Archive | 20 novembre 2015

Une signalétique viticole harmonieuse pour les communes de Chartreuse

La viticulture représente une part important du chiffre d’affaires de l’agriculture de Chartreuse. Le Parc s’est engagé dans un travail pour la mise en place d’une signalétique commune en zone viticole. La signalétique est un formidable outil de promotion du territoire et de valorisation des activités économiques.

Cet outil doit être néanmoins cadré afin de permettre une bonne lisibilité et éviter la dégradation de l’image d’un territoire ainsi que la dévalorisation de la qualité des paysages. Ainsi, une signalétique viticole harmonieuse a été mise en place par le Parc et court sur les 5 communes concernées (Apremont, Chapareillan, Les Marches, Myans, Saint Baldoph).

Redonner une lisibilité du vignoble au public

Le vignoble façonne les vallées autour du Mont blanc, depuis les vallées suisses jusqu’au Piémont italien en passant par les Savoie.

Or, ce vignoble souffre d’un manque de lisibilité de la part du public pour les raisons suivantes :

- il n’est pas continu donc peu visible

- il ne représente pas de grands volumes de production sur le marché donc peu médiatisé par les opérateurs économiques

- il est très diversifié (chaque vignoble dispose de ses crus, chaque cru dispose de son cépage) d’où une complexité qui paradoxalement est la caractéristique intrinsèque du vignoble alpin.

En effet, la présence de la vigne est historique (en atteste le cadastre du XIIème siècle des archives de Savoie) et les territoires dans lesquels elle a perduré jusqu’à aujourd’hui ne sont pas le fruit du hasard : un terroir, un mésoclimat, une adaptation végétale, des événements historiques et humains ont permis cet établissement pérenne et constituent aujourd’hui les éléments caractérisant la viticulture alpine.

Un travail d’étude et de mise en scène des dimensions historiques, ethnologiques et géographiques permettra de mieux caractériser la culture vigneronne alpine, de la transférer aux acteurs économiques de la filière et du tourisme afin qu’ils puissent à leur tour la partager avec leur clients et redonner ainsi une lisibilité du vignoble au public.

OBJECTIFS DU PROGRAMME « VINALP »

Le Conseil départemental de Savoie avec la Province de Turin sont chefs de file de ce programme européen qui se déroule sur 3 ans. Les autres partenaires sont la Chambre d’agriculture, le Syndicat régional des Vins, le Parc naturel régional de Chartreuse, la Communauté de communes Cœur de Maurienne, la commune de Montmélian et d’autres partenaires italiens.

Le projet consiste à reconstituer la genèse et la dynamique de vignoble au travers de l’histoire et du patrimoine, puis de valoriser ces matériaux dans la promotion et la communication du produit, de façon immatérielle (discours commercial, culture vigneronne) ou au travers d’équipements matériels (ouvrage, expositions, film, signalétique routière etc.)

En parallèle, il s’agira d’acquérir les connaissances pour permettre la sauvegarde et / ou la valorisation des éléments qui constituent les spécificités de la viticulture alpine.

Concrètement, il s’agit de :

1/ Etudier et faire connaître les valeurs historiques, culturelles, mais aussi les activités économiques propres à la viticulture de Chartreuse.

2/ Garder le potentiel génétique des variétés anciennes (vignoble conservatoire à Chapareillan)

3/ Mettre en réseau les acteurs des filières viticoles et  touristiques- Actions de formations des acteurs et création d’outils pédagogiques

4/ valoriser/animer le patrimoine bâti et les paysages viticoles

Les partenaires du programme Vinalp

Conseil départemental de Savoie, Centre d’ampélographie Alpin, CIVS (Comité Interprofessionel des Vins de Savoie), Chambre d’agriculture, Association AAC, Parc naturel régional de Chartreuse, commune de Montmélian, Communauté de communes de la Vallée de Maurienne, le province de Turin.

FINANCEMENT de la signalétique

La signalétique est donc une des actions portées et accompagnées entre autres par le programme Vinalp. La signalétique viticole a coûté en tout 103 265. Le financement provient en grande partie des communes et des viticulteurs mais aussi du Parc (programme européen Vin Alp Alcotra porté par le Conseil départemental de Savoie mais aussi à travers la Région). Le Parc a aussi porté l’accompagnement technique sur ce projet et la mise en oeuvre administrative et financière pour les 5 communes.

Catégorie Pays de Savoie, agriculture, parcs, viticultureCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

novembre 2015
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+