Catégorie | tourisme

L’ISERE, DESTINATION PHARE POUR LA PRATIQUE DU VAE TOURISTIQUE

Avec une progression de 30% par an, le VAE ouvre de nouvelles perspectives et attire une nouvelle clientèle : tout en ménageant ses efforts, il permet de rendre accessible le vélo (numéro 1 des loisirs français), que ce soit pour découvrir des parcours de loisirs en famille, pour gravir l’un des nombreux cols isérois ou pour s’élancer sur les chemins de randonnée.
Grâce à des parcours de qualité et d’une grande variété pour tous les niveaux de pratique, l’Isère est un terrain de jeux idéal parfaitement adapté au VAE.
Face à cet engouement, et afin de développer l’usage touristique du VAE tout en valorisant ses différents territoires, le département de l’Isère aspire à devenir une destination phare de la pratique du VAE touristique.
Pour mener à bien cet objectif, le Département via son agence départementale du  développement touristique, Isère tourisme, met en place dès cet été, une expérimentation autour de la découverte du vélo à assistance électrique ainsi que du territoire.
L’objectif de cette opération estivale est de faire tester le VAE aux clientèles touristiques, de générer des locations et susciter la découverte de différents territoires isérois en VAE (parcours de loisirs en famille ou plus sportifs avec montées de cols ou randonnées…).
Cette opération pilotée par Isère tourisme est menée en partenariat avec les MCF, les offices de tourisme, les agences de développement touristique (ADT) et les acteurs des territoires concernés.
Sans titreSans titre

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8601 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

juillet 2016
L Ma Me J V S D
« juin   août »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+