …

Pour redynamiser la consommation de viande d’agneau, dans un contexte de baisse structurelle, et pour mettre en
avant la production française, les éleveurs ovins s’afficheront à travers toute la France grâce à des pancartes et des
autocollants qui seront installés dans les fermes et dans des zones stratégiques en cette période de congé estival.
Ils veilleront également à ce que les distributeurs jouent la carte de l’agneau français en le mettant en avant dans les
rayons des grandes surfaces. Depuis le début de l’année, ils ont à leur disposition les logos « Viande Ovine
Française » et « Viande d’Agneau Français » créés par Interbev Ovins.

Sans titre

Manger de l’agneau français, c’est préserver de nombreux emplois en France
et maintenir le dynamisme de nos campagnes !

Catégorie ovins, élevageCommentaires fermés

Vercors: douze recettes originales pour débutants ou cuisiniers avertis !

Concoctées par Le Parc du Vercors et le SIVER en partenariat avec
l’APAP, douze fiches recettes originales ont pris forme pour le plaisir des
papilles. A base de produits locaux, il y en a pour tous les goûts :
mignon de veau en brioche sauce au Bleu du Vercors-Sassenage, crumble
de potimarron au Vercorais, barres de céréales aux noix de Grenoble,
spirale de truites du Vercors marinée aux herbes sauvages, chaud froid à
la bière du Vercors…

Ces fiches sont une façon de prolonger les ateliers « Alimentation, Santé
et Territoires : une cuisine d’inspiration » proposés depuis 2011
notamment aux hébergeurs, restaurateurs et producteurs Marque Parc.

La sortie officielle de ces succulentes recettes proposées gratuitement
au grand public se déroulera lors de la Fête du Bleu à Villard-de-Lans
les 8 et 9 août prochain. Tout un chacun pourra les choisir au chapiteau
du Parc, sur le stand de vente du Bleu et à la Gargote des Saveurs !

Dès le mois de septembre, elles bénéficieront d’une plus large diffusion via
les Offices du tourisme et le réseau Marque Parc.

Catégorie bleu du Vercors Sassenage, terroirs/gastronomieCommentaires fermés

Les éleveurs ovins en difficulté pourront bénéficier du plan de soutien à l’élevage

La filière élevage est en crise. Des actions syndicales sont menées depuis plusieurs semaines
dans toute la France pour faire comprendre aux Pouvoirs publics, aux acteurs des filières et
au grand public l’urgence de la situation et le désespoir des éleveurs face à des prix beaucoup
trop bas !
Bien qu’elle ne soit pas dans la même situation de détresse que les filières bovine, porcine et
lait, la production ovine, est fragile car encore convalescente. Malgré une conjoncture plus
favorable, certains éleveurs de moutons n’ont pas réussi à sortir la tête de l’eau et une
baisse, même momentanée, du prix rend leur situation encore plus insoutenable.
Cette détresse, les Pouvoirs publics l’ont entendue en proposant le 22 juillet dernier un plan
de soutien à l’élevage français. Même si ce plan n’offre pas de réponse immédiate aux
problèmes structurels des filières d’élevage, il a le mérite d’apporter une bouffée d’oxygène
aux éleveurs les plus en difficulté.
A la demande de la Fédération Nationale Ovine, et bien que non cités directement, les
éleveurs ovins en situation de surendettement pourront prétendre aux mesures d’urgence de
ce plan de soutien.
La FNO s’en félicite, mais restera vigilante sur la bonne application de ces mesures. Elle
invite d’ores et déjà son réseau à accompagner les éleveurs ovins en difficulté dans leur mise
en oeuvre.

Catégorie ovins, élevageCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

août 2015
L Ma Me J V S D
« juil   sept »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+