Archive | 15 novembre 2015

Une pensée pour les victimes du 13 novembre

6d2442fdLa France est en deuil, notre région, notre département aussi… sillon38 s’associe à la douleur des proches des victimes..que cette bougie apporte une lueur d’espoir vers la paix des hommes..

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

Pas d’agriculteurs demain sans transmission aujourd’hui !

Cette année, dans le contexte difficile que traverse le secteur agricole, il
est encore plus nécessaire pour les chefs d’entreprise agricole de réfléchir
et de préparer à l’avance la transmission de leur exploitation, à des
porteurs de projets, en famille ou hors cadre familial.

Des perspectives de développement agricole existent et des opportunités
de reprise sont bien présentes dans tous les territoires en Isère. L’enjeu
autour de la transmission des exploitations agricoles en Isère est primordial pour la
Chambre d’agriculture. Elle propose plusieurs services aux futurs cédants
d’entreprises agricoles afin d’accompagner ces transmissions et permettre
l’installation de nouveaux agriculteurs.

Grâce à ce dispositif d’accompagnement et aux moyens mobilisés, on approche en
Isère, depuis 2012, le ratio d’une cessation pour une installation.

A l’occasion du Mois de la Transmission du 16 novembre au 8 décembre, la
Chambre d’agriculture de l’Isère et les partenaires de l’installation transmission
se mobilisent pour proposer aux chefs d’entreprise agricole
des réunions, rencontre ou formation permettant de les faire avancer dans leur
projet d’arrêt d’activité.
Et les points à aborder son nombreux :
Pourquoi anticiper et comment préparer ma transmission ?
Comment trouver un successeur hors cadre familial ?
Quels outils pour faciliter l’arrivée d’un(e) jeune sur mon exploitation ?
Où trouver toutes les informations utiles ?

PROGRAMME MOIS DE LA TRANSMISSION 2015:

pl_mois_transmission_web-4

Accompagner la transmission des exploitations agricoles : chaque année plus de
150 agriculteurs sont reçus par les équipes de la Chambre d’agriculture de l’Isère,
avec à leur disposition :

• Le Point Accueil Transmission informe toute l’année sur la cessation d’activité et aide à bâtir un
projet de transmission
• Les Audits d’exploitation agricole : évaluer le potentiel de reprenabilité et la valeur de votre
exploitation
• Le Répertoire Départemental à l’Installation : promouvoir votre offre d’exploitation agricole et
rechercher un repreneur
• Les stages Reprise d’Exploitation Agricole : préparer sereinement la transmission de votre
exploitation avec votre repreneur

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

Tunnel du Chambon: percement d’un tunnel de dérivation

Stéphane BOUILLON, préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, préfet coordonnateur de massif a organisé à la préfecture de Gap, aux côtés de Pierre BESNARD, préfet des Hautes-Alpes, une réunion sur les conditions de rétablissement de la RD 1091, axe majeur de circulation entre Grenoble et Briançon.

La fermeture du tunnel du Chambon pèse en effet lourdement sur l’activité de la haute-Romanche et la vallée de la Guisane au-delà de la Grave. À l’approche de la saison hivernale et en raison du poids de l’économie du ski, il était impératif de trouver une solution rapide pour l’accessibilité de ces territoires.

Cette réunion de pilotage s’est tenue en présence de Michel VAUZELLE, Président de la Région
Provence-Alpes-Côte d’Azur, Éliane GIRAUD, vice-présidente de la Région Rhône-Alpes représentant
Jean Jack QUEYRANNE, Jean-Paul BONNETAIN, préfet de l’Isère, Frédérique PUISSAT, 1ère viceprésidente
du Conseil départemental de l’Isère, représentant Jean-Pierre BARBIER et Jean-Marie
BERNARD, Président du Conseil départemental des Hautes-Alpes.

Un point de situation a été fait sur les études menées par le conseil départemental de l’Isère avec le
soutien actif du préfet de l’Isère, et de ses services. Cet échange a permis d’adopter plusieurs
décisions :
− Face aux incertitudes sur la poursuite du glissement de terrain et afin de remettre en circulation la
RD 1091 avant la saison hivernale 2016/2017, l’option de percement d’un tunnel de dérivation a été
retenue. Ainsi, l’axe interrégional, mais aussi de liaison avec l’Italie sera rétabli ;
− Face aux enjeux économiques liés au tunnel du Chambon, tant pour la population locale que pour
l’économie touristique, l’État, la Région Rhône-Alpes et la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur ont
décidé, à titre exceptionnel, de participer au financement des travaux portés par le Département de
l’Isère de l’ordre de 33M€ HT: percement du tunnel de dérivation et, dans l’attente, ouverture d’une
route de secours qui sera mise en service d’ici la fin du mois de novembre. Ces délais sont
exceptionnellement courts compte-tenu de la nature des travaux à réaliser. Ils sont le fruit de la forte
mobilisation et de la solidarité de l’ensemble des partenaires aux côtés du Conseil départemental
de l’Isère ;
− Pour anticiper d’éventuels événements futurs similaires portant atteinte à l’accessibilité du massif
alpin, une étude sera portée par les Départements de l’Isère et des Hautes-Alpes visant à améliorer
la connaissance des risques de coupure, mettre en oeuvre des dispositifs de suivi des aléas,
anticiper les mesures alternatives et définir un programme de travaux prioritaires. L’État, les
Régions Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur cofinanceront aux côtés des 2 Départements
cette étude de l’ordre de 600 000 €.

Catégorie aménagement, transportCommentaires fermés

Etat d’urgence sur le territoire métropolitain: son application en Isère

Suite aux attentats terroristes survenus à Paris le 13 novembre, le Président de la République
a décrété l’état d’urgence sur le territoire métropolitain et en Corse à compter du 14 novembre
2015 à zéro heure.

Les services de gendarmerie, de police et de renseignement, ainsi que les forces armées se
sont réunis samedi matin sous la présidence du Préfet de l’Isère pour définir la stratégie de sécurité
appropriée au département. Les patrouilles et les mesures de vigilance autour des lieux
sensibles ont d’ores et déjà été renforcées pour assurer la protection de la population.

Si les manifestations, spectacles et réunions de toute nature ne sont pas interdits, les
organisateurs et responsables d’établissements sont invités à prendre les dispositions de
sécurité nécessaires. Ils peuvent notamment contrôler les accès et les effets des personnes
concernées. L’accès pourra être refusé à quiconque ne se soumettrait pas à ces contrôles.
Le deuil national de trois jours décrété par le Président de la République invite néanmoins à la
retenue s’agissant des manifestations à caractère festif.

Les voyages scolaires sont par ailleurs annulés jusqu’à nouvel ordre.

À l’heure actuelle et en vertu du décret instituant l’état d’urgence, les préfets pourront en
fonction des circonstances et de l’évolution de la menace :
• interdire la circulation des personnes ou des véhicules dans les lieux ou aux heures
fixés par arrêté ;
• instituer, par arrêté, des zones de protection ou de sécurité où le séjour des personnes
est réglementé ;
• interdire le séjour dans tout ou partie du département à toute personne cherchant à
entraver, de quelque manière que ce soit, l’action des pouvoirs publics.
L’ensemble de ces mesures exceptionnelles viendront renforcer le dispositif Vigipirate d’ores
et déjà en vigueur.
En ces moments tragiques pour notre pays, alors que les forces de l’ordre sont mobilisées
pour assurer la sécurité de nos concitoyens, le Préfet de l’Isère appelle tous les habitants du
département à la vigilance.

Rappel des consignes permanentes Vigipirate :
Le plan Vigipirate mobilise tous les acteurs concernés par la protection contre le terrorisme : l’État
mais aussi les collectivités territoriales, les opérateurs économiques et l’ensemble des citoyens
L’activité d’un individu ou d’un groupe qui paraîtrait anormale doit être signalée aux forces de
l’ordre, aux patrouilles militaires ou aux services de surveillance et de sécurité du lieu dans lequel
vous vous trouvez. Cette attitude citoyenne a déjà permis de déjouer des tentatives d’attentats et
d’actes de malveillance. Ayez les bons réflexes à tout moment : www.risques.gouv.fr
Il est recommandé à tous ceux qui prévoient de se rendre dans un pays étranger de consulter la
page « Conseils aux voyageurs » sur le portail www.diplomatie.gouv.fr et de s’inscrire sur le portail
« Ariane » pour être informé de tout événement important concernant la sécurité.

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

novembre 2015
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+