Catégorie | A la une, alpages, loup, pastoralisme

Loup: il y a urgence

Loup: il y a urgence

La grande rencontre des alpagistes qui s’est déroulée au col du Glandon a connu deux jours différents au niveau de » la météo: temps estival le samedi, temps hivernal, avec beaucoup de pluie le dimanche.

Cela n’a pas nuit au succès de ce rendez vous très important pour le le monde des alpages.

Il faut dire que l’un des temps fort de cet évènement a été un colloque intitulé les rencontres de la montagne ou le loup, sa présence sur les alpages, les dégâts qu’il commet, ont largement étés abordés. Le territoire des alpages étant menacé. Des décisions doivent être prises car il y a URGENCE.

Suite à ce colloque, une motion a été présentée et adoptée par différentes collectivités.

En voici la teneur:

Sans titre

Les maires signataires: Photo des maires de gauche à droite revel 38, les orres 05,saint colombin de villards 73,Allemont 38, saint jean d'arves 73, saint sorlin d'arves 73,

Les maires signataires: Photo des maires de gauche à droite revel 38, les orres 05,saint colombin de villards 73,Allemont 38, saint jean d'arves 73, saint sorlin d'arves 73,

Cette fête de l’alpage est aussi un formidable vecteur de communication, à travers de multiples animations..

On retiendra en particulier un lâcher de lanternes lumineuses, plusieurs dizaines.. chacune d’elle étant le symbole d’une brebis tuée par le loup..

Voici quelques clichés pris le dimanche, entre deux averses..


Tout au long des deux jours, de multiples animations pastorales sont déroulées pour le plaisir des familles présentes au sommet du Glandon.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8512 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

août 2015
L Ma Me J V S D
« juil   sept »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+