Archive | 15 décembre 2016

Nouvelle édition du Concours des commerces accessibles

Dans le cadre de sa politique en faveur de l’accessibilité et du soutien aux commerces de
proximité, la Métropole grenobloise encourage et récompense la mise en accessibilité des
commerces pour tous, et notamment pour les plus vulnérables.

Pour sa seconde édition métropolitaine, Grenoble-Alpes Métropole, en partenariat avec la
Chambre de Commerce et d’Industrie de Grenoble, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat
de l’Isère et l’association Label Ville, a organisé cet automne le Concours des commerces
accessibles. Le Palmarès a été dévoilé le 12 décembre dernier lors d’une cérémonie qui s’est
tenue au restaurant « Le Phénicien » (Prix Coup de coeur du Concours), situé au 64, Cours
Berriat à Grenoble.
Ce palmarès récompense l’exemplarité et l’innovation en matière d’accessibilité, d’accueil
et de signalétique de 6 commerces, dont les travaux et aménagements réalisés contribuent
fortement à améliorer l’accueil des clients et favorise ainsi l’accès à tous.
Cette année, le taux de participation a doublé par rapport à 2015, et ce ne sont pas moins
de 24 candidats qui ont participé au Concours métropolitain des commerces accessibles.
Le jury, composé d’acteurs du monde du handicap, du commerce et d’élus s’est réuni le 28
novembre dernier afin de sélectionner les gagnants.

Des membres de l’APF (Association des Paralysés de France) en situation de handicap ont
également visité les commerces lauréats et ont relevé la qualité des réalisations primées.

Prix des commerces accessibles 2016, le palmarès complet est :
* Premier Prix : Mariam DANKOVSKY / Retouche Express / Couture et retouches à Grenoble
* 2e Prix : Jérôme ROUBIY / Le Dix / Brasserie à Eybens
* 3e Prix : Mathias LEGLOAN / Jardin du thé / Salon de thé à Grenoble
* 3e Prix : Dominique CASALINO / La Noisette / Boulangerie à Meylan
* Prix Coup de coeur : Sam HADDAD / Le Phenicien / Restaurant à Grenoble
* Prix Spécial : Séverine et Bertrand FOURCAUDOT / Green mango / Yaourterie à Grenoble

Catégorie La MétroCommentaires fermés

Interdiction des pratiques de brûlages agricole et forestier dans le département de l’Isère

Actuellement l’arrêté préfectoral du 18 novembre 2013 interdit le brûlage des déchets verts des particuliers et des collectivités.

L’arrêté préfectoral du 12 mai 2016 élaboré en concertation avec les professions agricoles et forestières en 2015, qui a fait l’objet d’une consultation du public au début de l’année 2016 encadre les pratiques de brûlage à l’air libre des végétaux issus des activités agricoles et forestières.

Cet arrêté entre en vigueur à compter du 1er janvier 2017.

En conséquence, à cette date, l’interdiction du brûlage pour les activités agricoles et forestières, (sauf dérogations limitées à des cas très particuliers) entre en application:

  • de façon permanente dans les communes du département de l’Isère couvertes par les plans de protection de l’atmosphère (PPA) de la région grenobloise et de Lyon (à savoir le périmètre du SCoT de la région grenobloise et la commune de Chasse-sur-Rhône) ;

  • en cas d’épisode de pollution de niveau alerte dans les communes concernées du département de l’Isère.

    Cette dernière disposition est définie dans l’arrêté interpréfectoral du 1er décembre 2014 relatif au déclenchement des procédures préfectorales en cas d‘épisodes de pollution de l’air ambiant pour les départements de l’ex région Rhône-Alpes.

La liste des communes concernées annexée à l’arrêté préfectoral du 12 mai 2016 et consultable sur le site des services de l’État en Isère :

www.isere.gouv.fr, rubrique «Politiques publiques/Environnement/Air/Réglementation du brûlage à l’air libre des déchets végétaux».

Pour les épisodes de pollution atmosphérique les informations sont disponibles sur le site : www.air-rhonealpes.fr, rubrique « L’air de ma région/Episodes de pollution ».

Dans la perspective de favoriser un changement des pratiques agricoles en faveur de la qualité de l’air, le Gouvernement a lancé un appel à projets.

Retrouvez toutes les informations de cet appel à projet sur le site de l’ADEME:

http://www.actu-environnement.com/ae/news/ademe-appel-projet-agrair-reduire-emissions-polluantes-seceur-agricole-27971.php4

Catégorie - filière bois, agricultureCommentaires fermés

Le Parc du Vercors et Grenoble Alpes Métropole reconnus Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte

Le Parc naturel régional du Vercors et Grenoble Alpes Métropole (GAM) ont signé la convention Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte (TEPCV)* .

1

Michel Vartanian, 1er vice-président du Parc du Vercors et Jérôme Dutroncy, vice-président délégué à
l’environnement, l’air, le climat et la biodiversité de la Métropole représentaient les territoires auprès de
la Ministre de l’environnement, Ségolène Royal.

Cette convention permet aux communautés de communes du Massif du Vercors, du Vercors, du
Pays du Royans et de la Raye de bénéficier d’aides directes sur 3 ans pour financer des projets :
réhabilitations énergétiques de bâtiments publics, extension de réseau de chaleur, acquisition de
véhicules électriques, étude de faisabilité sur l’éolien…

La convention TEPCV permettra en outre de lancer une plateforme de rénovation énergétique de
l’habitat sur trois de ces communautés de communes (CCMV, CCV, CCPR**), en aidant financièrement
les ménages souhaitant réaliser une rénovation énergétique de leur habitation principale. C’est en tout
562 000 euros qui bénéficient aux territoires aux communautés de communes.
Le syndicat mixte du Parc du Vercors lancera trois actions en collaboration avec Grenoble Alpes
Métropole : un dispositif d’autostop organisé avec une signalétique active et connectée, un projet pour
encourager le stockage et le séchage du bois de chauffage, une étude et des actions de réduction de
la pollution lumineuse.

Cette convention n’aurait pas été possible sans l’aide de la Région Auvergne Rhône-Alpes, de
l’Ademe et de la DREAL qui ont permis la construction d’un projet TEPOS*** commun entre le Vercors
et la Métropole. L’aide régionale TEPOS permettra de développer la collaboration avec la Métropole et
d’animer l’élaboration d’une stratégie et d’un plan d’actions à moyen et long terme visant les économies
d’énergie et le développement des énergies renouvelables.

C’est donc une double reconnaissance que viennent ainsi d’obtenir les deux territoires, régionale avec
TEPOS et nationale avec TEPCV. La transition énergétique, déjà bien engagée depuis plus de 20 ans
sur ces deux territoires, va pouvoir être renforcée.

* TEPCV est une reconnaissance ministérielle de l’engagement des territoires dans une démarche de transition
énergétique.
** CCMV : Communauté de communes du Massif du Vercors
CCV : Communauté de communes du Vercors
CCPR : Communauté de communes du Pays du Royans
*** TEPOS est une reconnaissance régionale des territoires qui les engagent à produire autant d’énergie qu’ils n’en consomment d’ici 2050.
Cette  convention a été signée en même temps que celle du Pays Voironnais avec le Parc naturel régional de Chartreuse et celle du Sud Grésivaudan.

Catégorie parcsCommentaires fermés

Le Parc du Vercors, une des 19 destinations durables en Europe

Jacques Adenot, président du Parc du Vercors a reçu dernièrement au Parlement
Européen (Bruxelles) le certificat du 3e renouvellement de la Charte européenne du tourisme durable.

2

C’est une reconnaissance forte de notre engagement en matière de tourisme conçu dans le
cadre d’une démarche innovante depuis près de quinze ans.

Les axes forts du projet portent sur un partenariat actif avec les socio-professionnels à travers
la logique de réseaux (GTV, ACEV, stations de ski, sports de nature, agriculteurs, associations
naturalistes, sites touristiques, lieux de restauration…) qui vise la transversalité autour du socle
commun Inspiration Vercors.
Cette stratégie territoriale permet de faire converger les projets touristiques des Communautés de
communes et du Parc du Vercors (notamment par l’intermédiaire de programmes comme le CIMA
POIA), et d’orienter sa propre communication en cohérence avec cette stratégie : une communication
institutionnelle tournée vers le territoire et les habitants avec des outils en cours de déploiement
(comme le Journal Le Vercors et prochainement un nouveau site Internet), une communication liée à la
découverte du territoire et au partage des connaissance via des outils tels que Vercors Rando et
bientôt Université Vercors mobilisant des contributeurs volontaires.

13

Catégorie parcsCommentaires fermés

Pollution de l’air: maintien des mesures dans la région grenobloise

Les conditions anticycloniques s’installent de manière durable sur l’ensemble de la région, ce qui
contribue à l’augmentation des concentrations de particules.
Jeudi 15 décembre et vendredi 16 décembre, les taux de particules resteront élevés et risqueront
encore de dépasser le seuil réglementaire journalier, notamment sur les vallées alpines et le bassin
lyonnais nord-Isère.
Le dispositif préfectoral est donc maintenu au niveau d’alerte 1 sur le bassin grenoblois et il est
activé au niveau d’information sur le bassin lyonnais nord-Isère.

DANS LE NORD-ISERE
Activation pour les 24 prochaines heures, du niveau information et recommandation pour le bassin
lyonnais et Nord Isère.
Recommandations sanitaires :
Populations vulnérables ou sensibles :
- Limitez les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux périodes de
pointe (7h-10h / 17h-20h) ;
- Limitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions), autant en plein air
qu’à l’intérieur ;
- En cas de symptômes ou d’inquiétudes, prenez conseil auprès de votre pharmacien ou de
votre médecin.
Population générale : il n’est pas nécessaire de modifier les activités habituelles.
Quelques recommandations comportementales à l’ensemble de la population :
- Ne pas utiliser les foyers ouverts d’appoint, les appareils de chauffage au bois d’appoint de
type inserts, poêles, chaudières installés avant 2000 et les groupes électrogènes ;
- Maîtriser la température de son logement (chauffer sans excéder 19°C) ;
- Utiliser les modes de transport permettant de limiter le plus possible les émissions de
polluants : vélo, transports en commun, co-voiturage… ;
- Abaisser sa vitesse de 20 km/h sur les voies pour lesquelles la vitesse maximale autorisée est
supérieure ou égale à 90km/h ;
- Rappel : il est interdit de brûler des déchets verts.

DANS L’AGGLOMÉRATION GRENOBLOISE
Le niveau d’alerte 1 prévu par l’arrêté interpréfectoral du 1er décembre 2014 est maintenu sur le bassin
grenoblois. Les mesures mises en place depuis le mardi 13 décembre 2016 resteront donc de vigueur
vendredi 16 décembre 2016.
Il s’agit pour les usagers de la route, d’une mesure de limitation de la vitesse de 20 km/h qui s’applique
de manière obligatoire sur les routes et autoroutes dont la vitesse maximale est égale ou supérieure à
90 km/h. Il est aussi recommandé de privilégier le recours au covoiturage et de favoriser les
déplacements en transports en commun en utilisant les parcs-relais.
De plus pour les territoires de Grenoble-Alpes et de la communauté de communes du pays du
Grésivaudan :
✔ la vitesse maximale est fixée à 70 km/h sur les voies rapides entre les péages de Crolles,
Voreppe et du Crozet.
✔ les véhicules les plus polluants (soit 26 % du parc automobile de l’agglomération grenobloise) ne sont pas autorisés à circuler. Il s’agit :
• des voitures et véhicules utilitaires légers essence immatriculées avant le 1er janvier 1997,
• des voitures et véhicules utilitaires légers diesel immatriculées avant le 1er janvier 2006,
• des poids lourds, bus et autocars essence immatriculés avant le 1er octobre 2001,
• des poids lourds, bus et autocars diesel immatriculés avant le 1er octobre 2009,
• des deux-roues motorisés immatriculés avant le1er juillet 2004.
Pour accompagner ces mesures, la circulation en transports en commun ou en modes doux sera
gratuite sur :
• Les réseaux de Transports de l’Agglomération Grenobloise (TAG)
• Le réseau Métrovélo.
• Le réseau transport TouGo qui concerne le Pays du Grésivaudan
• Les Transports en Commun du Pays Voironnais
• Les Trans’Isère en Zone A et B

Catégorie pollutionCommentaires fermés

Comité régional du tourisme : un nouveau directeur général

1

Catégorie région Auvergne Rhône-AlpesCommentaires fermés

La FRCUMA AuRA change de président et annonce ses orientations..

12

Catégorie agricultureCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

décembre 2016
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+