Archive | 14 mai 2016

LA MASCOTTE DU GIRO : UNE PROVOCATION DE TROP POUR LES ELEVEURS

Le Giro avec sa mascotte représentant … un loup … passera dans les Hautes Alpes les 27 et 28 mai
prochain. Ce symbole dans nos montagnes Hautes Alpines est inacceptable pour les éleveurs et
représente même une provocation. ils le font savoir à travers un communiqué et promettent de réagir!

Le Giro fera étape le 27 mai à Risoul et le 28 mai le départ s’effectuera de Guillestre.

Voici le communiqué des JA des Hautes Alpes.

Sans titre

« Les agriculteurs souffrent de la prédation du loup depuis de nombreuses années. Nous nous battons
syndicalement pour pouvoir exercer notre métier dignement, c’est à dire protéger nos troupeaux de
ce prédateur. L’affichage d’une telle mascotte au milieu de nos pâturages, qui plus est soutenue par
des associations écologistes, est une pure provocation qui n’est humainement pas acceptable pour
les éleveurs.
Nous avons alerté les élus départementaux pour demander l’interdiction de cette emblème dans les
Hautes Alpes. Les éleveurs qui souffrent de la prédation, déjà bien engagée en ce début de saison,
méritent bien ce geste de soutien.
Les agriculteurs, mais aussi de plus en plus d’habitants des campagnes n’en peuvent plus de voir le
loup uniquement présenté à l’opinion publique comme une gentille peluche.
On voudrait nous faire croire que nous, éleveurs français, sommes les seuls à ne pas savoir gérer la
présence du loup. Contrairement à ce que l’on veut faire croire à l’opinion publique les dégâts sont
énormes ailleurs aussi, en Italie notamment, et leur présence est tout aussi contestée.
Nous ne pourrons pas laisser cette mascotte rentrer en France. Si aucune initiative n’est prise pour
qu’elle reste en Italie nous réagirons ! »

Catégorie loupCommentaires fermés

Concours Départemental des Vins de l’Isère

Le Concours Départemental des Vins de l’Isère se tiendra lundi 30 mai
2016 au Clos des Capucins à Meylan à 9 h 30.

Ce concours, organisé par la Chambre d’Agriculture de l’Isère, en
partenariat avec le Syndicat des Vins de l’Isère, l’association Vitis-Vienna, le
Festival le Millésime, la Laiterie Bayard et le Vin des Alpes a pour objectif de
faire découvrir la qualité et la diversité de la production viticole
iséroise et de mettre en avant le dynamisme des vignerons du département.

Le Concours Départemental est réservé aux vignerons produisant:
• des vins sous Indication Géographique Protégée Vins de l’Isère,
avec ou sans dénominations Coteaux du Grésivaudan et Balmes
Dauphinoises,
• des vins sous AOP Vin de Savoie et Vin de Savoie cru des Abymes
pour les exploitations ayant leurs parcelles en Isère,
• des vins sous IGP Collines Rhodaniennes du secteur Seyssuel ou
ayant leur siège social en Isère,
• des Vins rosés toutes appellations confondues.

Le règlement du Concours Départemental est inscrit sur la liste des concours
vinicoles français établie par le ministre chargé de la consommation.

Le jury, composé de dégustateurs choisis parmi des restaurateurs, des
sommeliers, des cavistes, et des amateurs éclairés, évaluera les vins présentés
selon les critères habituels de la dégustation professionnelle. Seront également
présents cette année, au sein du jury :
– M. Bernard DELAYE, Président du Concours des Grands Vins de France,
– Mme Évelyne LEARD-VIBOUX, journaliste auteure,
– M. Yves PAQUIER, ancien animateur de la Fédération Internationale
des Journalistes et écrivains du Vin, responsable technique du Trophée des
7 ceps® .

Les jurés distingueront les vins de qualité dans les millésimes 2013, 2014
et 2015 pour les catégories de vins tranquilles suivantes :
Vins de l’Isère, avec ou sans dénomination Coteaux du Grésivaudan et
Balmes Dauphinoises

1) vins rouges
2) vins blancs
Vins AOP Savoie
3) vins rouges
4) vins blancs
• Vins AOP Savoie, Cru Abymes
5) vins blancs
• Vins des Collines Rhodaniennes
6) vins rouges
7) vins blancs
• Vins rosés toutes appellations confondues

Les caractéristiques visuelles, olfactives, gustatives de chaque vin seront
étudiées et chaque juré en tirera un jugement global.
Le jury décidera alors d’attribuer une ou plusieurs médailles d’or, d’argent ou de
bronze pour chacune des catégories de vins pré-citées.

Pour les vins mousseux et les vins sans indication géographique ayant le
siège de leur exploitation en Isère, un coup de coeur pourra être décerné.

Catégorie viticultureCommentaires fermés

Innov’action : le rendez-vous des agriculteurs qui innovent !

Les 18 et 19 mai et les 7 et 9 juin, dans le cadre de l’opération
nationale Innov ‘action, la Chambre d’Agriculture de l’Isère organise 4
événements chez des agriculteurs innovants.

Ces 4 portes ouvertes sont à destination des agriculteurs ou des porteurs de
projets. Sur place, chaque participant assistera à des visites, des
démonstrations, des témoignages sur les thématiques suivantes :
Le 18 mai (14h30-16h) chez Jérôme Mure Ravaud à St Romans : « entretien
des rangs de noyers : des solutions alternatives au désherbage chimique »
Le 19 mai (10h-13h) au GAEC du Terron à St Agnin sur Bion : « augmenter
l’autonomie protéique des élevages : pistes d’actions possibles »
Le 7 juin (14h-16h30) au GAEC entre Fure et Tour à Charavines : « investir
dans des équipements économes en énergie »
Le 9 juin (9h30-13h30) à Sérezin de la Tour : « le sol, un capital à connaître,
préserver, valoriser »
Aujourd’hui, l’innovation est essentielle pour répondre aux grands défis
auxquels l’agriculture est confrontée : crise des marchés, concurrence sur les
marchés européens et internationaux, changement climatique, préservation de
l’environnement…C’est pourquoi la Chambre d’agriculture de l’Isère donne la
parole à des agriculteurs innovants afin de favoriser le transfert de pratiques et
de connaissances entre agriculteurs.

En savoir plus : www.innovaction-agriculture.fr

INNOV’ACTION est réalisée avec le soutien financier du FEADER, Fonds européen pour le
Développement rural.

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Interdiction d’accès au Massif du Mont Granier

A la suite des fortes précipitations qui se sont produites ces dernières 48h (50 à 60 mm), des laves torrentielles (coulées de pierres et de boue) provenant des derniers éboulements du Mont Granier se sont déversées sur la RD 285 A, coupant la route en quatre endroits différents.

Une réunion s’est tenue ce soir en Préfecture de l’Isère à laquelle ont participé les services de l’État (gendarmerie, direction départementale des territoires, service restauration des terrains en montagne de l’ONF), le SDIS de l’Isère, les Secours Spéléo isérois, Météo-France, le conseil départemental, la commune de Chapareillan, la commune d’Entremont-le-Vieux et la Préfecture de Savoie.

A l’issue de la réunion, les risques pour la population et les habitations sont exclus.

Néanmoins, afin d’éviter tout accident complémentaire, les Préfets de l’Isère et de la Savoie ont pris chacun un arrêté interdisant l’accès terrestre et souterrain de l’ensemble du massif du Granier. Par ailleurs, la RD 285 A a été fermée à la circulation.

L’ensemble des activités de randonnée, spéléologie, manifestations sportives et de travaux forestiers sont interdits sur l’ensemble du massif.

Devant les différents risques liés à ce phénomène géologique, les Préfets de l’Isère et de la Savoie engagent chacun à faire preuve de vigilance et à respecter les consignes de sécurité sous peine de poursuites.

  • Evitez tout déplacement dans les secteurs concernés.

  • Respectez, en particulier, les déviations mises en place.

    Dès que les conditions météorologiques le permettront, le conseil départemental de l’Isère interviendra afin de détourner la lave torrentielle en aval de la RD 285 A et de purger la plage de dépôt. Enfin, les experts désignés par les Préfets dont le RTM procéderont à une nouvelle inspection de l’ensemble du site.

Catégorie environnementCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

mai 2016
L Ma Me J V S D
« avr   juin »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+