Catégorie | agriculture

En avril 2017, les prix des produits agricoles continuent de croître nettement sur un an (+6,4 %)

En avril 2017, les prix des produits agricoles augmentent de 6,4 % sur un an, après +6,2 % en mars. Hors fruits et légumes, ils diminuent de 0,3 % sur un mois et croissent de 7,1 % sur un an.

Baisse des prix des céréales et des oléagineux

En avril 2017, les prix des céréales diminuent de nouveau (−2,7 %, après −2,6 % en mars). L’abondance de l’offre mondiale pèse sur les cours. De même, les prix des oléagineux continuent de baisser (−3,2 % après −2,9 %). Le prix du colza, principale graine oléagineuse cultivée en France, suit le recul des prix du soja et de l’huile de palme, dont le colza peut servir de substitut.

Les estimations font état d’une récolte record de soja cette année, tandis que la demande est atone pour l’huile de palme.

Prix de production des céréales

Baisse des prix des légumes frais, renchérissement des fruits frais et des pommes de terre

En avril 2017, les prix des légumes frais baissent sur un an (−3,8 %). La demande peine à absorber l’offre abondante de laitues et de choux-fleurs, stimulée par de bonnes conditions climatiques. À l’inverse, le prix de la tomate reste élevé en cette période de l’année : la production sous serre démarre en retrait par rapport à l’année dernière. Les prix des fruits frais restent dynamiques (+4,9 % sur un an).

Par suite des faibles rendements de la dernière campagne de production en Europe du Nord-Ouest, les prix des pommes de terre restent plus élevés qu’il y a un an (+26,7 %). Les prix des vins diminuent de 0,6 % sur un an du fait de la baisse marquée des prix des vins sans appellation (−9,0 %), concurrencés par les vins espagnols.

Prix de production des légumes frais

Hausse des prix des animaux et du lait

Sur un an, les prix des animaux accélèrent (+7,5 % en avril après +4,3 % en mars) surtout du fait de la hausse avivée du prix du porc (+32,6 % après +25,1 % en mars). La demande de porc reste soutenue, notamment de la part de la Chine.

Prix de production des porcins et des gros bovins

Le prix du lait de vache augmente encore (+2,6 % de janvier à mars) : la collecte au niveau mondial diminue depuis mi-2016 tandis que les exportations de beurre et de fromages sont dynamiques, notamment vers les États-Unis et l’Asie.

Quasi-stabilité des prix d’achat des moyens de production en avril

En avril 2017, les prix des consommations intermédiaires augmentent de 0,2 % sur un mois et de 1,6 % sur un an, surtout du fait du renchérissement de l’énergie (+0,9 % en avril, +15,5 % sur un an). En revanche, les prix des engrais continuent de baisser (−0,2 % en avril  ; −5,2 % sur un an). Les prix des biens d’investissement sont stables sur le mois et croissent de 1,8 % sur un an.

Révisions

L’évolution sur un an de l’IPPAP a été rehaussée de 0,3 point en mars et celle de l’IPAMPA de 0,1 point sur un mois comme sur un an.

Prix d’achat des moyens de production agricole

  • Sources : Insee et SSP (ministère chargé de l’agriculture)

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8471 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

CREDIT.jpg

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

juin 2017
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+