Catégorie | agriculture

Collecte des pneus usagés des exploitations agricoles

La collecte des pneus usagés sur les exploitations agricoles du Nord Isère aura lieu en novembre et décembre prochain.

Elle est organisée par les comités de territoires PATURIN, TERRAVAL’D, le CT BRD et la Chambre d’Agriculture de l’Isère en partenariat avec  les CDDRA Isère Porte des Alpes (IPA), Boucle du Rhône en Dauphiné (BRD) et Vals du Dauphiné(VDD), la Région Rhône Alpes, le Conseil Départemental de l’Isère et les 10 intercommunalités concernées.

Pour rappel les inscriptions sont closes depuis le 23 octobre dernier ; le seuil des volumes à collecter ayant été largement atteint voire même dépassé.

Toute personne inscrite définitivement recevra une convocation mentionnant le site de collecte identifié ; le prestataire organisera les R-V avec chaque agriculteur.

Parmi les agriculteurs inscrits en liste d’attente, ceux qui ne pourront pas participer à cette collecte seront informés par courrier.

Il est important de rappeler que le projet s’inscrivait dans une enveloppe financière et un volume à collecter contraints ; donc un certain nombre d’exploitation ne pourront y prendre part.

La continuité de l’action s’effectuera cet hiver autour de sessions d’information, visites de fermes autour des techniques alternatives à l’utilisation des pneus comme moyen de lestage des silos.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés.

Les Conseillers Territoriaux de BRD, VDD et IPA.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8617 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

novembre 2015
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+