Archive | 20 juin 2017

Lans-en-Vercors, cœur de l’Europe agricole

Le Global Food Forum organisé par Farm europe va se dérouler ce jeudi 22 juin à Lans en Vercors.. La politique européenne ne se décide pas qu’à Bruxelles, en particulier celle qui concerne l’agriculture.

Le Global Food Forum réunira donc le 22 juin au cœur du massif du Vercors, décideurs européens, responsables économiques, agriculteurs et citoyens pour une journée d’échange et de réflexion sur l’Europe et l’avenir de la Politique agricole européenne pour les zones fragiles. Le Vercors présente donc toutes les caractéristiques de cette problématique.

Le temps d’une journée, le centre culturel le Cairn de Lans-en-Vercors sera le cœur de l’Europe agricole accueillant le Commissaire européen à l’Agriculture et au Développement rural, Phil Hogan, des députés clefs du Parlement européen sur les questions agricoles – Michel Dantin et Herbert Dorfman – ainsi que des responsables professionnels de plusieurs pays européens, parmi lesquels Massimiliano Giansanti, Président du Global Food Forum et de la Confagricoltura et Christiane Lambert, Présidente de la FNSEA.

Fruit d’un partenariat innovant entre le think tank Farm Europe, le Parc  Régional du Vercors et la Commune de Lans-en-Vercors, la journée permettra à chacun des participants non seulement d’échanger avec des acteurs du projet européen au quotidien, mais aussi d’exprimer leurs attentes, leurs idées quant à l’avenir de la Politique agricole commune sur trois thèmes fondamentaux pour l’avenir :

Faire vivre l’ambition d’une agriculture présente et dynamique sur l’ensemble des territoires

Structurer les filières pour capter la valeur ajoutée

Répondre aux enjeux de la durabilité environnementale en zones économiquement fragiles.

Catégorie Union européenne, agricultureCommentaires fermés

Fin de la 15ème édition de la fête de la forêt de montagne

La 15ème édition de la fête de la forêt de montagne s’est finalement terminée sur une journée riche en animations à St Pierre de Chartreuse et au col de Portes dimanche dernier. Pour cette édition présente dans le massif de la Chartreuse (la dernière édition dans le massif avait eu lieu en 1998), le mot d’ordre a été de privilégier le contact du public avec le bois du parc pour qu’il puisse découvrir ce fabuleux matériau de construction appelé à prendre davantage d’ampleur dans les temps à venir.

Toute la chaîne de production était présentée, notamment avec l’animation « De l’arbre à la planche » où des professionnels faisaient la démonstration de chargement et déchargement de bois et de découpe et transformation en direct. Clara Rougier, organisatrice, a tenu à souligner l’appui fort des associations partenaires de l’événement, notamment l’ONF et Créa Bois, et le financement apporté à l’événement par le département, le parc de Chartreuse,  la métropole et bien d’autres. Il y avait également de nombreux stands, que ce soit de producteurs ou d’associations.

L’exception de cette année était la manifestation complémentaire « forêt de sens » située au col de Portes. On pouvait s’y promener le long des sentiers forestiers pour découvrir peintures, photos et sculptures d’artistes locaux autour du thème de la forêt et de la montagne. Cette approche culturelle offrait également des animations comme « Vis ma vie de bûcheron » ou encore l’élection du sapin président. Des navettes gratuites avaient été mises à disposition pour naviguer entre les deux sites. Forêt de sens a remporté un franc succès auprès du public, et les organisateurs songent désormais à lui faire suivre la route de la fête de la forêt  de montagne.

Paul Savary

Catégorie Forêt de Chartreuse, foires et fêtes, forêt, questions d'actualitéCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

juin 2017
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+