Archive | 25 juillet 2016

Le Comité Parlementaire de Suivi du risque ambroisie propose que 6 espèces invasives soient notamment intégrées dans le décret d’application de la loi santé

Le Comité Parlementaire de Suivi du risque ambroisie propose que 6 espèces invasives soient notamment intégrées dans le décret d’application de la loi santé.
Il s’agit de :
- Ambroisie, plante invasive et fortement allergène,
- Datura, plante hautement toxique pour l’Homme,
- Berce du Caucase qui provoque de graves brulures sur la peau,
- Jussie qui contribue à la diminution de la biodiversité tant végétale qu’animale,
- Renouée du Japon qui colonise les bords de routes et les berges des cours d’eau,
- Orobanche : plante parasite et « perverse ». Elle pollue les cultures de colza qui sont une ressource alimentaire essentielle pour les abeilles.

La mobilisation réussie des associations et des parlementaires a permis d’obtenir la prise en compte, dans la loi de santé, votée en décembre dernier, de la lutte contre les espèces invasives. Reste désormais à voir publier les décrets d’application.

En effet, l’article 11 stipule que : « par décret, et sur avis du Haut Conseil de la Santé Publique, du Conseil National de la Protection de la Nature, ainsi que du Conseil National d’Orientation de la Politique Sanitaire Animale et Végétale, une liste sera établie afin de recenser et de prendre les mesures nécessaires pour endiguer leur prolifération ».

La demande du Comité parlementaire fait suite aux différentes visites réalisées sur le terrain. La dernière réalisée vendredi 22 juillet à Crémieu en Isère a montré l’absolue nécessité de coordonner la lutte. Cette contribution du Comité parlementaire vise à appuyer le travail de longue haleine mené par les experts comme l’INPN (Inventaire National du Patrimoine Naturel) tout comme la FNGDON (Fédération Nationale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles).

Catégorie environnement, natureCommentaires fermés

Offres et demandes d’emploi dans le secteur agricole..

Retrouvez ces offres d’emploi sur www.anefa.org :

Hte-Savoie . Expl., zone Abondance et Reblochon, recrute un agent pr assurer le suivi du troupeau laitier (traite, soins, alimentation, surveillance) et la transformation fromagère. CDD tps plein 5 mois. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVL093295-74

Isère . GE cherche un agent de transformation avicole. Mission : transformation des volailles. CDD tps plein 4 mois.  Contact : 04 76 20 68 08 ou emploi-isere@anefa.org. OVL093006-38

Loire . Expl. cherche un salarié pr effectuer les travaux liés à la culture des pommes. Missions : travaux manuels des vergers et conduite de tracteurs avec matériels. Permis de conduire B obligatoire. CDD tps plein 6 mois. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OAR21-42

Rhône . Expl., maraîchage, vente directe, recrute un agent polyvalent en cultures légumières : plantation, développement et arrosage, récolte. Préparation et vente sur les marchés. CDD tps plein 5 mois. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OMA093293-69

Rhône . Ent. de travaux paysagers recrute un apprenti en formation CAP. Vs apprendrez à réaliser les opérations d’entretien des espaces verts : taille ornementale, entretien des surfaces, ramassage des feuilles, débroussaillage, entretien des gazons, plantations. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OPA092732-69

Retrouvez ces demandes d’emploi sur www.anefa.org :

Ardèche . Femme cherche emploi en élevage caprin. Expériences saisonnières en traite, soins, alimentation des animaux, transformation. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. PCA-132665

Drôme . Femme cherche emploi saisonnier. Expériences en viticulture et entretien espaces verts. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. PVI-132308

Drôme . Femme cherche emploi en agriculture. Titulaire Bac pro horticole. Expériences saisonnières en exploitations. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. PHO-133622

Hte-Savoie . Femme cherche emploi d’agent d’élevage caprin avec transformation. Titulaire formation et expériences en fromagerie et exploitations. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. PCA-128281

Loire . Femme, titulaire BP travaux horticoles, cherche emploi en agriculture. Expériences en maraîchage et arboriculture. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. PAR-133290

Catégorie agriculture, economie/emploi, petites annonces, région Auvergne Rhône-AlpesCommentaires fermés

Herbeys, Brié-et- Angonnes, Saint-Martin-d’Uriage et Poisat: mesures de restriction de la consommation d’eau sont provisoirement mises en place.

Suite aux violents orages, une eau trouble à Herbeys, Brié-et-
Angonnes, Saint-Martin-d’Uriage et Poisat. Par mesure de
précaution, des mesures de restriction de la consommation
d’eau sont provisoirement mises en place.

Depuis ce lundi matin 25 juillet, l’eau alimentant les habitants des communes
d’Herbeys, Brié-et-Angonnes, deux hameaux de Saint-Martin-d’Uriage (Villeneuve
et Replat) et un hameau de Poisat (Romage) présente un aspect trouble (appelé
“turbidité”).

Cette turbidité (qui caractérise la quantité de matière en suspension dans l’eau)
est due à une coulée de boue survenue au niveau d’un des captages d’eau de
Casserousse, suite aux violents orages qui se sont déroulés ce week-end dans le
secteur.

Par mesure de précaution, l’Agence régionale de santé (ARS) a demandé la
mise en place d’une restriction provisoire de la consommation d’eau, dans
l’attente des résultats d’analyses qui ont été déclenchées dès ce matin.
L’eau ne doit ainsi pas être consommée pour la boisson, le lavage des aliments
et le brossage des dents sauf après ébullition pendant au moins 10 minutes.
La cuisson des aliments, la toilette et les autres usages domestiques restent
autorisés.

MESURES EN COURS :
• Analyses de l’eau :
Des analyses ont été faites dès ce matin par les services de Grenoble-Alpes
Métropole. Les résultats sont attendus sous 24h.
L’ARS a également, de son côté, commandé des analyses dont les résultats sont
attendus sous 48h.
• Nouvelles sources d’alimentation en eau :
Le captage concerné a été mis hors service.
La commune d’Herbeys et les trois hameaux concernés sont désormais alimentés
par une source de Casserousse, non impactée par l’orage.
La commune de Brié-et-Angonnes est également alimentée par un autre réseau,
celui de Jouchy et Pré-Grivel.
• Purge et lavages des réseaux :
Une purge des réseaux est actuellement en cours afin de les nettoyer de toute
trace de particules.
De la même façon, les premiers lavages de réservoirs intermédiaires vont avoir lieu
dès cet après-midi et demain.
• Distribution d’eau :
Des bouteilles d’eau sont mises à disposition en mairie d’Herbeys, Brié-et-
Angonnes et Saint-Martin-d’Uriage. Les personnes ne pouvant se déplacer ont
également été approvisionnées en eau en bouteille.
Les services de Grenoble-Alpes Métropole et son délégataire sur le secteur la SPL
Eaux de Grenoble-Alpes restent mobilisés pour un retour à la normale au plus vite.

Catégorie La Métro, eauCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

juillet 2016
L Ma Me J V S D
« juin   août »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+