Catégorie | loup

Ferme ouverte « Loup » à Vif

invitation-BD

Dans le contexte de la consultation publique au sujet du Plan Loup 2018-2023 lancée par le gouvernement
français, et dans le cadre du vote de ce Plan loup début février, la Confédération paysanne de l’Isère organise
une ferme ouverte sur la situation iséroise de la prédation par le loup et du pastoralisme.

Cet événement aura lieu le jeudi 1er février 2018 et se décline en deux temps forts :
- le matin, de 10h à 12h30, à la MFR de Vif, un état des lieux de la saison 2017-2018 sur les
attaques de brebis et les loups tués servira d’introduction à la présentation de l’évolution des
populations de loups et des meutes présentes sur le territoire isérois et métropolitain. Ces chiffres
seront accompagnés ensuite d’un descriptif sur la biologie du loup, son comportement et son mode de
reproduction. Enfin, la matinée se clôturera par la présentation du nouveau Plan Loup 2018-2023.

- l’après-midi, à partir de 14h30, les éleveurs seront invités sur la ferme de Stéphane Rubaud, éleveur
de brebis allaitantes et maraîcher, à Sinard. Victime d’une attaque de loup cette année, Stéphane
expliquera le contexte de l’attaque, l’évolution de ses pratiques et les moyens de protection entrepris
pour protéger ses brebis.

La Confédération paysanne de l’Isère propose cette ferme ouverte à tous les éleveurs concernés par cette
problématique. Les éleveurs intéressés peuvent s’inscrire au 04 76 09 26 05 ; le nombre de place étant limité,
nous leur conseillons de s’inscrire rapidement.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8512 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

janvier 2018
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+