Archive | 19 avril 2017

Enseigner à produire et consommer autrement

La maison familiale rurale de Mozas a accueilli la journée régionale des MFR Auvergne Rhône-Alpes.

Le thème de cette journée étant: enseigner à produire et consommer autrement. Le public, nombreux étant constitué des moniteurs(trices) des MFR mais aussi  d’autres membres de l’équipe éducative et des administrateurs.

Les objectifs fixés:

-Appréhender le concept agro-écologie dans un cadre sociétal

-Echanger avec les acteurs d’une filière de la production à la consommation

-Echanger sur des pratiques et innovations pédagogiques Conduites au sein des MFR

-Enrichir ses propres approches par le regard de différents acteurs : agriculteurs, agronome, collectivités territoriales, grande distribution, restaurateur, UFC que choisir, ministère de l’agriculture.

Marcel TESTE président MFR MozasAprès une présentation de la MFR de Mozas par son président Marcel Teste «  Créée en 1942, la Maison Familiale Rurale de Mozas est un établissement agricole privé sous contrat avec le Ministère de l’Agriculture. Elle dispense un enseignement général et professionnel par alternance.

Un établissement de taille humaine accueillant des jeunes en 4ème/3ème en classe d’orientation et de la seconde au Bac professionnel dans les métiers de l’agriculture. La vie à la Maison familiale est centrée sur la formation du jeune mais également sur l’apprentissage des règles de vie en collectivité et de la citoyenneté.  » Il s’est dit bien entendu ravi d’accueillir cette journée dont le thème est  » on ne peut plus d’actualité. »

Jean Luc Mayaud, professeur des universités, en histoire contemporaine a fait un exposé avec comme fil rouge: de l’agricole au rural, du rural à la société française, réflexions et problématiques pour l’action.

mayIl a été clair:  » le rural c’est l’avenir, ce n’est pas l’urbanisation à outrance.. Dans la ruralité se trouve le monde agricole, celui qui façonne nos territoires mais aussi nourrit les hommes. En un mot que serions nous sans agriculture, sans ruralité? »

Suite à cette intervention de qualité une table ronde a éclairé l’assistance sur l’agro-écologie.

L’agro-écologie est une façon de concevoir des systèmes de production qui s’appuient sur les fonctionnalités offertes par les écosystèmes. Elle les amplifie tout en visant à diminuer les pressions sur l’environnement (ex : réduire les émissions de gaz à effet de serre, limiter au maximum le recours aux engrais de synthèse et aux produits phytosanitaires…) et à préserver les ressources naturelles (eau, énergie, éléments minéraux…). Il s’agit d’utiliser au maximum la nature comme facteur de production en maintenant ses capacités de renouvellement.

Cependant le modèle dominant actuel est l’agriculture intensive et industrielle. De plus le modèle agricole ne peut être détaché de celui de la production,  de l’alimentation.  Réfléchir et mettre en oeuvre une production et alimentation nouvelles peut  tout de même se faire en s’appuyant sur l’agroécologie. Elle  constitue un cadre pour la transition de nos modèles agricoles et alimentaires.

Les participants à cette journée étaient ensuite invités à de rendre sur divers ateliers, 16 en tout ou ils ont pu débattre sur différents sujets tels que: conversion d’une exploitation classique en bio, commerce équitable, démarche certiphyto, circuits courts, méthanisation agroécologie et alternance..

Les prolongements de cette journée seront:

Introduire dans ses pratiques pédagogiques des éléments entendus sur les concepts : agro écologie, transition agro écologique, éducation du consommateur

Favoriser un travail en réseau à partir des conduites pédagogiques présentées en atelier entre MFR

Favoriser la confrontation d’approches avec les différents partenaires.




Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

Le département de l’Isère est placé en vigilance sécheresse

Le Comité Départemental de l’Eau (CDE) s’est réuni le 14 avril 2017 pour avis sur la situation de la ressource en eau du département.

L’hiver a été particulièrement sec dans les Alpes du Nord suivi d’un printemps précoce et très chaud. Le déficit pluviométrique est globalement de 40 % sur le département et les stocks de neige sont déjà nuls à des altitudes inférieures à 2000 mètres. Tous les bassins sont extrêmement déficitaires y compris les massifs montagneux intérieurs à l’exception du Dévoluy et de la Haute Romanche qui ont bénéficié de retours d’Est durant l’hiver.

La situation des cours d’eau est globalement en dessous des moyennes saisonnières avec une tendance à la baisse depuis plusieurs jours du fait de l’absence de précipitations et du démarrage précoce de la végétation.

Les quelques précipitations annoncées pour les prochains jours ne devraient modifier que très temporairement cette situation.

Globalement les nappes ne se sont pas rechargées comme attendu au cours de l’automne et de l’hiver passés. La tendance depuis plusieurs mois est à la baisse alors que l’on devrait constater à cette saison la fin de la recharge voire une amorce de décharge. Les nappes sont à des niveaux proches de la moyenne à très bas pour la saison.

A l’issue de cette consultation, le Préfet de l’Isère place en vigilance tout le département de l’Isère pour les eaux superficielles et souterraines. Cette décision n’impose pas de restriction particulière sur les usages de l’eau mais doit inciter chacun à une gestion la plus économe possible de la ressource.

Eu égard à l’évolution de la situation pour les semaines à venir, le CDE pourra être amené à se réunir prochainement et à prendre éventuellement des mesures de restriction en matière de consommation d’eau.

Aussi, il est demandé à chacun une gestion économe de l’eau (remplissage des piscines, arrosage, bains, lavages divers…) que ce soit à partir des prélèvements dans les cours d’eau, les nappes ou à partir des réseaux de distribution d’eau publics, et cela sur l’ensemble du département.

Chaque citoyen doit d’être vigilant et faire preuve de civisme pour éviter de porter atteinte à la ressource en eau, bien précieux pour tous les usagers.

Catégorie environnementCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

avril 2017
L Ma Me J V S D
« mar    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+