Archive | 04 avril 2016

Offres et demandes d’emploi en agriculture..

Retrouvez ces offres d’emploi sur www.anefa.org :

Ain . SR recrute un salarié en CDI tps plein ou tps partiel selon dispo. Vs devez être mobile, autonome, posséder des compétences en polyculture-élevage pr réaliser des remplacements sur plusieurs expl. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OEL075824-01

Drôme . Ent . recherche un mécanicien agricole. Missions : diagnostiquer les pannes, réparer et remettre en état les matériels neufs ou d’occasion, réaliser l’entretien et la maintenance. Vs devez avoir une formation ds le domaine et une première expérience. Certiphyto nécessaire. CDI tps plein. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. ODI075850-26

Isère . GE cherche pour l’un de ses adhérents un agent d’élevage caprin polyvalent.  Missions : conduite d’engins, soins aux animaux, traite. Profil : expérience impérative en conduite d’engins (grande culture, fenaison …), intérêts pour l’élevage. CDD à mi-tps évolutif vers un tps plein. Contact : 04 76 20 68 08 ou emploi-isere@anefa.org. OCA075791-38

Rhône . Expl. en maraîchage cherche un agent tractoriste. Vs conduirez les tracteurs, engins spécifiques et entretiendrez le matériel. La conduite des poids lourds et le certiphyto seraient un plus.  CDD tps plein 6 mois. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OMA076062-69

Savoie . Expl., 60 VL, recrute un agent d’élevage laitier, autonome. Vs aurez en charge le suivi du troupeau, la traite, l’alimentation et les soins. CDI tps plein. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVL075825-73

Retrouvez ces demandes d’emploi sur www.anefa.org :

Ardèche. Homme cherche emploi d’agent arboricole/viticole. Titulaire BTS ACSE par apprentissage. Expériences saisonnières acquises ds expl. à productions diverses. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org.  PAR-126190

Drôme . Femme cherche emploi d’agent arboricole. Expérimentée. Compétences en arboriculture, viticulture et gestion administrative. Mobilité : Drôme. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. PAR-126586

Isère . Homme, titulaire BPREA, recherche un emploi en maraichage. Expériences acquises en stages. Contact : 04 76 20 68 08 ou emploi-isere@anefa.org. PMA-125583

Rhône . Femme cherche un apprentissage  pr préparer un BTS prod. animales. Titulaire Bac pro. Stages réalisés en Haras et centres équestres. Mobilité : Rhône. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. PVL-125885

Rhône . Homme cherche emploi en viticulture/espaces verts. Expérimentés. Mobilité : Rhône. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. PVI-126191

Catégorie Pays de Savoie, agriculture, economie/emploi, petites annoncesCommentaires fermés

Protocole de bonnes pratiques entre le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes et les Capeb de l’Ardèche, de la Drôme et de l’Isère

Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes a signé ce lundi 4 avril 2016 un protocole de bonnes pratiques avec les Capeb de l’Ardèche, de la Drôme et de l’Isère dans le cadre de la construction à Grenoble du nouveau siège social de l’entreprise bancaire et du plan de rénovation de son parc d’agences. Le montant total estimé de ces deux projets significatifs est estimé à plus de 110 M€ d’ici à 2018.

Ces projets feront du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, fidèle à ses valeurs coopératives et mutualistes de proximité et de développement économique de son territoire, l’un des principaux donneurs d’ordre pour le secteur du BTP en Rhône-Alpes.

Avec pour objectif de soutenir les savoir-faire, la capacité dinnovation des entreprises du bâtiment qualifiées, avec des exigences fortes de développement durable (notamment en matière de sécurité, de qualité environnementale et de performance thermique), et les emplois locaux, les Capeb de l’Ardèche, de la Drôme et de l’Isère et le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes souhaitent conforter un secteur majeur de l’économie régionale.

Soucieux de réaliser cette opération en faisant appel au savoir-faire et à la capacité d’innovation des entreprises du bâtiment qualifiées avec des exigences fortes de Développement Durable (notamment en matière de sécurité, de qualité environnementale et de performance thermique), le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes souhaite conforter le tissu des entreprises locales de construction et les emplois correspondants. Le protocole matérialise les engagements réciproques de bonnes pratiques qui permettront de concourir ces objectifs précités.

Les CAPEB de la Drôme, de l’Isère et de l’Ardèche s’engagent à organiser des réunions permettant d’informer leurs adhérents, des caractéristiques de ce projet et de rencontrer le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes et le promoteur (Crédit Agricole Immobilier Entreprise pour le siège social). Et elles s’engagent à diffuser ces informations auprès de leurs fichiers respectifs.

L’attribution du marché est faite « à l’offre économiquement la plus avantageuse ». Ainsi, le maître d’ouvrage introduira une pondération du prix par rapport aux autres critères de sélection. L’offre sera donc également appréciée au regard de critères qualitatifs, notamment les moyens humains, matériels et produits affectés spécifiquement au chantier, les moyens mis en œuvre pour garantir la qualité des prestations, le respect de délais d’exécution, la santé, la sécurité et l’impact sur l’environnement en privilégiant les filières courtes.

Les signataires s‘engagent à respecter les bonnes pratiques pour ces chantiers, dont :

- un système de détection des offres anormalement basses ;

- la lutte contre le travail dissimulé et l’emploi d’étrangers sans titre de travail ;

- le paiement par le maître d’ouvrage des acomptes mensuels et des soldes aux entreprises dans des délais respectés.

Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes et les CAPEB de la Drôme de l’Ardèche et de l’Isère s’attacheront à identifier et à mettre en œuvre les bonnes pratiques permettant d’assurer la sécurité, la sûreté des salariés des entreprises de bâtiment.

Dans le cadre de leurs conventions de partenariat avec l’OPPBTP, les CAPEB de la Drôme de l’Ardèche et de l’Isère  s’appuieront sur cet organisme  afin d’accompagner leurs entreprises adhérentes dans le renforcement de la sécurité et l’amélioration des conditions de travail sur les chantiers.

Jean-Pierre Gaillard, président du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, a souligné que « cet engagement vers de bonnes pratiques s’appuie sur nos valeurs coopératives. Nos agences bancaires et nos Caisses locales sont au cœur de la réalité économique locale. Ce protocole est l’affirmation publique du mutualisme bancaire : nous avons une véritable volonté de travailler avec les artisans de notre territoire ». Pascal Didier, président de la Capeb de la Drôme, confirme que « nos entreprises ont un point commun : le Crédit Agricole est notre banque, celle de nos salariés, l’échange économique se fait dans la proximité ». Jean-Noël Antoine, président de la Capeb de l’Isère, a rappelé que « les artisans sont porteurs d’un réel savoir-faire, ils sont garants de qualité, de réactivité et de respect du travail bien fait ».

Sans titre

Jean-Pierre GAILLARD, président du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, Jean-Noël ANTOINE, président de la Capeb de l’Isère, Alfred VEY, président de la Capeb de l’Ardèche, et Pascal DIDIER, président de la Capeb de la Drôme, ont signé un protocole de bonnes pratiques pour les chantiers de la banque coopérative et mutualiste. (de gauche à droite)

www.ca-sudrhonealpes.fr

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

Mise en oeuvre du plan ministériel de contrôle des abattoirs en Isère

Quatre abattoirs permanents d’animaux de boucherie sont exploités en Isère :
• l’abattoir de Grenoble-Le Fontanil : environ 2 700 tonnes par an, toutes espèces,
• l’abattoir de La Tour du Pin : environ 2 400 tonnes par an, essentiellement des bovins,
• l’abattoir de La Mure : environ 350 tonnes par an, essentiellement des bovins,
• l’abattoir de Bourg d’Oisans : 40 tonnes par an, bovins et ovins.

En plus de ces abattoirs permanents, deux très petits abattoirs de chevreaux (fonctionnant
principalement en hiver et début de printemps) sont situés à Chasselay et à Saint Just
Chaleyssin.
Les abattoirs sont inspectés par les services de l’État (Direction Départementale de la
Protection des populations – DDPP) afin d’une part d’assurer la sécurité sanitaire des
aliments et d’autre part de veiller à la protection animale.

Conformément aux instructions du ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la
Forêt, le préfet de l’Isère a demandé à la DDPP de mettre en oeuvre des contrôles
spécifiques du respect des règles de protection animale. Ceux-ci seront réalisés courant
avril dans chaque abattoir permanent. Ces contrôles seront inopinés et concerneront
différentes étapes, depuis le déchargement des animaux jusqu’à leur abattage. Ils visent à
s’assurer de la compétence du personnel, de la conformité des matériels utilisés, de leur
bon état d’entretien, du respect des règles de manipulation des animaux vivants, des
conditions d’abattage et de préparation des animaux.

En cas d’anomalie, des mesures adaptées, administratives ou judiciaires, seront
systématiquement appliquées. L’arrêt immédiat des abattages, la suspension de
l’agrément de l’établissement et/ou des poursuites pénales envers les établissements ou
les personnes responsables des faits seront mis en oeuvre en cas de manquement
caractérisé.

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

avril 2016
L Ma Me J V S D
« mar   mai »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+