Archive | 28 mai 2016

Parc de Fiancey: aucune mobilisation ne pourra venir à bout de l’imbécilité..

Catherine Kamowski maire de St Egrève nous l’avait annoncé: des décisions seront prises pour que les feux et barbecues disparaissent du parc de Fiancey. Depuis, la police municipale multiplie les patrouilles et verbalise ceux qui ne respectent pas cette interdiction.

Nous ne pouvons qu’encourager Madame le maire dans cette démarche. Les multiples commentaires reçus à sillon38, suite aux articles mis en ligne, qui vont tous dans le même sens prouvent que la mobilisation est forte.. Pour info, nous avons mis en ligne que quelques commentaires, ceux qui nous paraissaient les plus représentatifs..

Accepter que plus de trente feux soient allumés les week-end et jours fériés, c’est obligatoirement synonyme d’une catastrophe annoncée.. Des feux allumés en grande majorité sous les arbres, contre les bosquets..Un jour ou l’autre il y aura un embrasement, c’est une évidence.. Pour rappel, le parc de Fiancey est au pied du Néron..et chacun se rappellera 2003..

Avec détermination les feux disparaîtront du Parc, nous en sommes persuadés..

1

Mais que faire contre l’imbécilité, l’inconscience, le manque de respect.. Que faire contre certains individus qui s’imaginent intelligents, tout puissants.. , qui ont sans doute trouvé l’extase en cassant une bouteille d’alcool, en verre bien sûr, au pied d’un arbre à quelques mètres d’une aire de jeu.. Se sont-ils imaginés un instant que des jeunes viennent taper dans un ballon pour se divertir, que ceux ci peuvent se blesser gravement en marchand sur les débris.. Aucun arrêté, aucune mobilisation ne pourra hélas venir à bout de l’imbécilité..

2

Gilbert PRECZ

Photos envoyées par un internaute, Michel, que nous remercions vivement pour sa réactivité..

Catégorie environnementCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

mai 2016
L Ma Me J V S D
« avr   juin »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+