Piqure de rappel!

A l’assemblée générale de L’association Forêt Trièves Beaumont Matheysine, Henri Gras président de l’’Union des Groupements de développement forestier de l’Isère a fait une intervention remarquée.. Il s’agit d’une piqure de rappel a t-il annoncé en préambule.

Henri Gras avec à ses côtés Patrick Chion, président de l'AFTBM

Henri Gras avec à ses côtés Patrick Chion, président de l'AFTBM

Les groupements ont été crées vers 1983 à l’initiative du CRPF.
Aujourd’hui il y a 1600 adhérents répartis sur 8 groupements :
VALFOR (Nord ISERE) -  Apub-VALDAINE – BONNEVAUX CHAMBARAN-
VERCORS GS4M -BELLEDONNE—TRIEVES – TRUFFICULTEURS – CHARTREUSE
Ces Groupements se sont fédérés en une UNION des Groupements pour le développement Forestier en ISERE loi 1901 ( UGDFI ) il y a plus de 20 ans
Les groupements sont administrés par un Conseil d’administration. ils gèrent leurs impératifs sylvicoles.

L’ UGDFI est la représentante de tous les propriétaires forestiers privés du Département.
Elle est composée de tous les présidents et des membres des Conseils d’administration de chaque groupement.

Notre journal Sylve38, qui paraît 4 fois par ans est suspendu, ceci afin de nous permettre de faire une nouvelle mouture qui devrait être plus attractive. Il sera édité en octobre..
Depuis ce début d’année 2016, on note un regain d’activité et une participation très importante à vos assemblées Générales.
Les ASLGF vont bien (même si le manque de techniciens est flagrant.)
Votre Groupement, l’AFTBM, à l’initiative de votre Président progresse, avec 700 ha, grâce aussi à son conseil d’administration.. »

Henri Gras est satisfait de noter que « Les relations avec nos nouveaux élus départementaux se passent bien, dans un esprit constructif »

Et de poursuivre « Notre assureur AVIVA nous conserve son soutient avec une cotisation de 0,18 centimes l’Ha.
Travaillons avec encore plus d’ardeur dans nos forêts, restons unis, soudés, bien regroupés ce sera notre force.
La dispersion ne peut être efficace. Laissons de côté les divergences d’appréciations qui parfois se font jour. Notre seul et unique préoccupation c’est l’avenir de l’amont, donc de notre patrimoine.

Il n’y a pas de petits propriétaires forestiers ni de gros ou très gros propriétaires forestiers privés, mais un ensemble inséparable.
Ce qui, vous le comprendrez représente la forêt Française dans toute sa diversité.


Nous travaillons avec des partenaires (associations) qui sont de plus en plus nombreux et je comprends que vous vous perdiez un peu, voire beaucoup avec tous ces sigles.. moi-même qui les emploie, j’ai parfois de la difficulté.
Exemple : FRANSYLVA rassemble aujourd’hui, tous les Présidents départementaux des syndicats de propriétaires forestiers privés adhérents par l’intermédiaire des groupements ou adhérents directs des syndicats (pour nous l’Isère UFP38 )
Nous devons avoir un syndicat fort pour qu’il nous représente ,pour nous défendre auprès des Collectivités territoriales etc. »

Henri Gras a enfin rappelé qu’il fallait penser gestion durable de la forêt en adhérant à la démarche PEFC. »

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8499 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

juin 2016
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+