Archive | 03 janvier 2016

Agriculture iséroise: le plan d’actions pour 2016

Robert Duranton, vice président du conseil Départemental en charge de l’agriculture a défini les actions qui seront à mener pour l’année 2016. Celles ci ont été dévoilées lors de la dernière séance publique du département de l’Isère de l’année 2015.

Robert Duranton a rappelé que  » face à la crise qui frappe durement les agriculteurs et en particulier les éleveurs, le Département, qui s’est montré solidaire et surtout réactif a apporté une aide d’urgence de 1 million d’euros. Celle ci a été en partie débloquée en 2015, le solde le sera en 2016. »

Et d’argumenter: » s’agissant d’une crise structurelle, le Département s’inscrit dans une démarche volontariste afin d’accompagner ce secteur dans la durée et aussi de structurer les filières agricoles. « .

Pour Robert Duranton l’agriculture est face à un défi:  » reconquérir de la valeur ajoutée. »

durA ce titre, »  le département va favoriser  l’organisation de circuits courts de proximité, maitrisés par les agriculteurs afin qu’ils puissent bénéficier de la valeur ajoutée et vivre décemment de leurs productions. »

Voici donc les orientations de la politique agricole 2016..

- structurer le pôle viandes locales, base du futur pôle agroalimentaire départemental, avec la réalisation de travaux complémentaires basés sur l’attractivité de l’abattoir du Fontanil et développer des prestations de transformation.

A noter que sur le dossier de modernisation de l’abattoir du Fontanil, La Métro sera également partie prenante.

- Développer des circuits de commercialisation de proximité, en particulier en  mieux structurant l’approvisionnement des restaurants des collèges.

- Soutenir la compétitivité des exploitations agricoles et des industriels agroalimentaires.

- Soutenir l’installation et l’accompagnent technique des jeunes agriculteurs pour maitriser les charges, la qualité des produits et valoriser leurs productions.

- Préserver les terres agricoles.

- Promouvoir les pratiques écologiquement responsables en mobilisant davantage de crédits environnementaux.

- Garantir la sécurité sanitaire et alimentaire à l’échelle des Alpes du nord, avec le laboratoire vétérinaire départemental.

Jean Pierre Barbier, Président du conseil Départemental appuyant fortement ces orientations:  » la profession agricole est en pleine crise, les filières lait et viande en particulier. Nous devons soutenir nos agriculteurs afin qu’ils vivent de leur métier. Pour cela il faut que les zones de production et les zones de consommation travaillent ensemble.

Oui nous avons la volonté de développer le pôle agroalimentaire départemental. Cela se fera en parfaite synergie avec la Métro.

Au niveau de l’abattoir du Fontanil, nous devons le revisiter de fond en comble. Il est hors de question de faire du replâtrage, du rustinage comme cela c’est fait pendant les dix dernières années et qui n’apporte rien à la profession agricole. « 

Jean Pierre Barbier l’a martelé: le pôle agroalimentaire départementale est , en lien avec la Métro, une des priorités des actions que nous allons mener en 2016. Nous n’avons pas de temps à perdre… »

Catégorie A la une, Département de l'Isère, La Métro, agricultureCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

janvier 2016
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+