Catégorie | environnement, énergies

Territoire à énergie positive: Parc de Chartreuse et Communauté du Pays Voironnais en course!

Le Parc naturel régional de Chartreuse et la Communauté du Pays Voironnais ont été désignés lauréats de l’appel à projet « Territoire à énergie positive ».

Le Parc et le Pays Voironnais s’engagent ainsi ensemble dans un ambitieux programme d’actions et de projets en faveur de la transition énergétique. Objectif : atteindre l’équilibre entre la demande d’énergie et la production d’énergies renouvelables locales à l’horizon 2050.

Un engagement commun

De par leur proximité géographique, le Parc de Chartreuse et la Communauté du Pays Voironnais partagent des enjeux communs : déplacements, bassin d’emploi, potentiel de production d’énergie renouvelable.

A l’heure de la coopération inter-territoriale, il semblait pertinent de conduire un projet commun de réduction des consommations d’énergie et de production d’énergies renouvelables, améliorant la solidarité entre les zones rurales et urbaines.

Le territoire concerné par la démarche Territoires à énergie positive (TEPOS) comprend toutes les communes du Parc de Chartreuse et du Pays Voironnais, soit 85 communes. Une animation partagée et conjointe sera menée, au niveau technique et politique.

Pour la Communauté du Pays Voironnais, qui a déjà engagé son territoire vers un développement plus durable – avec l’Agenda 21 et le Plan Climat Energie Territorial adoptés en 2012 – TEPOS vient renforcer son implication en faveur de la transition énergétique pour son territoire. De son côté, la charte du Parc de Chartreuse a été reconnue Agenda 21 dès sa validation en 2008.

Une ambition, des actions

S’inscrire dans une démarche de Territoire à Energie Positive (TEPOS), c’est redonner des leviers d’actions directs aux collectivités locales pour que le territoire redevienne acteur de l’énergie. Mais c’est également permettre le déploiement d’initiatives locales dans une logique transversale et innovante.

Les objectifs TEPOS sont très ambitieux. Il s’agit d’atteindre l’équilibre entre la demande d’énergie et la production d’énergies renouvelables locales à l’horizon 2050. Concrètement, sur le territoire il est prévu de diviser par 2 la consommation d’énergie et multiplier par 6 sa production d’énergie renouvelable d’ici à 2050 (années référence 2013).

Le dossier de candidature, construit en partenariat avec les acteurs et partenaires du territoire, prévoit un plan d’actions à court terme et à moyen terme.

Quelques actions prévues à court terme (portant sur environ 2 % de la consommation du territoire TEPOS) :

  • Economie : écologie industrielle – Services pour l’efficacité énergétique des entreprises
  • Transport : développement de l’utilisation de la voiture partagée ;
  • Habitat : préfiguration future plateforme de rénovation énergétique de l’habitat dans le cadre de la future OPAH 2017 du Pays Voironnais.
  • Agriculture et forêt : développement de l’utilisation du bois local dans la construction.
  • Bâtiment public : conseil en énergie climat partagée
  • Compétence transition énergétique : développement emplois et compétences locale
  • Développement de la production d’énergie renouvelable : développement bois-énergie et étude du potentiel de méthanisation

Pour réaliser ces actions, une soixante de partenaires (communes, associations, bailleurs sociaux, chambre de commerce et d’industrie, fédérations professionnelles, acteurs économiques, les agglomérations voisines…) se sont engagés aux côtés du Parc de Chartreuse et du Pays Voironnais.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8422 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

AGRICULTURE-GIF-468x60.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

décembre 2015
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+