1, 5 tonne de coco de Paimpol..

1, 5 tonne de coco de Paimpol..

Claude Ruel, président de l’association cuisine et passion en Vercors:  » lors de la première fête de la coquille St Jacques, nous avons passé 1,9 tonne de coquilles, là nous avons écoulé 1,5 tonne de cocos de Paimpol pour une première…Le rapport est donc identique, cette année, pour la 8ème fête, nous avons passé près de 30 tonnes de coquilles, inutile de croire au succès futurs de la fête consacrée au coco de Paimpol.. »

Il faut dire que le défi proposé par l’association cuisine et passion en Vercors  est très original: faire apprécier cet haricot, qui a obtenu l’AOP en 1998, sur le plateau du Vercors.. Défi réussi puisque la tonne et demie de cocos a trouvé preneurs en moins de deux heures…

Il faut dire que l’organisation a  invité des personnalités de la gastronomie  à sublimer ce produit en concoctant des recettes très originales ..
Etaient présents :
- Alain Locossec (MOF) : institut Paul Bocuse
– Olivier Pons : Eurotoques

- Cédric Boyer : Le Fleury – Lyon
- Alain Berne (MOF) : Ecole de Cuisine Terre Gourmande à Hostun (26)
- Fabrice Rosset-Boulon : restaurant les Trente Pas à Villard de Lans
- Annabelle Nachon : Des Saveurs et des Savoirs – Grenoble

Ils étaient accompagnés par la confrérie du coco de Paimpol et par la confrérie du bleu du Vercors Sassenage..

Un rapport entre le coco et le Bleu: Ils ont obtenu l’AOC la même année, en 1998..

Certains se sont donc promis de se lancer dans une recette qui associe le bleu du Vercors Sassenage et le coco de Paimpol..

Claude Ruel a été clair:  » il y aura une deuxième édition de la fête du coco de Paimpol et on battra largement les chiffres de cette première édition.. » A notre humble avis on peut partir sur 3 tonnes…

Gilbert PRECZ

– Cédric Boyer : Le Fleury – Lyon
- Alain Berne (MOF) : Ecole de Cuisine Terre Gourmande à Hostun (26)
- Fabrice Rosset-Boulon : restaurant les Trente Pas à Villard de Lans
- Annabelle Nachon : Des Saveurs et des Savoirs – Grenoble

Ils étaient accompagné par la confrérie du coco de Paimpol et par la confrérie du bleu du Vercors Sassenage..

Un rapport entre le coco et le Bleu: Ils ont obtenu l’AOC la même année, en 1998..

Certains se sont donc promis de se lancer dans une recette qui associe le bleu du Vercors Sassenage et le coco de Paimpol..

Claude Ruel a été clair:  » il y aura une deuxième édition de la fête du coco de Paimpol et on battra largement les chiffres de cette première édition.. » A notre humble avis on peut partir sur 3 tonnes…

Gilbert PRECZ

Le déroulé de la fête en images..

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8526 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

septembre 2016
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+