Archive | 06 décembre 2016

Agence de Mobilité du Nord-Isère: à Noël, roulons sans forcer

Quelle que soit la saison, l’Agence de Mobilité du Nord-Isère a pour vocation de sensibiliser et d’accompagner les habitants du territoire à se déplacer autrement qu’en voiture individuelle. À l’occasion des fêtes de fin d’année et de Noël, l’Agence met à disposition 40 aides à l’achat disponibles exclusivement jusqu’au 31 décembre 2016, pour l’acquisition d’un Vélo à Assistance Électrique.

Une offre en constante actualisation : l’aide à l’achat simple est de retour
Tout au long de l’année, l’offre s’actualise ! L’Agence de Mobilité propose ainsi une aide à l’achat toujours au plus proche des Nord-Isérois.
Pour les fêtes de Noël, deux offres à ne pas manquer :
— l’aide à l’achat simple : de nouveau disponible et jusqu’au 31 décembre 2016, cette offre permet, dans la limite de 25 % du prix du vélo acheté chez un vélociste labellisé, de bénéficier d’une aide exceptionnelle pouvant aller jusqu’à 250 € !
— l’aide à l’achat groupée : disponible elle aussi jusqu’au 31 décembre 2016 uniquement, elle permet d’associer aux avantages de l’aide à l’achat simple, une remise supplémentaire exclusive, accordée par les vélocistes dans le cadre d’un achat groupé. Le cumul de ces deux aides permet d’obtenir une réduction totale allant jusqu’à 30% environ du prix initial du vélo !

Les 8 intercommunalités du Nord-Isère concernées
La reconduction de cette subvention limitée dans le temps étant incertaine pour 2017, il faut en profiter au plus vite ! Destinée aux actifs, elle concerne 8 intercommunalités seulement : Isle Crémieu, Pays des Couleurs, Balmes Dauphinoises, Vallons de La Tour, Vallons du Guiers, Bourbre-Tisserands, Vallée de l’Hien, Communauté d’Agglomération des Portes de l’Isère ainsi que les communes de Janneyrias, Chavanoz et Pont de Chéruy.

Pour connaître l’éligibilité d’une commune, direction www.mobilite-nord-isere.fr.

Une aide dédiée aux actifs se déplaçant à vélo sur le territoire du Nord-Isère
L’Agence de Mobilité cible son dispositif d’aide à l’acquisition de VAE sur les déplacements domicile-travail ou domicile-structure d’aide à l’embauche pour les personnes en recherche d’emploi, se déplaçant sur le territoire de l’Agence de Mobilité. Une aide exclusivement réservée aux actifs du territoire

Catégorie monde ruralCommentaires fermés

Sapin label rouge: Biassu en fait son actu !

Biassu vous propose d’acheter un sapin de Noël label rouge…

Sapin Label Rouge 30.11.16 réduit-2

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

Influenza aviaire hautement pathogène H5N8 : passage en risque élevé sur l’ensemble du territoire métropolitain

A la suite de la découverte de plusieurs foyers d’influenza aviaire hautement pathogène H5N8 dans des élevages du Sud-Ouest et de cas dans la faune sauvage dans le Pas-de-Calais et la Haute-Savoie, le ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt a décidé de relever le niveau de risque vis-à-vis de la maladie au niveau « élevé » sur l’ensemble du territoire national. Ce choix a également été motivé par l’évolution rapide de la situation sanitaire en France et dans plusieurs pays d’Europe et par la dynamique de propagation du virus.

Pour rappel, sur la base d’un avis de l’Anses, le 17 novembre, le niveau de risque avait déjà été relevé de « négligeable » à « modéré » sur tout le territoire national. Dans les zones humides considérées comme des zones à risque particulier et qui constituent des arrêts sur la route des oiseaux migrateurs, le risque vis-à-vis de l’influenza aviaire avait été relevé pour atteindre le niveau « élevé ». Certains foyers découverts ces derniers jours se situent en dehors de ces zones. En conséquence, ce jour, par arrêté ministériel, le niveau de risque est désormais qualifié d’« élevé » sur l’ensemble du territoire.

Le risque « élevé » entraîne la mise en place de mesures de protection renforcées sur l’ensemble du territoire national, à savoir :

l’obligation de confinement ou de pose de filets permettant d’empêcher tout contact avec les oiseaux sauvages pour tous les élevages commerciaux de volailles (sauf dérogation précisée par arrêté) et toutes les basses-cours (sans dérogation possible),
l’interdiction de tout rassemblement de volailles vivantes, et en particulier des marchés de volailles vivantes. Les rassemblements peuvent avoir lieu sous dérogation, si notamment des dispositions sont mises en œuvre pour éviter tout risque de contamination par les oiseaux sauvages d’eau (oiseaux de la faune sauvage susceptibles d’être infectés par l’influenza aviaire) et entre volailles issues de différents élevages,
l’interdiction de lâchers de gibiers à plume sur tout le territoire national. Les lâchers de faisans et de perdrix peuvent être, eux, autorisés sous certaines conditions, tout comme l’utilisation des appelants.
Enfin, le ministère rappelle qu’en parallèle de ces dispositions, des mesures de biosécurité strictes doivent être respectées dans toutes les exploitations de volailles et par toutes les personnes susceptibles de rentrer dans les élevages de volailles du territoire national. La gestion de ce nouvel épisode d’influenza aviaire dépend de la mobilisation et l’engagement de tous les acteurs du secteur.

Catégorie agriculture, élevageCommentaires fermés

Contrôle des structures : lancement d’un outil en ligne « Logics »

Le ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt lance l’outil de téléprocédure Logics, destiné aux personnes souhaitant exploiter des terres agricoles. Cet outil est dès à présent disponible dans toutes les régions métropolitaines, à l’exception de Rhône-Alpes et de la Corse.

La Loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt (LAAAF) a renforcé le contrôle des structures dans un objectif de maintien d’une agriculture diversifiée, riche en emploi et génératrice de valeur ajoutée, en limitant les agrandissements excessifs et les concentrations des exploitations. Un nouveau dispositif d’obtention de l’autorisation d’exploiter est ainsi entré progressivement en vigueur dans chaque région avec la publication du Schéma directeur régional des exploitations agricoles (SDREA). Le schéma fixe notamment un seuil régional de la surface totale mise en valeur soumis à autorisation d’exploiter.

Jusqu’à présent, la demande d’autorisation d’exploitation de terres agricoles se faisait en remplissant un formulaire papier CERFA. Elle pourra désormais être réalisée en ligne, à travers une saisie rapide et guidée, plus simple pour l’usager. Par ailleurs, cet outil facilitera également le travail des agents en charge de la gestion et de l’instruction des demandes dans les services déconcentrés (DDT(M), DRAAF et DAAF).

Cette téléprocédure n’étant pas obligatoire, les usagers pourront utiliser l’outil de leur choix, LOGICS ou CERFA, pour toute demande d’autorisation d’exploiter des terres agricoles, que cela soit pour s’installer, agrandir, réduire ou réunir des exploitations.

Pour en savoir plus sur LOGIS : http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr/demarches/exploitation-agricole/obtenir-un-droit-une-autorisation/article/obtenir-une-autorisation-d-346

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Les petits ateliers de Noël du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes organise sa troisième édition des « Petits ateliers de Noël », le mercredi 7 décembre de 15h à 17h30, dans vingt agences (pour connaître les agences concernées par l’opération : https://www.ca-sudrhonealpes.fr/2016-12-petitsateliersdenoel.html). Les enfants seront accueillis dans des agences décorées pour l’occasion et par des conseillers déguisés.

Toute l’après-midi, des animations et des ateliers autour du thème de Noël seront proposés aux enfants de 3 à 10 ans, que les parents soient clients ou non du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes :

  • des ateliers créatifs autour de la fabrication de décorations de Noël ;
  • des animations ludiques avec la venue du Père Noël dans certaines agences, des sculpteurs de ballons ;
  • jeu concours, avec dans chaque agence une carte cadeaux de 30 euros à gagner ;
  • goûter.
  • Le Mercredi 7 décembre entre 15h00 et 17h30 dans les agences participantes

Catégorie loisirs/détenteCommentaires fermés

12 nouveaux Maîtres restaurateurs en Isère

Maître restaurateur  est un véritable label qualité.
Un vrai label de qualité qui est le premier à distinguer l’excellence des meilleurs professionnels de la restauration proposant une cuisine authentique à base de produits frais, accueillant leurs clients dans les règles de l’art et respectant un cahier des charges bien précis.
Trois  éléments essentiels sont pris en compte :
• La qualification professionnelle du cuisinier
• La qualité de la cuisine réalisée sur place
• L’utilisation majoritaire de produits frais

L’Isère compte  91 Maîtres restaurateurs, la plaçant au 6e rang des départements français.

L’année 2016 a vu 12 nouveaux maîtres restaurateurs nouveaux et sept autres sept autres ayant renouvelé leur titre pour 4 ans.

La cérémonie s’est déroulée dans les salons de l préfecture de l’Isère en présence de JeanPierre Barbier, Président du conseil Départemental de l’Isère qui a précisé » vous êtes nos ambassadeurs » et de Chantal Carlioz, vice présidente en charge du tourisme:  » Travailler les produits frais, valoriser les produits locaux à travers une restauration de qualité contribuent à la promotion touristique de notre territoire .. »

Pour trouver les maîtres restaurateurs de l’Isère cliquer ici:

1

http://www.isere-tourisme.com/selection/maitres-restaurateurs

Catégorie Département de l'Isère, consommationCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

décembre 2016
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+