Archive | 31 mars 2016

Critérium 2016: le parcours..

Le parcours de la 68ème édition du Critérium du Dauphiné, dévoilé ce matin à Lyon à l’Hôtel de Région Auvergne-Rhône-Alpes, se prête à une explication au long cours débutant dès le prologue en côte des Gets le 5 juin, jusqu’à l’arrivée finale à Superdévoluy le 12 juin, après 1 147,4 km de route.

Les opportunités seront nombreuses pour Froome, Contador, Aru,  les derniers vainqueurs des trois grands tours, Rodriguez, Pinot, Bardet, Porte ou Van Garderen… mais pas forcément décisives !

Des passages flirtant avec les 10 % de pente dès le premier kilomètre, jusqu’à une arrivée en station à 1500 mètres d’altitude pour boucler les huit jours de débat entre les prétendants au titre, les chasseurs d’étapes ou les sprinteurs inspirés par l’édition 2016 : le tracé est à la fois exigeant et ouvert. Cette année, l’exercice d’introduction n’aura rien d’une formalité.

Clin d’œil à l’histoire de l’épreuve qui s’est déjà ouverte sur des prologues en côte jugés à La Bastille dans les hauteurs de Grenoble (1979, 2000), le Cronoscalata des Gets sera aussi tourné vers un futur proche, puisque les coureurs du Tour de France s’expliqueront quelques semaines plus tard sur un autre concours d’escalade à Megève.

La parole sera ensuite alternativement donnée aux sprinteurs, puncheurs et grimpeurs de différents calibres : celui qui se démarquera à Chalmazel-Jeansagnière (étape 2) visera probablement le podium en fin de semaine, mais n’aura pas nécessairement ses chances face aux finisseurs qui auront passé la difficulté précédant l’arrivée à Tournon-sur-Rhône (ét.3).

Le ton nettement plus alpin des dernières étapes annonce ensuite une bataille pour le titre en trois actes propices aux rebondissements. Ainsi, les bénéfices éventuels encaissés à Vaujany (ét.5) auront peu de poids à l’attaque des 4000 mètres de dénivelé positif (sur 141 km !) à encaisser le lendemain sur la route de Méribel.

Le programme est tout juste moins impressionnant pour l’ultime étape, mais un coup de force peut encore éparpiller les membres du podium dans la montée au col du Noyer, suivie d’une descente tout à fait exploitable et d’un dernier effort pour achever sa mission à Superdévoluy. Il sera alors temps de se projeter vers le mois de juillet…

Le programme des étapes :

1
Dimanche 5 juin, prologue : Les Gets, 3,9 km (c-l-m. ind.)
Lundi 6 juin, étape 1 : Cluses > Saint-Vulbas, 186 km
Mardi 7 juin, étape 2 : Crêches-sur-Saône > Chalmazel-Jeansagnière, 167,5 km
Mercredi 8 juin, étape 3 : Boën-sur-Lignon > Tournon-sur-Rhône, 182 km
Jeudi 9 juin, étape 4 : Tain-l’Hermitage > Belley, 176 km
Vendredi 10 juin, étape5 : La Ravoire > Vaujany, 140 km
Samedi 11 juin, étape 6 : La Rochette > Méribel, 141 km
Dimanche 12 juin, étape 7 : Le-Pont-de-Claix > Superdévoluy, 151 km

Catégorie Auvergne-Rhône-Alpes, région Auvergne Rhône-Alpes, sportCommentaires fermés

Les vins d’Auvergne Rhône-Alpes sur le tour!

Profitant de la présentation du Critérium du Dauphiné à l’Hôtel de Région ce jeudi 31 mars,
Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne Rhône-Alpes, a organisé une rencontre
entre Christian PRUDHOMME, le Directeur du Tour de France, et des représentants du
Comité Vins Rhône-Alpes, afin de discuter des modalités de la présence de nos viticulteurs
et de leurs produits sur le Tour de France.
A l’occasion de cette rencontre, née de l’incompréhension du partenariat conclu entre ASO
et les vins chiliens, Laurent WAUQUIEZ a appuyé la proposition avancée par le Comité Vins
Rhône-Alpes, visant à mettre en avant, au départ de toutes les villes étapes, l’oenothèque
Auvergne Rhône-Alpes représentant tous les vignobles de la région, sur la base d’un fil rouge
« paysages et oenotourisme », avec une animation dégustation organisée par les vignerons
locaux (interprofessions et/ou syndicats d’appellation).
Cela permettra de valoriser la grande richesse et la diversité de nos vins régionaux en
insistant sur l’offre oenotouristique variée. Une proposition qui a aussi le mérite de rappeler
qu’on peut communiquer intelligemment sur le vin, qui est un élément patrimonial fort, tout
comme nos paysages qui sont l’âme de notre région, sans entraîner les gens dans la
consommation excessive d’alcool. Une animation spécifique distincte sera en outre
organisée par Inter Rhône sur l’étape de Bourg-Saint-Andéol qui promet d’être un temps fort
de l’édition 2016 de la Grande Boucle.
Christian PRUDHOMME a réaffirmé les engagements pris au Salon de l’Agriculture devant les
représentants de la filière viticole, à savoir d’offrir la possibilité, dans le respect de la
législation française, de mettre en avant les vins français dans l’ensemble des espaces
réceptifs du Tour de France.
Des échanges particulièrement intéressants et constructifs pour Laurent WAUQUIEZ qui a
fait part de sa satisfaction de « pouvoir profiter de l’exceptionnelle vitrine que constitue le
Tour de France pour valoriser et sublimer nos vins d’Auvergne Rhône-Alpes, qui, tout comme
la Grande Boucle, font l’âme et l’identité de notre région et de notre pays ».

1

Christian Prudhomme, Directeur du Tour de France, Pierre Combat, Président du Comité Vins Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, Président de la Région Auvergne Rhône-Alpes, Patricia Picard, Déléguée générale du Comité Vins Rhône-Alpes, Emilie Bonnivard, Vice-présidente de la Région Auvergne Rhône-Alpes déléguée à l’agriculture, à la forêt, à la ruralité, à la viticulture et aux produits du terroir..trinquent à la réussite de cette opération.

Catégorie région Auvergne Rhône-AlpesCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

mars 2016
L Ma Me J V S D
« fév   avr »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+