Catégorie | Auvergne-Rhône-Alpes

10 Millions d’euros pour l’acte 1 du plan montagne

Première région européenne de montagne, deuxième région touristique de France, Auvergne-Rhône-
Alpes s’engage dans un plan audacieux avec des solutions concrètes pour conforter l’activité
économique de ces territoires. Le premier acte fort de ce plan montagne lancé par Laurent WAUQUIEZ
en avril à Lans-en-Vercors consiste à pérenniser la saison hivernale, en particulier pour les stations de
moyenne montagne devenues vulnérables en raison des aléas climatiques.

10 millions d’euros sont débloqués pour investir dans la neige de culture. Un dispositif qui s’intégrera
dans le futur schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation.
Un appel à projets est ainsi lancé en direction des stations. La Région appuiera financièrement les
stations pour des solutions qui couvrent les zones stratégiques du domaine skiable tout en respectant
la ressource en eau et minimisant l’impact sur l’environnement. Les retenues d’altitude devront ainsi
privilégier une utilisation multifonctionnelle participant à l’économie du territoire.

« Il y a un changement de majorité et de méthode. Nous considérons que plutôt que de tergiverser
pendant des mois sur un plan à 20 à 30 ans, on démarre. Nous souhaitons que dès septembre les
stations aient de l’argent. Parce que si nous perdons la saison d’hiver dans nos stations, nous perdons
la locomotive. Il ne faut pas regarder et subir, il faut anticiper. Nous sommes dans le pragmatisme»,
a commenté Laurent WAUQUIEZ.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8551 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

juin 2016
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+