Archive | 01 octobre 2017

Dimanche 15 octobre, chassez les idées reçues !

La Fédération Départementale des Chasseurs de l’Isère, en liaison avec une soixantaine
de sociétés de chasse du département, engage une opération de découverte à destination
du grand public cet automne, “Un Dimanche à la Chasse“.

Sans titre

Cette initiative consiste à proposer aux non-chasseurs qui le souhaitent de se plonger,
au coeur d’une partie de chasse telle qu’elle est pratiquée sous ses formes les plus diverses
dans notre département. Munis de leur gilet orange, bottes, jumelles et
d’un solide pantalon, les participants vont pouvoir accompagner les chasseurs
sur le terrain en toute sécurité.
Cette manifestation confirme l’engagement des chasseurs dans la voie d’une relation
équilibrée et durable avec les autres usagers des milieux naturels. Elle veut également
témoigner de l’exercice sécurisé d’une chasse responsable, porteuse de valeurs et
d’éthique, bien loin des clichés qu’on pourrait lui attribuer !

Comment sera organisée la journée ?
Dimanche 15 octobre au matin, chasseurs et non-chasseurs se donneront rendez-vous.
L’heure et le lieu exacts seront notifiés préalablement aux participants.
Le Président de la société de chasse les accueillera à la cabane de chasse pour le
café de bienvenue et la présentation de la journée.
La partie de chasse se déroulera le matin ou la journée dans les plaines et forêts de la
commune. Chaque participant accompagnera un chasseur confirmé connaissant très
bien le territoire.
A midi, tout le monde rejoindra la cabane de chasse.
Une collation ou repas convivial sera offert par la société
de chasse d’accueil.
Le bilan sera réalisé par le Président et donnera lieu à des
échanges entre chasseurs et non-chasseurs.
Chaque participant repartira avec un livret pédagogique
présentant la faune de l’Isère et sa gestion conduite par les
chasseurs du département ; ainsi que quelques informations relatives à la sécurité ou
à la relation entre usagers des milieux naturels.

Inscription

L’opération est réservée aux non-chasseurs. Ces derniers pourront s’inscrire, dans la
limite des places disponibles, auprès de la société de chasse organisatrice (coordonnées
sur le site internet : www.chasse38.com Rubrique : “Partager la nature“/“Un Dimanche
à la Chasse“) ou auprès de la Fédération Départementale au 04 80 04 20 03.
Les participants auront le libre choix du lieu
parmi ceux proposés. La participation est gratuite, sans autre formalité que de devoir
s’inscrire. (Mineurs acceptés mais obligatoirement accompagnés d’un adulte).
La société de chasse confirmera oralement l’inscription aux participants et leur indiquera
le lieu de rendez-vous et l’équipement requis.
Repas
Le repas du midi sera offert par la société de chasse. L’objectif est que les participants
partagent tous ensemble un moment de convivialité à l’issue de leur partie de chasse.
Equipement
Prévoir une tenue adaptée à la météo (botte ou chaussures de randonnée, imperméable
si pluie, gants et bonnet si temps froid). Privilégier les couleurs naturelles (vert ou marron).
Jumelles, camescope, appareil-photos…
Fournitures offertes
Un gilet orange sera offert à chaque participant.
Un livret permettra de comprendre l’organisation de la chasse dans le département,

Catégorie chasseCommentaires fermés

Le Crédit Agricole, SuperNova Invest et le CEA se mobilisent pour l’innovation..

Le Crédit Agricole, SuperNova Invest et le CEA se mobilisent pour l’innovation et annoncent le lancement de deux fonds de capital-risque dédiés à l’accompagnement de l’innovation de notre région :

  • « Supernova 2 » doté de 75 millions d’euros, et
  • « CA Innovations & Territoires » doté de 50 millions d’euros.

Supernova 2

« Supernova 2 », est un FPCI – Fonds Professionnel de Capital Risque – doté de 75 millions d’euros, dédié à l’investissement en amorçage au capital de sociétés développant une activité et un produit technologique présentant de fortes innovations de rupture dans le domaine des technologies pour l’Industrie, la Santé, l’Énergie, l’Environnement et  l’Information et la Communication.

« Supernova 2 » se distingue des autres fonds d’amorçage par son focus sur les innovations matérielles et son orientation résolument technologique. Il est, à ce titre, le successeur d’ATI, levé en 2013, avec une stratégie d’investissement analogue à celui-ci, mais avec une taille inférieure (38 millions d’euros).

Alors que la levée initiale visait 50 millions d’euros, le résultat de la souscription de « Supernova 2 » de 75 millions d’euros est la preuve de confiance accordée à son équipe de gestion, dont la capacité d’analyse de dossiers techniquement complexes et hybrides est reconnue, autant que ses résultats financiers sur les 10 dernières années.

Les souscripteurs du fonds sont :

•       Le Crédit Agricole via 9 Caisses régionales et en particulier la Caisse régionale Sud Rhône Alpes proche de l’équipe de Supernova Invest et du CEA de Grenoble, pour 41 % ;

•       Le Fonds National d’Amorçage géré par Bpi France, dont « Supernova 2 » mettra en œuvre les éléments stratégiques principaux, pour 33 % ;

•       Le CEA via CEA Investissement pour environ 10 % ;

•       Des grands industriels ou apparentés (Michelin, Vinci, EDF, Biomérieux, l’Udimec) pour environ 10 % ;

•       Des families offices et entrepreneurs pour 6 %.

« Supernova 2 » est immédiatement actif avec plusieurs investissements déjà décidés sur le fondement du travail préparatoire réalisé parallèlement à la levée du fonds. Les sociétés Upmem et Diabeloop font partie des premières bénéficiaires de ce fonds.

Pour Régis Saleur, Managing Partner de Supernova Invest, « le lancement de « Supernova 2″ est une réussite qui dépasse nos objectifs et  consacre la pertinence de l’alliance entre le CEA, Amundi et l’équipe de gestion. « Supernova 2″ dispose de moyens largement supérieurs à ceux dont disposait ATI, qui a pourtant réalisé plusieurs cessions avec plus-value et introductions en bourse ».

Pour Daniel Verwaerde, Administrateur général du CEA, « SuperNova 2 est un très large succès qui permettra de financer de belles sociétés innovantes, en particulier valorisant des technologies issues des laboratoires du CEA, mais pas exclusivement. »

Crédit Agricole Innovations et Territoires

Le fonds « Crédit Agricole Innovations et Territoires » mobilise environ 50 millions d’euros pour accompagner les jeunes entreprises innovantes grâce au Groupe Crédit Agricole – via les Caisses régionales, Crédit Agricole Assurances et Crédit Agricole S.A. La gestion de ce fonds a été confiée à SuperNova Invest, et ce au résultat d’un appel d’offres.

Ce fonds doté de 50 millions d’euros pourrait atteindre 100 millions d’euros d’ici 2020. Cet investissement porté par les Caisses régionales de Crédit Agricole à hauteur de 40 millions d’euros, Crédit Agricole Assurances et Crédit Agricole S.A. à hauteur de 5 millions d’euros chacun, vise à dynamiser l’économie des territoires par le financement de l’innovation et l’investissement dans des jeunes sociétés technologiques, opérant prioritairement dans les six relais de croissance du Crédit Agricole : agriculture et agroalimentaire, énergie-environnement, logement, santé, tourisme et mer

Le Groupe Crédit Agricole est avant tout une banque de territoire et un acteur majeur du financement de l’économie réelle. Avec ces deux fonds, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes souhaite accompagner les jeunes entreprises innovantes de ses départements, Ardèche, Drôme, Isère et Sud-Est lyonnais. L’objectif final est bien le développement économique local et la création d’emplois, en investissant prioritairement sur les secteurs porteurs et futurs relais de croissance.

Jean-Pierre Gaillard, président du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, rappelle que « notre banque est une entreprise qui sait se mobiliser pour l’innovation, les entreprises, l’emploi. Nous sommes implantés sur un territoire innovant qui mérite une banque en capacité de l’accompagner. Nous sommes également implantés sur une terre de coopération entre recherche, universités et entreprises.  Nous sommes une banque coopérative, sensible à toutes les coopérations pour développer l’économie locale. Bref, « toute une banque pour vous » et résolument tournée vers l’avenir ! »

Christian Rouchon, directeur général du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, souligne que « le Groupe est une force de frappe qui permet de créer des outils nationaux avec un usage régional, reflétant la valeur de proximité propre au Crédit Agricole. Nous sommes le partenaire financier de l’innovation, avec une vingtaine de référents innovation répartis dans tous nos Centres d’Affaires, une filière crédit dédiée et une société de capital-risque propre.

Nos collaborateurs sont issus du milieu de l’innovation, aguerris en finances, mais avec des profils scientifiques pour parler le même langage que les porteurs de projets et comprendre leurs besoins. Nous avons les outils et le savoir-faire avec des offres bancaires traditionnelles, une capacité à renforcer le capital et des solutions d’hébergement, d’accompagnement et de coaching avec le Village by CA, jusqu’à une mise en relation nationale et internationale. Parmi les start-up issues de l’écosystème grenoblois sur ces dix dernières années, notre banque en a accompagné plus du quart, avec pour conséquence la création de quelque 600 emplois. Notre ambition : affirmer notre statut d’acteur économique incontournable de l’innovation grenobloise. »

FinancementStart-up_CASRA_CEA_Supernova_28-09-2017-1

De g. à d. : Ivan Bornecque, directeur du marché des entreprises du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes ; Erik Huneker, dirigeant de Diabeloop ; Stéphane Siebert, directeur de la recherche technologique du CEA ; Jean-Pierre Gaillard,  Christian Rouchon,  président et directeur général du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes ; Geneviève Fioraso, ancienne ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ; Christophe Gégout, Administrateur général adjoint du CEA ; Régis Saleur, Managing partner de SuperNova Invest ; Gilles Hamou, président de Upmem

Catégorie economie/emploiCommentaires fermés

Journée de la création / reprise d’entreprise en Chartreuse

Le Parc naturel régional de Chartreuse propose un salon de la création/ reprise d’activité le Jeudi 19 octobre 2017 à St Laurent du Pont, salle du Revol. Entrée libre.

Pour quoi ? pour qui ?

Ce salon grand public, permettra de réunir sur un même lieu porteurs de projets, entrepreneurs, étudiants, élus locaux et l’ensemble des partenaires institutionnels et des experts de la création / reprise / cession d‘entreprise.

La Chartreuse, un territoire d’accueil d’entreprises

Cette journée mettra en avant le territoire du Parc naturel régional de Chartreuse, situé sur les deux départements de l’Isère et de la  Savoie, avec ses potentiels en matière de création et de reprise. La Chartreuse est un territoire innovant et dynamique qui accueille de nombreuses entreprises. L’activité économique chartrousine repose sur  plus de 1 200 entreprises et 400 exploitations agricoles. Ces entreprises sont surtout des TPE (très petites entreprises) avec un effectif moyen de 6 salariés mais il existe aussi des entreprises avec plus de 150 employés.

Le tissu économique est diversifié avec l’artisanat, le commerce, le tourisme, la filière bois, l’agriculture et l’industrie qui représente près du quart de l’activité.

Et pourquoi pas vous ? Des experts pour s’informer…

Les spécificités du territoire seront mises à l’honneur avec la mobilisation des acteurs moteurs du commerce, de l’artisanat, des filières bois, agriculture et tourisme qui tiendront des stands.

Différents organismes seront présents pour conseiller et vous appuyer dans toutes vos démarches entrepreneuriales. Vous pourrez notamment retrouver : La Chambre de Commerce et d’Industrie, la Chambre des métiers et de l’Artisanat, la Chambre d’agriculture, mais aussi des experts comptables, banques, des structures de financement, les plateformes d’initiative (prêt d’honneur à taux 0%), une couveuse d’entreprise, des coopérative d’activités, le portage salarial….

3 tables rondes sur comment entreprendre en Chartreuse

La journée sera ponctuée par trois tables rondes, avec des témoignages de professionnels. Ces tables rondes permettront aux porteurs de projets d’obtenir des renseignements pratiques quant au parcours de création  / reprise d’activité en milieu rural et plus particulièrement en Chartreuse.

Des renseignements sur l’entrepreneuriat social, des thématiques qui aborderont les risques et les aléas de la création d’entreprise, les formations, et aides au montage de projet possible et aussi la question de la reprise d’entreprise et de l’évaluation de l’activité

De nombreux partenaires pour cette opération

Cette manifestation est organisée en collaboration avec les chambres consulaires, les Plateformes Initiative, France Active, la Maisons de l’Emploi, Pôle emploi, les collectivités du Parc…. Et financée par les départements de l’Isère et Savoie, la région Auvergne-Rhône Alpes et l‘Europe.

Pour quoi ? pour qui ?

Ce salon grand public, permettra de réunir sur un même lieu porteurs de projets, entrepreneurs, étudiants, élus locaux et l’ensemble des partenaires institutionnels et des experts de la création / reprise / cession d‘entreprise.

La Chartreuse, un territoire d’accueil d’entreprises

Cette journée mettra en avant le territoire du Parc naturel régional de Chartreuse, situé sur les deux départements de l’Isère et de la  Savoie, avec ses potentiels en matière de création et de reprise. La Chartreuse est un territoire innovant et dynamique qui accueille de nombreuses entreprises. L’activité économique chartrousine repose sur  plus de 1 200 entreprises et 400 exploitations agricoles. Ces entreprises sont surtout des TPE (très petites entreprises) avec un effectif moyen de 6 salariés mais il existe aussi des entreprises avec plus de 150 employés.

Le tissu économique est diversifié avec l’artisanat, le commerce, le tourisme, la filière bois, l’agriculture et l’industrie qui représente près du quart de l’activité.

Et pourquoi pas vous ? Des experts pour s’informer…

Les spécificités du territoire seront mises à l’honneur avec la mobilisation des acteurs moteurs du commerce, de l’artisanat, des filières bois, agriculture et tourisme qui tiendront des stands.

Différents organismes seront présents pour conseiller et vous appuyer dans toutes vos démarches entrepreneuriales. Vous pourrez notamment retrouver : La Chambre de Commerce et d’Industrie, la Chambre des métiers et de l’Artisanat, la Chambre d’agriculture, mais aussi des experts comptables, banques, des structures de financement, les plateformes d’initiative (prêt d’honneur à taux 0%), une couveuse d’entreprise, des coopérative d’activités, le portage salarial….

3 tables rondes sur comment entreprendre en Chartreuse

La journée sera ponctuée par trois tables rondes, avec des témoignages de professionnels. Ces tables rondes permettront aux porteurs de projets d’obtenir des renseignements pratiques quant au parcours de création  / reprise d’activité en milieu rural et plus particulièrement en Chartreuse.

Des renseignements sur l’entrepreneuriat social, des thématiques qui aborderont les risques et les aléas de la création d’entreprise, les formations, et aides au montage de projet possible et aussi la question de la reprise d’entreprise et de l’évaluation de l’activité

De nombreux partenaires pour cette opération

Cette manifestation est organisée en collaboration avec les chambres consulaires, les Plateformes Initiative, France Active, la Maisons de l’Emploi, Pôle emploi, les collectivités du Parc…. Et financée par les départements de l’Isère et Savoie, la région Auvergne-Rhône Alpes et l‘Europe.


Pour découvrir le programme de la journée, s’inscrire aux tables rondes: Cliquez ici pour visualiser la pièce jointe : Programme.pdf

Catégorie Département de l'Isère, economie/emploi, région Auvergne Rhône-AlpesCommentaires fermés

Encore plus de viande en provenance du Brésil, d’Argentine..

Dans le cadre de l’accord de libre-échange négocié actuellement par la Commission européenne avec le bloc de pays sud-américains, INTERBEV, l’Interprofession Elevage et Viande, s’alarme d’un nouveau quota d’importations à taux de douane réduits de 70 000 tonnes, proposé au Brésil et à l’Argentine, principaux exportateurs mondiaux de viandes bovines produites « à bas coûts ».

Malgré les grandes difficultés économiques de la filière viande bovine française et les conclusions très préoccupantes de la Commission d’experts français sur l’accord Canada/UE (CETA), la Commission européenne continue de privilégier sa politique commerciale en voulant conclure rapidement un accord avec le Mercosur. Comme les viandes canadiennes, les viandes bovines sud-américaines ne répondent en aucun point aux attentes des consommateurs, que ce soit en termes de traçabilité, de sécurité sanitaire, d’environnement et de protection animale.

En effet, ces viandes sont produites au sein de systèmes d’élevage pas ou peu règlementés, largement responsables de la déforestation, utilisant farines animales et autres traitements vétérinaires strictement interdits au sein de l’Union européenne.

C’est pour toutes ces raisons qu’INTERBEV dénonce avec force l’irresponsabilité de ces futures négociations commerciales et demande au Gouvernement français de rejeter ce nouvel accord.

Pour Dominique LANGLOIS, Président d’INTERBEV : « Notre demande d’exclusion définitive de la viande bovine de tout accord commercial entre l’UE et le Mercosur est non négociable. Nous refusons que les viandes bovines servent une nouvelle fois de monnaie d’échange. Il en va de l’avenir de la filière bovine française, au service des populations, des territoires et de l’environnement. »

Catégorie Union européenne, consommation, élevageCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

octobre 2017
L Ma Me J V S D
« sept    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+