Archive | 12 décembre 2016

Le grand cirque de St-Petersbourg à Grenoble!

1

Le Grand Cirque de Saint Pétersbourg vous présente son tout nouveau spectacle « Les stars du Cirque de Russie » !
Accompagné par le folklore des chants et des ballets Russes, laissez-vous emporter au pays des steppes et des Toundras, avec une pléiade d’artistes qui font la tradition et la renommée du cirque Russe à travers le monde.
Cette nouvelle création fait appel à des attractions acrobatiques de haut niveau, des gymnastes étonnants, des animaux surprenants , des clowns poétiques et hilarants et des invités inédits !
Avec le cirque, l’émotion est toujours au rendez-vous, c’est pour cela que le célèbre Cirque de Saint-Pétersbourg s’engage à proposer le meilleur spectacle.
La féerie du cirque se transmet de génération en génération, et c’est ainsi l’occasion de partager un vrai moment de bonheur en famille.

Renseignements et réservations:
www.cirque-saint-petersbourg.com et points de vente habituels

Catégorie loisirs/détente, évasionCommentaires fermés

Noël et jour de l’an à la carte !

Avec les gîtes de France, rendez vous en Isère et  composez votre séjour à la carte à l’occasion des fêtes de Noël.

Du 17 décembre au 3 janvier, 2-3-4-5-6 nuitées c’est vous qui décidez !

Pour en savoir plus cliquer sur l’illustration..

1


Catégorie tourismeCommentaires fermés

Ouverture de la station hydrogène de Valence-Romans à Rovaltain

S’inscrivant dans une lignée d’actions en faveur de l’innovation et de sa responsabilité sociétale et environnementale, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes a pris possession de son premier véhicule à hydrogène en 2015. C’est donc tout naturellement qu’il a pris part à l’inauguration de la station hydrogène de Valence-Romans.

Première banque française à s’être équipée d’un véhicule électrique hydrogène, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes était jusqu’alors limité à des déplacements autour de l’agglomération grenobloise. Grâce à l’installation de cette nouvelle station hydrogène à Rovaltain, il pourra désormais rouler en toute autonomie vers ses sites administratifs de Valence et de Privas.


Déjà propriétaire de plusieurs véhicules électriques, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes a découvert avec son véhicule hydrogène une solution de mobilité innovante, économique et écologique.

Membre de Tenerrdis, la banque régionale a trouvé au sein de ce pôle de compétitivité des nouvelles technologies de l’énergie, le véhicule qui répond à ses critères : un Kangoo ZE-H2. Proposé par l’entreprise Symbio FCell, ce Kangoo ZE électrique bénéficie d’un prolongateur d’autonomie à pile à combustible hydrogène qui apporte notamment une autonomie plus que doublée par rapport à un véhicule électrique seul.

Symbio FCell est une société française présente à Paris et Grenoble spécialisée dans la conception et l’industrialisation des systèmes de piles à combustible embarquées. Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes accompagne cette start-up depuis 2013. Cet accompagnement correspond à la politique du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes qui, avec sa cellule dédiée aux start-up et aux entreprises innovantes, joue pleinement son rôle de banquier-conseil et d’investisseur dans l’économie de son territoire.

Responsabilité sociétale et environnementale

Sans titre

L’intégration d’un véhicule électrique hydrogène au sein de sa flotte automobile, au côté de véhicules électriques, s’inscrit également dans une lignée d’actions sociétales et environnementales telles que l’incitation des salariés à l’usage des transports en mode doux. Depuis 2012, la banque a également engagé un plan d’actions de réductions et de maîtrise de ses consommations d’énergie, d’eau, de papiers et cartons et de tri de ses déchets, etc.

Pour le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, au-delà des mots et des intentions, l’innovation et la responsabilité sociétale et environnementale se traduisent par des actes concrets et quotidiens de l’ensemble de ses salariés.



Catégorie énergiesCommentaires fermés

Convention avec quatre coopératives en faveur des arboriculteurs de Drôme et Ardèche

Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes a signé ce jeudi 8 décembre une convention avec quatre coopératives arboricoles de Drôme et d’Ardèche : Valsoleil (Montélier – 26), Lorifruit (Loriol-sur-Drôme – 26), Rhodacoop (Sarras – 07) et le GIE de Tain (Tain-l’Hermitage – 26).


Cette convention a pour objectif principal de dynamiser la filière arboricole de ces deux départements en incitant les arboriculteurs à planter des vergers de nouvelles variétés.

Elle vise également à répondre à une problématique de ces structures : le sourcing. En effet, la baisse de la production arboricole est nette depuis plusieurs années et ces structures voient les volumes de fruits à travailler baisser régulièrement.

Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes propose donc un prêt spécifique pour les adhérents de ces structures pour le financement des plantations, l’irrigation et la pose de filets de protection. Les coopératives proposent quant à elles la prise en charge des intérêts pendant la phase du différé et un engagement technique : elles valident l’espèce et la variété que va planter l’arboriculteur ainsi que le montant de l’investissement dans un plafond défini ensemble.

Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, première banque des agriculteurs, réaffirme par cette convention sa proximité et sa solidarité avec le monde agricole.

Catégorie arboricultureCommentaires fermés

Pollution de l’air : activation de nouvelles mesures dans la région grenobloise

Les épisodes de pollution de l’air sont encadrés par :
• un arrêté inter préfectoral du 1er décembre 2014, dit AIP, qui découpe le département en trois bassins d’air : le bassin lyonnais et nord Isère, le bassin grenoblois et la zone alpine Isère.
• un protocole d’accord sur les mesures à mettre en oeuvre pour les pics de pollution sur la région grenobloise du 6 décembre 2016 (repris dans un arrêté préfectoral du 9 décembre 2016)

MESURES SPÉCIFIQUES CONCERNANT L’AGGLOMÉRATION GRENOBLOISE

Arrêté préfectoral du 9 décembre 2016 relatif à la mise en oeuvre du protocole d’accord sur les mesures pour réduire la durée et l’intensité des pics de pollution sur la région grenobloise.
La qualité de l’air sur l’agglomération grenobloise ne s’améliore pas comme le confirme le maintien du niveau alerte de niveau 1 de l’AIP sur le bassin d’air grenoblois.
Pour les usagers de la route, une mesure de limitation de la vitesse de 20 km/h s’applique de manière obligatoire sur les routes et autoroutes dont la vitesse maximale est égale ou supérieure à 90 km/h. Il est aussi recommandé de privilégier le recours au covoiturage et de favoriser les déplacements en
transports en commun en utilisant les parcs-relais.
En outre, pour les territoires de Grenoble-Alpes et de la communauté de communes du pays du Grésivaudan :
- la vitesse maximale est fixée à 70 km/h sur les voies rapides entre les péages de Crolles, Voreppe et du Crozet.
- les véhicules les plus polluants ne sont pas autorisés à circuler :
• les voitures et véhicules utilitaires légers essence immatriculées avant le 1er janvier 1997,
• les voitures et véhicules utilitaires légers diesel immatriculées avant le 1er janvier 2006,
• les poids lourds, bus et autocars essence immatriculés avant le 1er octobre 2001,
• les poids lourds, bus et autocars diesel immatriculés avant le 1er octobre 2009,
• les deux-roues motorisés immatriculés avant le1er juillet 2004.
Au total, 26 % du parc automobile est concerné par l’interdiction sur l’agglomération grenobloise.
Pour accompagner ces mesures, la circulation en transports en commun ou en modes doux sera gratuite sur :
• les réseaux TAG, TouGo (Pays du Grésivaudan) et Pays Voironnais
• Métrovélo

LE BASSIN LYONNAIS NORD ISÈRE

Le bassin lyonnais et nord Isère est toujours en alerte de niveau 1. Les mesures suivantes sont donc toujours maintenues:
Les mesures dans le secteur des transports
• Renforcement des contrôles de pollution des véhicules
• Abaissement de vitesse temporaire : pour les véhicules légers, obligation de respecter une vitesse inférieure de 20 km/h par rapport à la vitesse maximale autorisée, si cette dernière est supérieure à 70 km/h. Les poids lourds et autocars ne se voient pas appliquer la même réduction de vitesse mais ne peuvent circuler à une vitesse supérieure à la vitesse maximale autorisée ainsi déterminée pour les véhicules légers.
Vous trouverez l’ensemble des autres mesures pour les secteurs de l’industrie, résidentiel et agricole, ainsi que les recommandations sanitaires en consultant le site internet des services de l’État : www.isere.gouv.fr

Pour en savoir plus :
• www.isere.gouv.fr
• www.metromobilite.fr
• www.air-rhonealpes.fr/pollutions
• www.auvergne-rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr
• www.ars.auvergne-rhone-alpes.sante.fr/Episode-de-pollution de-l-air.186809.0.html

Catégorie environnement, pollutionCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

décembre 2016
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+