Archive | 19 février 2018

A la découverte du Gîte de groupe du Souillet

Eve Palacios a acheté en 2005 une ferme sur les hauteurs de Noyarey, sur les contreforts du Vercors..35 hectares de terrain dont 10 hectares de foret. Le bâtiment d’habitation est vaste et Eve, qui a le sens du contact, se dit qu’un jour elle en consacrera une partie pour en faire un gîte.

En attendant elle le réhabilite, ainsi que la bergerie qui accueille 50 ovins faire du bois de chauffage.

En 2008, la réhabilitation de la bergerie est à l’ordre du jour afin d’accueillir 200 ovins.  Le projet d’hébergement refait surface.. Elle imagine un gîte de groupe. Pour affiner son projet elle fait appel aux techniciens de l’antenne départementale des gîtes de France. Le technicien  (Lionel André) a de suite cru en mon projet tout en reconnaissant  » qu’il y avait beaucoup de boulot et en me souhaitant bon courage.. »dit -elle avec un sourire malicieux.. Il faut dire que le bâtiment était tout simplement en ruines.

Le projet a également pu aboutir grâce à l’accompagnement permanent de l’architecte Gabriel TATIN qui a dessiné la bergerie, concu tous les plans de mise hors eau des ruines dans un premier temps et ensuite du permis d’aménagement qui a suivi dès 2012 et suivi les travaux et aussi aidé à « monter « les dossiers pour solliciter les aides des collectivités ainsi que pour obtenir les prêts bancaires

La propriétaire  s’est lancée alors  dans l’opération avec beaucoup de courage et de détermination..

Les travaux de la première étape sont terminée et le gîte de groupe a ouvert en ce début d’année 2018. Il peut accueillir confortablement 11 personnes réparties en 3 chambres.

Celles ci étant situées à l’étage et la salle de vie au rez de chaussée du bâtiment.

Eve cuisinière hors pair, prépare de bons petits plats à base des produits de la ferme ou des AMAP proches. Je vais créer une activité maraîchage de montagne afin de proposer encore plus de produits de la ferme dit-elle.. La petite restauration qu’elle propose déjà devant évoluer vers une activité de ferme auberge..

Elle propose des visites de la ferme avec un casse croûte, assiette froide à midi ou goûter l’après midi.

Elle appuie son idée comme quoi elle souhaite, à travers cette diversification et l’accueil de citadins  » mieux faire connaître notre métier, partager notre bonheur d’ être agriculteurs » .. Ils découvrent notre activité en période d’agnelage.. les biberons que l’on doit donner à toute heure de la journée et de la nuit.. dit-elle avec un brin de malice.

L’ensemble des travaux a coûté au bas mot 300 000 euros. Cela n’empêche pas la propriétaire d’avoir encire des projets.   » Si je gagne au loto je construit un espace pour créer un gîte de grande capacité. 32 places pour accueillir des classes scolaires et autres.J’ai cette idée qui est fixe, c’est ancré dans le cerveau alors d’une façon ou une autre j’arriverai à mes fins » dit-elle avec beaucoup de conviction.. Et ceci même si elle ne gagne pas au loto!!!

Eve Palacios, en cours de visite du gîte nous a montré les charpentes, poutres..  » celle ci proviennent de la propriété. Les arbres poussaient à 150 mètres d’ici. Abbattus, débardés et débités par une scierie mobile installée sur place Difficile de faire mieux!

Idéalement placé sur les contreforts du Vercors, à quelques encablures de Grenoble, des stations de sports d’hiver, à la croisée des chemins de randonnée, le gîte du souillet mérite le détour, une halte.. une visite.

Pour en savoir plus, réserver:  https://www.gites-de-france.com/location-vacances-Noyarey-Gite-de-sejour-Gite-Du-Souillet -38G281025.html

1234

Catégorie tourismeCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

février 2018
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+