Archive | 04 mai 2017

Assemblée générale du relais gîtes de France Isère

L’ assemblée générale du relais gîtes de France Isère couplée avec celle du service information réservation touristique 38 s’est déroulée sur les contreforts du massif de Belledonne, à Theys.

1

Placée sous la présidence de Philippe Riboulleau, cette rencontre a permis à l’assemblée de se remémoré l’année 2016 marquée par les 60 ans des gîtes de France Isère.

Tout au long de l’année de nombreuses manifestations ont été organisées en direction des clients, propriétaires et partenaires..Le point d’orgue étant la journée du 30 septembre ou plus de 300 invités ont participé à un moment de commémoration et de festivités très forts..

Hélas l’année 2017 a mal débuté p avec la tragique disparition d’Odette Goudissard, joviale, disponible, qui fût pendant 14 ans la trésorière très efficace et rigoureuse  du relais départemental.

Philippe Riboulleau a rappelé que  » de nombreux projets ont été initiés, réfléchis et de nouvelles orientations ont été mises  en oeuvre.. »

Il a cité par exemple la création des journées portes ouvertes  » qui ont été reprises au niveau national » mais aussi la mise en place de divers partenariats, la participation à des actions de coopération internationales avec l’Afrat, le forum des hébergeurs …

Lancement aussi du concept  » cafés conseil » . Il s’agit d’ateliers conseils ouverts aux propriétaires et porteurs de projets qui sont animés par des professionnels partenaires du relais gîtes de France Isère.

Cette activité dense ne doit pas faire oublier   » que notre environnement économique et social a beaucoup évolué ces dernières années et nous devons nous adapter » ..

Pour ce quelques pistes ont été proposées, en particulier du fait que les changements de gouvernance dans diverses structures comme à la Région, au Département, à Isère Tourisme … » marquent une nouvelle ère ou tout reste à construire de nouveau.. »

Au niveau national  » de nouvelles orientations vont être progressivement être mises en oeuvre, l’ Isère devra faire partie prenante à la réflexion.. »

Philippe Riboulleau informant la salle que les objectifs fixés pour les années 2017 à 2020   » consistent à se recentrer sur le coeur de métier, c’est à dire réfléchir à la mise en place d’un modèle économique, plus attractif vis à vis de nos adhérents et des porteurs de projet. »

Autre piste: être  plus proche du terrain en  » ayant une participation plus active aux actions menées par les nouvelles structures locales que sont les communautés de communes, offices de tourismes intercommunaux.. »

Et le président de conclure:  » nous resterons vigilants, à l’écoute, mais aussi porteurs de propositions sur les inévitables mais nécessaires modifications structurelles que notre environnement économique pourrait nous amener à adopter.. »

2


Catégorie tourismeCommentaires fermés

Publication du décret relatif à la lutte contre l’ambroisie

Plante invasive et fortement allergène, l’ambroisie est devenue un véritable fléau aussi bien pour les 13% de la population sensible à son pollen, que pour les agriculteurs dont les cultures sont impactées.

Mobilisé depuis de nombreuses années pour sensibiliser les décideurs et le grand public à l’ambroisie et aux autres espèces invasives, le Comité parlementaire se félicite de la publication du décret n° 2017-645 du 26 avril 2017 relatif à la lutte contre l’ambroisie à feuilles d’armoise, l’ambroisie trifide et l’ambroisie à épis lisses.

Ce décret définit différentes espèces d’ambroisie comme des espèces dont la prolifération constitue une menace pour la santé humaine et fixe les modalités de prévention et de lutte contre ces espèces, à l’échelle nationale et locale.
La publication de ce décret est une étape importante qui rappelle la nécessité d’une politique publique ambitieuse et déterminée pour agir sur tous les plans : anticipation, prévention, sensibilisation, lutte.

Par ailleurs, il est indispensable que les agriculteurs puissent disposer de tous les outils nécessaires à la maitrise efficace de cette plante invasive. Cela est particulièrement important pour les producteurs de tournesol pour lesquels la gestion de l’ambroisie est tout particulièrement délicate.

Comme ces deux plantes appartiennent à la même famille botanique, les solutions de désherbage disponibles et efficaces sont peu nombreuses.

De manière plus générale, avec des impacts sur la biodiversité, la santé et l’économie, les enjeux liés aux espèces invasives sont considérables.

La coordination de la lutte est une nécessité pour contrôler TOUTES les espèces invasives : Datura, Berce du Caucase, Renouée du Japon, Orobanche, Jussie. Scientifiques, collectivités locales, industriels, ONG, agriculteurs, gestionnaires des espaces verts, patients, jardiniers amateurs, citoyens, etc., tous sont concernés.

Catégorie environnementCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

mai 2017
L Ma Me J V S D
« avr   juin »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+