Catégorie | A la une

Villard de Lans: 37 tonnes de coquilles St Jacques…

Villard de Lans: 37 tonnes de coquilles St Jacques…

La dixième fête de la coquille St Jacques organisée à Villard de Lans a tenu toutes ses promesses et même au delà.. Hélas il y a eu des mécontents ce dimanche après midi. Des visiteurs venus parfois de loin n’ont pu déguster le fameux coquillage cuisiné par les chefs, eux mêmes désemparés..!Et pour cause, les 37 tonnes de coquilles St Jacques qui ont rejoint Villard de Lans avaient trouvé preneur..

 » Nous sommes la quatrième ville de France qui vend le plus de coquilles St Jacques » a précisé Chantal Carlioz pendant que Claude Ruel, Président de l’association cuisine et passion en Vercors se demandait déjà combien de tonnes il faudra pêcher l’année prochaine..

Un premier jet se situe autour des 40 tonnes..  » Ce succès sans cesse grandissant va nous obliger à revoir toute notre organisation » annonce Claude Ruel.. Il faut dire que l’on a avoisiné les 30 000 visiteurs sur deux jours à Villard de Lans.

La fête doit son succès à la coquille mais aussi aux animations proposées par plusieurs confréries qui mettent à l’honneur les produits du terroir et ceux de la mer.. Des confréries qui intronisent plusieurs personnalités.. C’est une tradition..

Aux côtés de la confrérie de la coquille St Jacques étaient présentes les confréries du Bleu du Vercors Sassenage, St Marcellin, vins d’Uzes, de Cleebourg..

Voici un diaporama de la journée de dimanche..


Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8373 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

AGRICULTURE-GIF-468x60.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

mars 2018
L Ma Me J V S D
« fév   avr »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+