Catégorie | Auvergne-Rhône-Alpes

choisis le nom de ta région..

D’ici au 1er juillet 2016, la Région doit choisir son nouveau nom. Laurent WAUQUIEZ,
Président de la Région Auvergne Rhône-Alpes, a décidé de demander aux lycéens auvergnats
et rhônalpins de faire des propositions de nom pour la nouvelle région.

Jusqu’au 29 février 2016, les lycéens sont invités à faire leurs propositions via le site internet
de la nouvelle Région (auvergnerhonealpes.eu/nom). Cette initiative sera également
relayée via les réseaux sociaux.

Dans le même temps, les conseillers régionaux désignés dans les conseils d’administration
des lycées d’Auvergne Rhône-Alpes feront vivre cette démarche au sein des établissements
scolaires.

« J’ai pleinement confiance en notre jeunesse : elle incarne un nouveau souffle pour l’avenir
de notre région » explique Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne Rhône-
Alpes. « C’est pourquoi, j’ai décidé de demander à nos lycéens, qui sont les acteurs de
demain, d’être les premiers à nous faire des propositions de nom de notre nouvelle région. »
sur la base des propositions formulées par les lycéens, les citoyens
auvergnats et rhônalpins seront consultés via un questionnaire sur Internet. Le nouveau
nom fera ensuite l’objet d’une délibération du Conseil régional avant le 1er juillet 2016.
Dans le souci de diminuer la dépense publique, cette démarche sera entièrement réalisée à
partir des moyens internes de la Région.

Le processus de choix du nom de la nouvelle région se terminera avant le 1er octobre 2016
par la validation définitive du nom des nouvelles régions par le Conseil d’Etat.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8511 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

février 2016
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
29  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+