Catégorie | Auvergne-Rhône-Alpes

La Région en Assemblée plénière

Sous la présidence de Laurent WAUQUIEZ, les 204 élus régionaux se sont réunis en Assemblée le
28 janvier 2016 pour la deuxième session du mandat.

UNE ASSEMBLEE PLENIERE PLACEE SOUS LE SIGNE DES ECONOMIES

Le Conseil régional a adopté toute une série de mesures d’économies, dans le droit fil des
décisions déjà prises lors de la séance du 4 janvier.
Laurent WAUQUIEZ a ainsi annoncé qu’en à peine plus de 3 semaines, ce sont d’ores et déjà
27 M€ d’économies qui ont été réalisés sur le train de vie des élus et de la collectivité.
Sous l’impulsion du Président, le Conseil régional a ainsi décidé ce jeudi de nouvelles économies,
parmi lesquelles :
→ Baisse des indemnités des conseillers régionaux et des membres du CESER : 1,4 M€ sur
l’année 2016, 8,7 M€ sur le mandat
→ Baisse des moyens alloués aux groupes, à la fois en personnels et en dotation matérielle : 3,6
M€ d’économies sur le mandat
→ Baisse des crédits affectés à la rémunération des collaborateurs de cabinet : 920 000 €
d’économies sur le mandat
→ Baisse du nombre d’emplois fonctionnels (hauts fonctionnaires territoriaux), qui passeront
de 12 postes à 6, et réduction de leurs avantages accessoires : 4 M€ d’économies sur la durée
du mandat.
« Il est grand temps de renouer avec l’exemplarité et que les élus s’imposent les efforts qu’ils
demandent à nos compatriotes » a ainsi rappelé le Président du Conseil régional Auvergne
Rhône-Alpes.

UN REGLEMENT INTERIEUR RESPECTUEUX DE L’OPPOSITION

Comme il s’y était engagé, Laurent WAUQUIEZ a souhaité que le règlement intérieur soit
respectueux de l’opposition et permette à chaque sensibilité de s’exprimer.
C’est ainsi par exemple que le seuil de constitution d’un groupe a été fixé à 5 élus, ce qui
permettra à toute l’opposition, dans sa diversité de pouvoir défendre ses idées au sein de
l’assemblée régionale.
De la même manière, le règlement intérieur adopté permettra une expression plus dynamique
et plus fluide pour les élus avec des temps de paroles mieux encadrés.

UN SOUTIEN FORT A L’ECONOMIE ET A L’EMPLOI AVEC LE PROJET D’INNOVATION « SUPERALLIAGES »

L’entreprise AUBERT & DUVAL envisage de créer une nouvelle unité de production de poudres
« superalliages». Cette unité permettra de développer des alliages aux caractéristiques ne
pouvant être obtenues par la métallurgie conventionnelle.
Cet alliage sera destiné à deux marchés :
- celui des pièces « moteurs » pour le secteur aéronautique (civil et militaire),
- et celui de la fabrication additive par impression 3D (réalisation de pièces par dépôts
successifs de matière).
L’entreprise produit des pièces « moteurs » pour le Rafale nécessitant l’utilisation de ces
poudres. Or, en raison des récentes commandes de Rafale, AUBERT & DUVAL ne pourra faire
face aux besoins et se doit de créer une nouvelle unité à très court terme. L’entreprise envisage
d’installer cette unité sur son site métallurgique de référence des Ancizes (63).
Le montant de l’investissement est évalué à 15 M€, immobilier compris. Il permettrait de créer
une quinzaine d’emploi sur le seul marché lié au Rafale.
Cette infrastructure permettra, en plus de satisfaire les demandes liées à l’aéronautique militaire
(Rafale), de développer une filière française de production compétitive de poudres fines en
super alliages.
Comme l’a expliqué Martial SADDIER, Vice-président du Conseil régional délégué aux
entreprises, à l’emploi et au développement économique : « Pour notre région, l’installation de
cette unité permettrait de créer un pôle de compétence « industrie du futur » associant le secteur
de la métallurgie avec AUBERT & DUVAL pour la poudre et le secteur de la fabrication additive
avec MICHELIN ».
En effet, MICHELIN vient de s’associer à la société FIVES pour créer une joint-venture FIVES
MICHELIN ADDITIVE SOLUTIONS (FMAS) afin de développer et commercialiser à l’échelle
mondiale des machines et des ateliers de production industrielle via la technologie de
fabrication additive métallique.
En créant FMAS, Fives et Michelin ambitionnent de devenir un acteur clé sur le marché porteur
de la fabrication additive métallique.
« L’objectif est de s’appuyer sur la complémentarité des expertises des deux groupes pour devenir
un leader mondial sur ce segment innovant de solutions industrielles de grande production » a
précisé Brice HORTEFEUX, Vice-président du Conseil régional délégué à l’aménagement du
territoire et à la solidarité avec les territoires auvergnats.
L’entreprise AUBERT & DUVAL a sollicité officiellement la Région par un courrier reçu le 23
novembre dernier. Au regard des dispositifs classiques d’aides de la Région Auvergne en vigueur
en 2015, l’intervention régionale pourrait se faire en l’état par l’attribution d’une aide
exceptionnelle.
Afin de donner dès maintenant un signe fort à cette entreprise sur un projet dont l’impact en
terme d’innovation est indéniable, et qui a décidé de se développer sur notre territoire, le Conseil
régional a décidé de donner un accord de principe à l’entreprise AUBERT & DUVAL pour lui
accorder une subvention d’un montant maximum de 1,2 M€ au titre du programme « aide
exceptionnelle » afin de financer son projet de création d’une unité de production de poudre
« superalliages » qui sera situé aux Ancizes (63).
Pour Laurent WAUQUIEZ, « avec cette délibération, le Conseil régional affirme sa volonté de
défendre l’emploi et l’innovation sur notre territoire et de s’adapter au rythme des acteurs
économiques. Le temps où l’on fait attendre les chefs d’entreprises des mois et des mois avant de
prendre une décision sur leurs dossiers est aujourd’hui révolu ».

DESIGNATIONS DE CONSEILLERS REGIONAUX DELEGUES

Enfin, le Président du Conseil régional a désigné 7 Conseillers régionaux délégués qui viendront
épauler l’exécutif sur des missions précises et clairement définies :
Dino CINIERI (Loire), Conseiller spécial auprès du Président
Louis GISCARD d’ESTAING (Puy de Dôme), Conseiller spécial promotion internationale de la
région
Olivier AMRANE (Ardèche), Conseiller spécial à la ruralité et à l’innovation dans les territoires
Carole MONTILLET (Isère), Conseillère spéciale sport
Jacques BLANCHET (Loire), Conseiller spécial apprentissage
Sandrine CHAIX (Isère), Conseillère déléguée au handicap
Dominique DESPRAS (Nouveau Rhône), Conseiller agriculture bio

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8574 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

janvier 2016
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+