Catégorie | alpages

Chartreuse: POÉTIQUE D’UNE ESTIVE

Dès le 1er octobre, le Parc de Chartreuse et le Musée de la Grande Chartreuse vous invitent à visiter une exposition documentaire et poétique sur le paysage et les usages d’un alpage du massif de la Chartreuse, aux confins de l’Isère et de la Savoie, lieu vivant où se croisent pastoralisme, agriculture, protection de la nature, spéléologie, sport et tourisme.

« Poétique d’une estive » : une exposition poétique qui raconte l’Alpette, un territoire du massif de la Chartreuse, aux confins de l’Isère et de la Savoie.

Comme beaucoup de pâturages de montagne, l’Alpette est un lieu vivant où se croisent différents usages et intérêts : pastoralisme, agriculture, protection de l’environnement et des espèces sauvages, spéléologie, sport, tourisme. Chaque acteur à sa manière occupe et aménage l’endroit, dessine des trajectoires multiples, physiques et symboliques qui s’entrecroisent. Des besoins et usages qui sont parfois contradictoires et d’autres fois complémentaires avec ceux des autres.

Photographie d’art, installation plastique, cinéma expérimental racontent le lieu et ses usages sous l’angle documentaire mais construisent aussi une fiction poétique et contemplative qui traduit les sensations que ce lieu produit en nous. Deux approches du rythme de vie goûté là-haut, entre moments d’activité intense et longues plages de rêverie.

> Cette exposition est proposée dans le cadre du Programme départemental Paysage/Paysages

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8500 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

septembre 2016
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+