Archive | juin, 2017

Le Vercors, fier d’être un territoire d’expérimentation ..

Jeudi 22 juin 2017, le Global Food Forum réunira à Lans en Vercors décideurs européens, responsables économiques, agriculteurs et citoyens pour une journée d’échange et de réflexion sur l’Europe et l’avenir de la Politique agricole européenne pour les zones fragiles.

A cette occasion, les participants découvriront les grandes orientations de l’agriculture au cœur du Parc naturel régional du Vercors. L’agriculture est ici familiale, à taille humaine, confrontée à de nombreux défis tels que le renouvellement des générations, le changement climatique ou le défi de la forte concurrence de zones plus compétitives… le Vercors met en place des solutions pour pallier à ces enjeux et dynamiser son agriculture.

JEUNES AGRICULTEURS DU VERCORS

150 agriculteurs de moins de 40 ans ont été recensés en 2010 (recensement agricole).

Certains d’entre eux, installés ou en cours, ont même créé l’association des « JA » (jeunes agriculteurs). Ce besoin de se fédérer exprime l’effervescence agricole du territoire. En 6 mois ils ont participé à de nombreux événements et se sont associés au projet « Graines d’Eleveurs » en parrainant chacun un « enfant ». L’objectif est de partager, d’échanger et de s’entraider autour des défis et enjeux du métier d’agriculteur. Depuis quelques années le territoire mène une politique d’installation concertée et déterminée pour garder une agriculture vivante et dynamique.

Plusieurs actions sont mises en œuvre pour aider ces jeunes à vivre de leur passion. L’objectif est de leur garantir une rémunération valorisée et une qualité de vie leur permettant de s’épanouir socialement.

Des outils sont mis en place comme le service de remplacement avec des salariés formés et qualifiés pour faciliter l’exercice de leur métier dans des conditions optimales.

AGRICULTURE BIOLOGIQUE EN VERCORS
Plus d’un agriculteur sur cinq est engagé en Bio, 23 % des exploitations agricoles et 22 % de la surface agricole sont certifiées AB en 2014 (agence BIO).

Fournir à l’homme et à l’animal des aliments sains, de composition nutritionnelle équilibrée et sans résidus toxiques, c’est le challenge relevé par les agriculteurs du Vercors. Toutes les productions sont concernées par l’agriculture biologique.

­ALIMENTATION SANTÉ ET TERRITOIRES
Un programme visant à valoriser les circuits courts

C’est un vaste et ambitieux programme, qui sème ses graines et voit fleurir ses projets. Les enjeux sont forts pour le territoire du Parc naturel régional du Vercors :

- une alimentation saine à la portée de tous,

- un maintien de l’agriculture favorisé par la consommation de produits locaux,

- des milieux, une biodiversité et un cadre de vie préservé.

Un projet qui vient en soutien et en développement des activités agricoles garantissant ainsi un cadre de vie agréable, une identité paysagère et gastronomique qui contribuent à l’attractivité touristique du territoire.

4 AOP &  1 IGP

Des produits reconnus par l’Europe qui garantissent une tradition et un savoir-faire

Le Bleu du Vercors (AOP)

Le Bleu du Vercors-Sassenage est la seule AOP fromagère entièrement incluse dans un Parc naturel régional, en l’occurrence celui du Vercors, ce qui explique que sa zone de production soit d’une rare homogénéité.

Le Picodon (AOP)

Ce fromage puise son goût dans un climat aride et chaud. La saveur caractéristique du Picodon provient exclusivement du lait entier issu de chèvres se nourrissant de fourrage ou de céréales produits sur place.

La noix de Grenoble (AOP)

La noix de Grenoble est la seule au monde à détenir une AOP. Elle reste l’un des rares fruits AOP de France. Il s’agit de la reconnaissance officielle de la qualité des noix de Grenoble, garantes d’une histoire, d’un savoir-faire ancestral.

Clairette de Die (AOP)

La Clairette de Die s’épanouit sous le soleil généreux de la vallée de la Drôme, à l’abri des puissants contreforts du Vercors. Les vignerons portent un soin tout particulier au travail de la vigne et vendangent le raisin à la main.

Le St Marcellin (IGP)

Le Saint-Marcellin, petit fromage crémeux au lait de vache, tient son nom de son berceau d’origine : un village d’Isère au pied du Vercors.

LE VERCORS, BERCEAU DE RACES EMBLEMATIQUES

3 races animales forgées par un territoire


La Villard de Lans, vache endémique du Vercors

Véritable mémoire du patrimoine biologique, historique et culturel du Vercors, la Villarde a bien failli disparaître après la Seconde Guerre Mondiale. Dans les années 70 ne subsistaient que quelques dizaines d’animaux de « pure » race ! C’est en 1976, à l’initiative de l’administration, que furent entreprises les premières actions de conservation de la race en collaboration avec une poignée d’éleveurs motivés. La race fut ainsi sauvée « in extremis ». Depuis cette date, de nouveaux éleveurs se sont succédés pour conserver cette race à robe couleur froment qui fournit (avec la Montbéliarde et l’Abondance) le lait pour la fabrication de l’AOP Bleu du Vercors-Sassenage dont la production est circonscrite au seul périmètre du Parc naturel régional du Vercors.

La Poule Grise du Vercors, magnifique volaille au plumage coucou

C’est une poule rustique qui s’acclimate même en montagne et qui aime vivre à l’extérieur où elle trouve une partie de sa nourriture. Ses traces remontent au début du XXème siècle. De couleur gris moucheté appelé couleur « coucou » par les professionnels, c’est une poule rustique d’une assez grosse taille. De nature pondeuse, elle permet également de donner des poulets à chair fine et exquise d’après les chefs cuisiniers.

Le cheval du Vercors de Barraquand

Issu d’un héritage historique, alliant rusticité, sobriété et endurance, à l’image du territoire de montagne qu’est le Vercors, il est avant tout polyvalent et équilibré. Cheval contemporain, de travail et de loisirs, attachant et familial, il est forgé par un mode d’élevage extensif. Cette race est en cours de reconnaissance officielle.

UN PARC NATUREL RESPONSABLE DE SES FILIERES

Une marque de reconnaissance

Le massif du Vercors, à la confluence du climat alpin et du climat méditerranéen, lui vaut d’accueillir de très nombreuses espèces. Ainsi, une grande variété de productions agricoles sont présentes telles que la viande bovine, la viande d’agneaux, les fromages et produits laitiers fermiers, les truites et salmonidés, la lavande, les plantes à parfum, aromatiques et médicinales, et bientôt les miels d’altitude.

L’ASSOCIATION POUR LA PROMOTION DES AGRICULTEURS DU PARC DU VERCORS (APAP)

Partenaire historique du Parc naturel régional du Vercors

Interlocuteur et responsable des questions agricoles depuis sa création en 1970, l’APAP a pour objectif de maintenir et de renforcer sur le massif du Vercors un tissu solide d’exploitations agricoles en s’appuyant sur les atouts et spécificités du territoire.
Regroupés en association, les agriculteurs identifient leurs besoins, réfléchissent ensemble à des solutions collectives et innovantes et les proposent au Parc du Vercors pour rechercher des financements pour les mettre en oeuvre.

Les actions sont conduites selon trois axes :

  • Agriculture et environnement (naturel et social)
  • Agriculture et produits : promotion, commercialisation et communication
  • Main d’oeuvre sur les exploitations

Catégorie Communauté de Communes du Massif du Vercors, Union européenne, agricultureCommentaires fermés

Lans-en-Vercors, cœur de l’Europe agricole

Le Global Food Forum organisé par Farm europe va se dérouler ce jeudi 22 juin à Lans en Vercors.. La politique européenne ne se décide pas qu’à Bruxelles, en particulier celle qui concerne l’agriculture.

Le Global Food Forum réunira donc le 22 juin au cœur du massif du Vercors, décideurs européens, responsables économiques, agriculteurs et citoyens pour une journée d’échange et de réflexion sur l’Europe et l’avenir de la Politique agricole européenne pour les zones fragiles. Le Vercors présente donc toutes les caractéristiques de cette problématique.

Le temps d’une journée, le centre culturel le Cairn de Lans-en-Vercors sera le cœur de l’Europe agricole accueillant le Commissaire européen à l’Agriculture et au Développement rural, Phil Hogan, des députés clefs du Parlement européen sur les questions agricoles – Michel Dantin et Herbert Dorfman – ainsi que des responsables professionnels de plusieurs pays européens, parmi lesquels Massimiliano Giansanti, Président du Global Food Forum et de la Confagricoltura et Christiane Lambert, Présidente de la FNSEA.

Fruit d’un partenariat innovant entre le think tank Farm Europe, le Parc  Régional du Vercors et la Commune de Lans-en-Vercors, la journée permettra à chacun des participants non seulement d’échanger avec des acteurs du projet européen au quotidien, mais aussi d’exprimer leurs attentes, leurs idées quant à l’avenir de la Politique agricole commune sur trois thèmes fondamentaux pour l’avenir :

Faire vivre l’ambition d’une agriculture présente et dynamique sur l’ensemble des territoires

Structurer les filières pour capter la valeur ajoutée

Répondre aux enjeux de la durabilité environnementale en zones économiquement fragiles.

Catégorie Union européenne, agricultureCommentaires fermés

Fin de la 15ème édition de la fête de la forêt de montagne

La 15ème édition de la fête de la forêt de montagne s’est finalement terminée sur une journée riche en animations à St Pierre de Chartreuse et au col de Portes dimanche dernier. Pour cette édition présente dans le massif de la Chartreuse (la dernière édition dans le massif avait eu lieu en 1998), le mot d’ordre a été de privilégier le contact du public avec le bois du parc pour qu’il puisse découvrir ce fabuleux matériau de construction appelé à prendre davantage d’ampleur dans les temps à venir.

Toute la chaîne de production était présentée, notamment avec l’animation « De l’arbre à la planche » où des professionnels faisaient la démonstration de chargement et déchargement de bois et de découpe et transformation en direct. Clara Rougier, organisatrice, a tenu à souligner l’appui fort des associations partenaires de l’événement, notamment l’ONF et Créa Bois, et le financement apporté à l’événement par le département, le parc de Chartreuse,  la métropole et bien d’autres. Il y avait également de nombreux stands, que ce soit de producteurs ou d’associations.

L’exception de cette année était la manifestation complémentaire « forêt de sens » située au col de Portes. On pouvait s’y promener le long des sentiers forestiers pour découvrir peintures, photos et sculptures d’artistes locaux autour du thème de la forêt et de la montagne. Cette approche culturelle offrait également des animations comme « Vis ma vie de bûcheron » ou encore l’élection du sapin président. Des navettes gratuites avaient été mises à disposition pour naviguer entre les deux sites. Forêt de sens a remporté un franc succès auprès du public, et les organisateurs songent désormais à lui faire suivre la route de la fête de la forêt  de montagne.

Paul Savary

Catégorie Forêt de Chartreuse, foires et fêtes, forêt, questions d'actualitéCommentaires fermés

Les nouveaux députés de l’Isère, quel projet pour le monde rural?

Dimanche 18 Juin au soir, les résultats du second tour des législatives sont tombés, et 9 circonscriptions sur 10 rejoignent la République En Marche. Seule surprise, Marie-Noëlle Battistel aura su combler son retard de 15 points du premier tour pour conserver son siège.

1ère circonscription : Olivier Veran, REM

2ème circonscription : Jean-Charles Colas-Roy, REM

3ème circonscription : Émilie Chalas, REM

4ème circonscription : Marie-Noëlle Battistel, PS

5ème circonscription : Catherine Kamowski, REM

6ème circonscription : Cendra Motin, REM

7ème circonscription : Monique Limon, REM

8ème circonscription : Caroline Abadie, REM

9ème circonscription : Elodie Jacquier-Laforge, MODEM

10ème circonscription : Marjolaine Meynier-Millefer, REM

Nous avons donc rencontré une partie des nouveaux élus présents hier soir à la préfecture de l’Isère pour en apprendre davantage sur leurs projets pour le monde rural et agricole isèrois.

Les élus REM ont vocation à suivre le projet d’Emmanuel Macron pour l’agriculture : favoriser la production plutôt que les subventions. Ainsi, une partie du budget du quinquennat seront investi dans la modernisation des équipement agricoles pour renforcer les capacités de production. Cet objectif vise à augmenter la capacité de la France à exporter sa production dans l’union européenne. Il est également prévu de réintégrer les agriculteurs au régime général. On note également la volonté d’accroître la part de bio et de local dans les cantines scolaires. Parmi les nouveaux députés, quelques uns sont déjà allé à la rencontre des agriculteurs, et comptent maintenir le contact, mais au niveau local, il n’y a pas vraiment de projets naissants.

Du côté du territoire montagnard, la République En Marche souhaite continuer à développer le tourisme.

Paul Savary

Catégorie Département de l'Isère, questions d'actualitéCommentaires fermés

Vigilance canicule – NIVEAU ORANGE dans le département de l’Isère

Le Préfet vous informe que le département de l’Isère est placé en alerte ORANGE CANICULE à compter de ce jour et cela jusqu’à nouvel ordre.

Les températures seront élevées dans le département de l’Isère du lundi 19 juin au jeudi 22 juin.

D’après les prévisions de Météo France, elles pourront atteindre 34 à 36°C (mardi 20) et 36 à 37° (mercredi 21 et jeudi 22).

Dans cette période de forte chaleur, le préfet de l’Isère rappelle les consignes suivantes :

  • Utilisez le ventilateur et/ou la climatisation ou essayez de vous rendre dans un endroit frais.

  • Mouillez votre corps plusieurs fois par jour à l’aide d’un brumisateur, d’un gant de toilette ou en prenant des douches.

  • Buvez au moins 1,5 litre d’eau par jour, même sans soif, et continuez à manger normalement.

  • Ne sortez pas aux heures les plus chaudes.

  • Si vous devez sortir, portez un chapeau et des vêtements légers.

  • Limitez vos activités physiques.

Pour les personnes vulnérables, la vigilance doit être accrue :

  • En cas de maladie ou de troubles du comportement, appelez un médecin.

  • Si vous avez besoin d’aide, appelez la mairie.

  • Si vous avez des personnes âgées, souffrant de maladies chroniques ou isolées dans votre entourage, prenez de leurs nouvelles ou rendez leur visite deux fois par jour.

  • Accompagnez les dans un endroit frais.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter les sites :

http://solidarites-sante.gouv.fr/sante-etenvironnement/risques-climatiques/canicule

http://inpes.santepubliquefrance.fr/10000/themes/evenement_climatique/canicule/canicule-agir.asp

http://www.isere.gouv.fr/Actualites/Actualites-des-particuliers/Adoptez-les-bons-reflexes-en-cas-de-canicule

Un NUMÉRO VERT «info service » est également mis à disposition du public pour toutes informations ou conseils :

0 800 06 66 66 (du lundi au samedi, de 9 à 19 heures).

Si vous avez connaissance d’une personne se trouvant en difficulté du fait de ces fortes chaleurs, n’hésitez pas à appeler les services de secours :

  • Le 15, numéro d’appel gratuit du service d’aide médicale urgente (SAMU).

  • Le 115, numéro d’appel gratuit des urgences sociales, qui a pour mission d’informer, orienter et rechercher un hébergement pour les personnes sans domicile fixe.

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

Agriculture: nouveau termes…

Quatorze nouveaux termes et définitions
du domaine de l’agriculture
viennent de paraître au Journal officiel

Ces termes concernent particulièrement les progrès en matière de protection de l’environnement et de sécurité alimentaire.

Ces exemples montrent que la langue française offre des termes clairs et compréhensibles pour rester en phase avec les avancées scientifiques, même les plus complexes.

Destinés notamment aux professionnels, administrations, traducteurs ainsi qu’aux médias, ces termes et leurs définitions permettent à la fois de rendre accessibles au plus large public des notions et des réalités nouvelles issues de la recherche et de transmettre le savoir dans notre langue.

agrotourisme

bioenrichissement agronomique

phytoprotecteur

pic alimentaire

reprogrammation de moteur

sécurité biologique

sûreté biologique

bioenrichissement agronomique

compatibilité alimentaire

pic alimentaire

reprogrammation de moteur

sécurité biologique

sûreté biologique

agrotourisme


Toute l’année, pour garder notre langue vivante et apte à nommer les innovations scientifiques et techniques, un réseau d’expert chargés de la terminologie auprès de la Commission d’enrichissement de la langue française proposent des termes nouveaux et des définitions qui, une fois validés par l’Académie française, paraissent au Journal Officiel et sont rendus accessibles à tous sur le site FranceTerme.

Retrouvez plus de 7 600 termes publiés au Journal Officiel
sur le site FranceTerme.culture.fr et sur l’application mobile FranceTerme

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Fête de la forêt de montagne:

Belle effervescence ce samedi matin sur le plan de ville de St Pierre de Chartreuse… Vue la météo on se doutait bien que la fête de la forêt de montagne allait attirer la grande foule.. Si la veille les stands étaient occupés par les producteurs locaux ce samedi c ‘est la filière bois, à tous les niveaux qui a pris le relais..Ceci dans un cadre majestueux..

Au cours de cette fête se déroule de façon traditionnelle l’assemblée générale de l’association des communes forestières de l’Isère.

Celle ci présidée par Guy Charron a vu la présence  de Jean Claude Darlet, président de la chambre d’agriculture de l’Isère, Robert Duranton, vice président du Conseil Départemental, en charge de l’agriculture.. L’assemblée étant accueillie par Stephane Gusmeroli maire de la commune.

L ‘association des communes forestières de l’Isère oeuvre à la mise en valeur des ressources forestières au service des intérêts des collectivités.

Pour ce elle s’est fixée trois objectifs principaux:

- jouer le rôle d’interface entre élus des collectivités au plus proche des réalités du terrain et les grandes instances décisionnaires départementales, régionales et nationales

- appuyer et suivre les démarches d’animation territoriale

- donner des outils et des clés aux élus via des formations thématiques.

Agir globalement nécessite de penser globalement, via un réseau.. C’est pourquoi  les actions l’association des communes forestières de l’Isère s’inscrivent dans celles de l’union régionale et de la fédération nationale des communes forestières.

tout au long de l’année diverses actions sont menées en direction des élus. Guy charron se félicitant du dynamisme de l’association a tenu à remercier le Conseil Départemental pour  » l’aide apportée et en particulier pour son soutien financier. Ils sont indispensables! »

Robert Duranton a rappelé que le département est tout à fait proche de la filière bois dans son ensemble.  » Le département  lui consacre 750 000 euros/an. Subventions que l’on espère pérenniser malgré la fameuse loi Notre..Nous travaillons dans ce sens avec la région.  »

Et de rajouter: » le Département a construit 15 bâtiments en bois et poursuivra dans ce sens, de même que nous sommes très sensibilisés au développement des dessertes forestières. »

Cette AG s’est terminée par la remise d’une distinction  » la plus haute que donne la Fédération nationale des communes forestières  » à Robert Alleyron-Biron, maire de La Rivière, qui a toujours cru au développement de la filière bois et qui a prôné dès 2001 la valorisation du bois local.

Yvonne Coing Bellet fille d’agricultrice, propriétaire forestier sur les contreforts du Vercors, investie dans de nombreuses associations, structures de tous horizons, en particulier agricoles, forestières, municipales… a reçu des mains de Bruno de Quinsonnas, président de l’Union des forestiers privés de l’Isère, l’insigne de chevalier du mérite agricole.

On retiendra enfin les mots du maire de St Pierre de Chartreuse élu depuis peu:  » je connais très peu la filière bois.. Que la fête soit organisée à St Pierre me permet de mieux l’appréhender.. Je la trouve très complexe mais très dynamique et même passionnante. J’ai retenu les mots de gouvernance, coopération, réussite, travailler ensemble… Et je suis très fier de voir que le bois du massif de Chartreuse est en bonne voie pour obtenir l’AOC. Ce serait une sacrée vitrine..et l’ensemble de la Chartreuse profiterai de cette reconnaissance.. »





Catégorie A la une, forêtCommentaires fermés

Fête de la forêt de montagne 2017

C’est au coeur même du Parc régional de Chartreuse que se déroule la fête de la forêt de montagne. Manifestation qui s’adresse aussi bien aux professionnels qu’au grand public. C’est donc à St Pierre de Chartreuse mais aussi au sommet du col de Portes que les organisateurs vous attendent nombreux jusqu’à dimanche soir. La météo étant clémente, le programme étant alléchant, tous les clignotants sont au vert pour que cette fête soit couronnée de succès.

Deux temps forts ce vendredi. Le marché des producteurs locaux qui a pris place au plan de ville durant toute la matinée. Marché animé par le stand de France Bleu Isère qui, en partenariat avec le conseil départemental a diffusé en direct l’émission“On cuisine ensemble”  L’animatrice Erika Vachon recevant la cheffe de cuisine Christine Jeantet du restaurant Oréade à Saint-Pierre-de-Chartreuse, récemment récompensée par le titre de “Maître Restaurateur”.

Celle ci concoctant de merveilleux plats à base de produits locaux, de montagne..

L’après midi étant consacré au colloque ayant pour thème: gros bois de sapin, quelles propositions pour leur valorisation.

Catégorie A la une, forêtCommentaires fermés

La saison des espaces naturels metropolitains est lancée !

Ce jeudi 15 Juin, Christophe Ferrari, président de la métropole et Jérôme Dutroncy, vice-président délégué à l’environnement, l’air, le climat et la biodiversité se sont rendus au parc de l’ïle d’amour de Meylan afin d’officialiser le lancement de la saison des espaces naturels métropolitains.

Le parc compte parmi les 6 espaces naturels présents sur le territoire de la Métropole et accueille de nombreuses classes dans le but de leur amener une éducation et une sensibilisation au naturel.

Christophe Ferrari a exprimé son plaisir d’y être présent et a tenu à affirmer l’appui fort de la Métropole envers ces véritables éléments d’attractivité du territoire, déclarant qu’à ses yeux, la biodiversité faisait partie intégrante de l’ADN métropolitain.

En effet, les jardins du parc sont aujourd’hui gérés par les agents de la métropole avec le soutien de nombreuses associations comme la LPO ou la FRAPNA, mais également du fort engagement des communes du territoire qui travaillent toujours au développement des voies vertes et bleues.

Ce parc qui existe depuis des décennies a toujours été un lieu de privilège de la biodiversité, labellisé refuge LPO en 2013. Il présente quelques lieux particuliers comme un hôtel à abeilles (domestiques donc présentant un risque de piqûre extrêmement faible) ou un jardin où la culture est complètement naturelle.

L’occasion pour Mrs. Ferrari et Dutroncy d’évoquer un besoin toujours croissant et de plus en plus généralisé de pouvoir certifier une origine responsable aux produits que nous trouvons dans nos assiettes.

Ce fut également l’occasion d’évoquer les enjeux majeurs pour l’avenir de nos espaces naturels au sein de la métropole, d’anticiper les dangers nuisibles à leur biodiversité, comme le réchauffement climatique ayant beaucoup plus d’impact en territoire montagnard.

C’est la raison de la création d’un observatoire de la biodiversité intégrant bon nombre de services de la Métropole. Comme l’a affirmé Christophe Ferrari, la santé environnementale est directement liée à la santé publique.

Paul Savary

Catégorie La Métro, La Métro, environnementCommentaires fermés

Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, partenaire des jeunes

- Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes donne rendez-vous aux 18-30 ans du 19 juin au 31 juillet pour les aider à mettre le cap sur l’indépendance avec des job dating, une web conférence, des conseils d’experts et des coups de pouce financiers.

Au Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, nos conseillers facilitent la concrétisation des projets des 18-30 ans pour les aider à franchir le cap de l’indépendance. La première banque régionale propose un accompagnement dédié, de la recherche d’emploi à la première installation, avec des coups de pouce pour les bacheliers, les jeunes conducteurs, les étudiants… Notre banque croit en la réussite des jeunes et en leur capacité de construire le monde de demain.

Plus que jamais, elle est à leur écoute et créé des actions sur-mesure pour accompagner la jeune génération, avec des offres spécifiques qui leur ressemblent : à la fois nomades tout en étant sécuritaires, elles sont adaptées à leur budget pour leur permettre de concrétiser tous leurs projets. Plusieurs rendez-vous sont donnés aux jeunes pour concrétiser leurs projets.

Job dating

Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes dispose de postes en CDD et CDI à pourvoir, destinés aux diplômés de Bac+3 à Bac+5 ayant un profil banque/assurance et /ou commercial. Trois sessions de recrutements sont organisées sous format Job dating avec nos partenaires Pôle Emploi (www.pole-emploi.fr) et Wizbii (www.wizbii.com) :

- le jeudi 22 juin de 15h à 18h30 à Valence, agence Préfecture, 77, avenue Sadi-Carnot ;

- le jeudi 22 juin de 15h à 18h15 à Grenoble, agence Le Store, 5, rue de la République ;

- le vendredi 23 juin de 14h30 à 18h à Privas, agence Palais, 4, cours du Palais.

Toutes les offres de recrutement du Crédit Agricole sont accessibles sur le site internet de la banque, www.ca-sudrhonealpes.fr, rubrique « Nous recrutons ».

Web conférence « Entretien d’embauche »

Décrocher un premier emploi ou un stage demande de passer par l’étape incontournable de l’entretien. Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes organise une web conférence pour donner aux jeunes « les étapes clés de la réussite ». De la préparation à la finalisation de l’entretien, les spécialistes de l’emploi livreront leurs secrets pour mettre toutes les chances du côté des jeunes !

Cet échange aura lieu le jeudi 22 juin à 17h depuis l’agence Le Store de Grenoble (5, rue de la République) ou en ligne via le chat ! (Connexion à 17h le 22 juin sur http://bit.ly/RencontresCA)

« Ma 1re installation »

Pour tous les jeunes qui font leurs premiers pas vers l’indépendance, pour ceux en recherche de location, de coloc ou d’un premier achat, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes organise des rencontres « Ma 1re installation ». Trois sessions sont organisées pour rencontrer nos spécialistes habitat et nos partenaires Square Habitat (www.squarehabitat-casra.fr) et Wattamate (www.wattamate.com) :

- le jeudi 22 juin de 15h à 18h30 à Valence, agence Préfecture, 77, avenue Sadi-Carnot ;

- le jeudi 22 juin de 15h à 18h15 à Grenoble, agence Le Store, 5, rue de la République ;

- le jeudi 22 juin de 15h à 18h30 à Privas, agence Palais, 4, cours du Palais.

Coups de pouce !

Du 19 juin au 31 juillet, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes soutient les jeunes de 18 à 30 ans dans leurs projets. Pendant toute la durée de l’opération, les jeunes pourront tenter leurs chances à nos « Grands Jeux Cap sur l’Indépendance » sur les tablettes des agences participantes* pour gagner le remboursement de leur loyer, de leur permis de conduire ou de leur billet d’avion pour leur départ à l’étranger. (Voir règlement dans les agences participantes)

* Agences participant aux « Grands Jeux Cap sur l’Indépendance » :

Isère : Bourgoin La Grive ; Grenoble Le Store ; La Verpillière ; Pontcharra ; Pont-de-Chéruy ; Saint-Georges-d’Espéranche ; Saint-Marcellin ; Salaise-sur-Sanne ; Voiron Les Blanchisseries

Drôme : Chabeuil ; Nyons ; Romans Jean-Jaurès ; Saint-Paul-Trois-Châteaux ; Valence Préfecture

Ardèche : Aubenas Moulon ; Bourg-Saint-Andéol ; Guilherand-Granges ; Privas Palais ; Ruoms ; Tournon

Rhône : Meyzieu ; Saint-Symphorien-d’Ozon

Localisez nos agences sur www.ca-sudrhonealpes.fr/banque-assurance.html

Bacheliers

Les lycéens qui décrocheront leur bac cette année se verront offrir 80 € pour l’ouverture d’un compte et pourront tenter de gagner 300 € à partir du 7 juillet à travers un jeu-concours !

Appel à projets jeunes

Pour les jeunes de 18 à 30 ans qui ont un projet qui pourrait être utile au territoire, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes propose une dotation pouvant aller de 500€ à 10.000€, dans la limite de 50 % du coût total du projet.

Les porteurs de projets, clients ou non de notre banque, doivent résider sur l’un de nos départements (Isère, Drôme, Ardèche, Sud-Est lyonnais), mener un projet finalisé ou au stade de sa réalisation dans l’un des domaines suivants : économie, emploi, éducation, culture, social, prévention, santé ou sport.

Le projet doit intégrer une notion de « collectif » soit au niveau des initiateurs, soit dans son contenu, soit dans les objectifs, soit dans les retombées. Cette opération s’inscrit dans le cadre de nos valeurs mutualistes, de solidarité, de proximité et de responsabilité. L’ensemble des modalités et le formulaire d’inscription sont disponibles sur : www.ca-sudrhonealpes.fr/projets-jeunes.html

En savoir plus sur les opérations Cap sur l’indépendance et inscriptions aux événements : http://bit.ly/RencontresCA

L’espace jeune du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes : https://www.ca-sudrhonealpes.fr/espace-jeunes.html

Catégorie installationCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

juin 2017
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+