Archive | 12 octobre 2015

Le petit salon des femmes en milieu rural

Aimeriez- vous participer à la deuxième session du Petit Salon des femmes en milieu rural ?

Vous découvrirez les réalisations et prestations de femmes qui, grâce à leurs activités font vivre un territoire ;

Vertige de la danse, virgule théâtrale humoristique, déambulation créatif, petits films de témoignages de femmes d’ici et d’ailleurs, débat…

Cette première partie dans l’auditorium des Musiciens du Louvre sera suivi d’une buvette, avec une brasseuse de bière locale et de nombreux produits locaux à déguster avec modération.

Le tout dans un environnement artistique car certaines, photographes ou peintres, auront exposé leurs œuvres sur les cimaises de la salle Olivier Messiaen.

12

Catégorie monde ruralCommentaires fermés

Offres et demandes d’emploi, dans le secteur agricole, en Rhône-Alpes

Retrouvez ces offres d’emploi sur www.anefa.org :

Drôme . Expl. recrute un salarié polyvalent pr réaliser les travaux en maraîchage et arboriculture. CDD 3 mois tps partiel. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OMA35-26

Hte-Savoie . Expl., élevage bovin lait, recrute son responsable. 150 UGB. 85 VL. Vs aurez en charge la gestion technique et économique du troupeau en lien avec le chef d’expl. : la traite, l’alimentation et le suivi du troupeau. Possibilité logement. CDI tps plein. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVL96-74

Hte-Savoie . Expl. recrute un agent d’élevage laitier. Missions : alimentation, soins et traite des VL, travaux des champs. Possibilité de logement provisoire. CDI tps plein. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVL97-74

Rhône . Expl. viticole ds le Beaujolais, propose un poste pr les taillages (tailles cordon et gobelet). Expérience et rigueur exigées. Vous devez être autonome pr vous véhiculer. CDD tps plein. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. SVI9752-69

Savoie . Expl. recrute un agent d’élevage laitier. Missions : soin, alimentation, traite des vaches. Vs participerez aux travaux ext. de l’expl. Possibilité logement. CDI tps plein. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVL78-73

Retrouvez ces demandes d’emploi sur www.anefa.org :

Ain . Homme cherche emploi d’agent d’élevage laitier. Titulaire Bac pro conduite et gestion d’une expl. agricole par alternance. Expérience de plusieurs mois en expl. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DVL107-01

Ardèche . Femme cherche emploi en arboriculture, pépinière ou horticulture. Titulaire BTS prod. horticoles. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DAR33-07

Drôme . Homme cherche emploi en viticulture. Titulaire Bac pro viticole en alternance. Expériences de plusieurs mois en domaine. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DVI86-26

Rhône . Homme cherche emploi en viticulture ds le Rhône. Expériences saisonnières des travaux de la vigne, embouteillement et conditionnement. Titulaire du Certiphyto. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DVI52-69

Rhône . Homme cherche emploi d’agent piscicole. Titulaire Bac pro aquacole. Expériences acquises en stages et saisons. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DAQ1-69

Catégorie Pays de Savoie, agriculture, economie/emploi, petites annoncesCommentaires fermés

Collecte des pneus usagés des exploitations agricoles , dernier rappel..

A la fin de cette année 2015 une collecte de pneus usagés présents sur les exploitations agricoles du Nord Isère va être organisée par les comités de territoires PATURIN, TERRAVAL’D, le CT BRD et la Chambre d’Agriculture de l’Isère en partenariat avec la Région Rhône Alpes, le Conseil Départemental de l’Isère et les 10 intercommunalités concernées.

Pour rappel ne sont concernés uniquement les pneus de Véhicule Léger (pas de pneus de camionnettes, de 4×4 ou tout autre format).

Afin d’organiser dans les temps cette opération, les organisateurs sonnent le dernier rappel pour les exploitants agricoles « pré-inscrits » qui ont reçu un courrier leur demandant de confirmer le nombre de pneus à évacuer sur leur exploitation.

Merci de renvoyer impérativement le courrier rempli avant le vendredi 23 octobre dernier délai.

Une liste d’attente a été ouverte pour les exploitants intéressés et qui n’étaient pas pré-inscrits donc non prioritaires.

Ces personnes seront recontactées à partir du mardi 27 octobre pour éventuellement confirmer leur inscription définitive.

Toute personne inscrite recevra une convocation mentionnant le site de collecte ainsi que la date précise (les souhaits étant à préciser dans le courrier à renvoyer) début novembre.

Pour plus de précision, cette collecte concerne les secteurs de Bourgoin-Jallieu, St Jean de Bournay, St Chef, Morestel, Crémieu, pont de Cheruy, La Tour du Pin, Le Pont de Beauvoisin, Virieu/Bourbre.

Pour tout renseignement, merci de vous rapprocher de votre Chambre d’Agriculture à la Tour du Pin au 04 74 83 25 00.

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Plate-forme commerciale pour l’exportation de viandes françaises

Stéphane le Foll, ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement et Matthias Fekl, secrétaire d’État chargé du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l’étranger, ont réuni le 12 octobre les 29 entreprises ayant d’ores et déjà décidé d’adhérer à la plate- forme commerciale SAS « France Viande Export », dont les statuts ont été adoptés par ses fondateurs à cette occasion.

La mise en place de cette plate-forme, annoncée par Stéphane Le Foll lors de la table ronde de la filière bovine du 17 juin dernier, doit permettre de mieux mobiliser l’offre française et de de bâtir des partenariats économiques confiants et durables avec les pays importateurs en prenant en compte la réglementation applicable, notamment sanitaire, ainsi que les cahiers des charges édictés par ces pays.

A travers cette plateforme innovante, les entreprises pourront répondre collectivement aux offres et opportunités commerciales à l’exportation, notamment pour pouvoir satisfaire des volumes plus importants et utiliser une identification unique permettant de mieux promouvoir la viande française dans les pays tiers. Il s’agit de regrouper, au sein d’une structure de coordination et de conquête, les professionnels qui sont en prise directe avec les marchés.

La première opération de cette plateforme sera la réponse commune aux prochains appels d’offres de la Turquie et de l’Égypte.

A l’occasion de cette signature les ministres ont dressé un premier bilan de l’action du Gouvernement afin d’ouvrir de nouveaux marchés d’exportation au bénéfice des éleveurs. Les ministres ont déclaré : « Depuis juillet dernier, de nombreuses avancées ont été enregistrées et des marchés ont été ouverts. C’est le cas du Vietnam, de l’Afrique du Sud et de Singapour ».

Les ministres ont également assuré que les services du ministère des affaires étrangères et du développement international, et du ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt  restaient pleinement engagés pour lever les barrières tarifaires et sanitaires à l’export et ainsi créer les conditions permettant aux entreprises françaises de partir à la conquête de nouveaux marchés.

« En complément des actions du gouvernement destinées à faciliter l’accès au marché de nos partenaires commerciaux, nous encourageons les professionnels à se mobiliser et à mutualiser leurs efforts pour saisir les opportunités qui se présentent » ont indiqué Stéphane Le Foll et Matthias Fekl.

Catégorie agriculture, élevageCommentaires fermés

Consommation de champignons : restez vigilants !

L’Institut de veille sanitaire (InVS) a répertorié 212 cas d’intoxication liés à la consommation de champignons entre le 29 juin et le 30 août 2015.

Face à l’augmentation régulière du nombre de cas signalés aux Centres antipoison et de toxicovigilance, en particulier depuis le début de ce mois d’août, la Direction générale de la santé (DGS), l’Institut de veille sanitaire (InVS) et l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) souhaitent mettre en garde les amateurs de cueillette et rappeler les bonnes pratiques.

Les cas d’intoxication répertoriés depuis le début de la période de surveillance ont été principalement relevés en Aquitaine (47 cas), en Midi-Pyrénées (36 cas), en Rhône-Alpes (27 cas) et en Franche-Comté (13 cas). Aucun décès ni cas grave n’a été enregistré.

Les conséquences sur la santé de ce type d’intoxications sont graves (troubles digestifs sévères, atteintes du foie pouvant nécessiter une greffe), voire mortelles. La plupart d’entre elles conduit à une hospitalisation, souvent en réanimation.

Ces intoxications résultent, dans la majorité des cas, d’une confusion avec des champignons comestibles, d’où l’importance de rester vigilant, que l’on soit connaisseur ou que l’on pratique la cueillette ponctuellement.

Face à ces cas qui se renouvellent et perdurent chaque année, la DGS, l’InVS et l’INPES renouvellent leurs mises en garde :

- ne ramassez que les champignons que vous connaissez parfaitement : certains champignons vénéneux hautement toxiques ressemblent beaucoup aux espèces comestibles ;
- au moindre doute sur l’état ou l’identification de l’un des champignons récoltés, ne consommez pas la récolte avant de l’avoir fait contrôler par un spécialiste en la matière (les pharmaciens ou les associations et sociétés de mycologie de votre région peuvent être consultés) ;
- cueillez uniquement les spécimens en bon état et prélevez la totalité du champignon (pied et chapeau), afin de permettre l’identification ;
- ne cueillez pas près de sites pollués (bords de routes, aires industrielles, décharges) car les champignons concentrent les polluants ;
- séparez les champignons récoltés, par espèce. Un champignon vénéneux peut contaminer les autres ;
- déposez les champignons séparément, dans une caisse ou un carton mais jamais dans un sac plastique qui accélère le pourrissement ;
- lavez-vous soigneusement les mains après la récolte ;
- conservez les champignons à part et dans de bonnes conditions au réfrigérateur et consommez-les dans les deux jours au maximum après la cueillette ;
- consommez les champignons en quantité raisonnable après une cuisson suffisante, ne les consommez jamais crus.
- ne proposez jamais de champignons cueillis à de jeunes enfants.

En cas d’apparition d’un ou plusieurs symptômes

(notamment diarrhée, vomissements, nausées, tremblements, vertiges, troubles de la vue, etc.)

à la suite d’une consommation de champignons de cueillette :

appelez immédiatement le « 15 » ou un centre antipoison en mentionnant cette consommation.

Les symptômes commencent généralement à apparaître dans les 12 heures après la consommation et l’état de la personne intoxiquée peut s’aggraver rapidement.

En cas de symptômes, il est utile de noter les heures du ou des derniers repas, l’heure de survenue des premiers signes et de conserver les restes de la cueillette pour identification.

Liens utiles :

Ministère des Affaires sociales, de la santé et des Droits des femmes : http://www.sante.gouv.fr/champignons.html

Société Française de Mycologie : http://www.mycofrance.org Centres antipoison : http://www.centres-antipoison.net/

Institut de veille sanitaire : http://www.invs.sante.fr/

Catégorie A la une, natureCommentaires fermés

Xylella Fastidiosa dans les Alpes Maritimes: mesures de la préfecture

Le 1er octobre, la présence de Xylella fastidiosa a été suspectée sur des polygales à feuille de myrte (Polygala myrtifolia) plantés sur un alignement d’un terre plein central de la ville de Nice.

Des analyses complémentaires sont en cours pour confirmer ou non la suspicion et déterminer le cas échéant la sous-espèce. Les résultats définitifs sont attendus très rapidement.

La détection du végétal suspect a eu lieu dans le cadre du renforcement de la surveillance mise en œuvre par l’État depuis 2014 afin de prévenir l’introduction de cet organisme nuisible.

Dans ce cadre, au total 371 prélèvements de végétaux ont été effectués depuis février 2014 en PACA et aucun de ces prélèvements n’a révélé de foyer de Xylella fastidiosa.

La suspicion actuellement en cours d’analyse est liée à un prélèvement réalisé le 16 septembre par l’unité locale de la DRAAF. L’échantillon a été transmis au laboratoire de référence de l’ANSES pour identification le cas échéant de la bactérie et de la sous espèce.

1. Le Préfet des Alpes Maritimes a immédiatement demandé à ce que les mesures de prévention et de gestion suivantes soient mises en œuvre pour éviter tout risque éventuel de propagation de la bactérie et pour déterminer l’origine des végétaux: inventaire des végétaux à risque dans un rayon de 100 mètres autour des polygales suspectés, identification des vecteurs sur place, désinsectisation de la zone, enquête épidémiologique, protection anti-insectes par filet ou destruction.

Ces différentes actions sont en cours de réalisation. Des mesures complémentaires pourront être mises en œuvre selon les résultats des analyses en cours.

2. Par ailleurs, depuis le lundi 5 octobre, afin de mettre en œuvre efficacement ces mesures d’urgence, le Préfet a informé de la suspicion de foyer les principaux acteurs territoriaux directement concernés, la Ville de Nice, le Conseil départemental et la Chambre d’agriculture.

Sous l’égide de la direction régionale de l’alimentation de l’agriculture et des forêts (DRAAF) PACA, et des directions départementales de l’État concernées (DDTM, DDPP), de premiers échanges techniques se sont tenus cette semaine afin d’anticiper, avec des professionnels du secteur, les conséquences d’un éventuel foyer, le cas échéant, au niveau des mesures de prévention et d’accompagnement des pertes d’activités potentielles.

Ces échanges vont se poursuivre en associant plus largement l’ensemble des entreprises concernées, ainsi que les collectivités territoriales.

Si le cas de foyer dans les Alpes-Maritimes venait à être confirmé, toutes les mesures adaptées seraient déployées sans délai par l’État pour la gestion d’un danger sanitaire d’importance nationale.

Catégorie prophylaxieCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

octobre 2015
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+