Catégorie | La Métro, La Métro

Sechilienne: travaux, réunion publique..

A partir du lundi 29 mai à 9h et jusqu’au 7 juillet 2017, Grenoble-Alpes Métropole va engager des
travaux d’urgence sur un mur de soutenement de la route du Luitel à Séchilienne, à proximité du
parking de l’Eglise. Ces travaux nécessitent, pendant 5 semaines, la fermeture à toute
circulation automobile de la route du Luitel, entre l’intersection avec la rue de l’Eglise et
l’entrée du lotissement du Château.

Placé sous surveillance régulière depuis son transfert au 1er janvier 2015 à Grenoble-Alpes
Métropole, cet ouvrage devait faire l’objet de travaux de confortement à partir du mois de juillet
2017, financés à parité par la commune et la Métropole grenobloise.

Toutefois, cet ouvrage a connu une dégradation brutale ces dernières semaines : apparition de
nouvelles fissures et accroissement conséquent des fissures existantes, importante évolution
du ventre du mur s’apparantant à un gonflement, déformation de la pente de la chausée, etc.
Ainsi, l’instabilité du mur et sa dégradation accélérée, très largement visible, ne permettent
plus d’assurer la sécurité des riverains et de l’ensemble des usagers de la route.

Dès lors, compte tenu du risque d’effondrement du mur, une première mesure d’urgence a été
prise le lundi 12 mai 2017 avec la signature par la Mairie de Sechilienne d’un arrêté d’interdiction
de circulation aux véhicules de plus de 3,5 tonnes sur cet ouvrage.

Par la suite, une entreprise a été missionnée d’urgence par la Métropole pour intervenir.
Plusieurs solutions techniques ont alors été étudiées permettant à la fois d’assurer la sécurité
des ouvriers et de réaliser au plus tôt les travaux. En définitive, la solution retenue et
commandée à l’entreprise le 17 mai, consiste d’abord à purger la zone du mur la plus instable
(environ 40 m²) pour ensuite pouvoir débuter les travaux de confortement, lesquels
permettront d’ancrer le mur dans la roche. La reconstruction d’une partie du mur de
soutènement est également nécessaire, tout comme la réfection de la voirie qu’il supporte.
Consciente des désagréments occasionnés, Grenoble-Alpes Métropole et la commune de
Séchilienne mettent actuellement en place différentes mesures pour réduire au maximum les
nuisances de ce chantier. A cet égard, un cheminement piéton d’un mètre de large sera
conservé sur l’ouvrage tout au long des travaux afin d’assurer les liaisons entre la partie basse
et la partie haute de la route du Luitel et faciliter le covoiturage. Deux navettes seront
également mobilisées pour continuer à assurer au mieux le transport scolaire et la livraison des
repas à domicile notamment. Pour ce faire, des aires de retournement et de stationnement
seront mises en place au niveau du parking de l’Eglise et de l’entrée du lotisssement du
Chateau.

La collecte des ordures ménagères sera aussi adaptée et assurée en porte à porte le lundi de
7h30 à 11 heures, tandis que le balisage de la déviation ainsi que l’information aux habitants sont
en cours. A noter qu’une solution de déviation par un sentier à proximité a été étudiée mais
celle-ci s’avère trop dangereuse en raison de la pente importante.

Enfin, avant le 7 juillet, si l’évolution du chantier le permet, une voie de circulation en alternat
sera ouverte sur l’ouvrage, en semaine, de 16h30 à 8h30, ainsi que les week-end.
Afin de répondre au mieux à l’ensemble des questions des riverains et des habitants, une
réunion publique d’information sera organisée par la commune, en présence de la
Métropole, le mardi 30 mai 2017, à 20h, à la salle des fêtes de Séchilienne.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8397 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

AGRICULTURE-GIF-468x60.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

mai 2017
L Ma Me J V S D
« avr   juin »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+