Archive | mai, 2018

Prix départemental de la construction bois 2018

Le Département de l’Isère, en collaboration avec Fibois Isère et en partenariat avec le CAUE de l’Isère, lance l’appel aux candidatures pour cette 18ème édition.

Ce Prix souhaite valoriser les plus belles réalisations iséroises et les savoir-faire locaux qui ont largement contribué à développer la construction bois dans le département.

Lancement de l’appel à candidatures 2018 !N’hésitez plus,

faîtes connaitre et mettez en valeur vos réalisations bois !

Comment faire pour participer ?

1 – Utiliser la plateforme d’inscription du Prix National de la construction bois : cliquer ici.

Le Prix Départemental est coordonné avec les Prix régional et national de la construction bois.  Si vous avez déjà candidaté au Prix régional 2018, votre projet candidate automatiquement au Prix départemental 2018, et vous n’avez pas besoin de remplir à nouveau le formulaire. Si ce n’est pas le cas, votre candidature au Prix départemental vaudra participation au Prix régional 2019.

2- Le souhait étant de mettre en valeur les compétences de la filière bois et l’utilisation de la ressource bois local, un formulaire complémentaire au dépôt de candidatures en ligne est demandé. Il est à renvoyer complété à Fibois Isère :cliquer ici.

Ce formulaire est à remplir dans tous les cas.

Date limite de candidature : 1er juillet 2018

Le Jury se tiendra à l’automne et déterminera les projets lauréats dans les catégories suivantes :

  • Bâtiments publics (éducation, culture et sport)
  • Logements
  • Bâtiment tertiaire et/ou maîtrise d’ouvrage privée
  • Projet de petites communes inférieures à 2000 habitants.

Les critères de sélection porteront sur :

  • Qualité architecturale et paysagère
  • Qualité environnementale et d’usage
  • Place du bois dans le projet
  • Soutien à l’économie locale

Tous les candidats bénéficieront de la mise en valeur de leur projet sur le site du Prix National de la Construction Bois, véritable vitrine de références en matière de réalisations bois. Les Lauréats se verront remettre un Trophée en bois local lors de la remise des Prix qui se tiendra en novembre.

Catégorie - filière bois, Département de l'IsèreCommentaires fermés

Enquête consommateurs sur les produits isérois

La Chambre d’Agriculture de l’Isère propose aux isérois une enquête en
ligne (jusqu’au 8 juillet) pour connaître :

• leur perception des produits isérois: qu’est ce qu’est un bon produit
isérois, qu’est ce qui déclenche un achat de produits locaux ?
• leurs préférences concernant les critères de différents modes de
production (biologique, raisonné, alimentation animale, variétés …).

Cette enquête est menée dans le cadre du travail de la Chambre
d’agriculture de l’Isère en partenariat avec le Pôle agroalimentaire. La
Chambre d’agriculture accompagne les actions du pôle agroalimentaire pour un
développement de nouveaux circuits de distribution locaux permettant un
ancrage territorial de l’alimentation et une plus-value pour les agriculteurs.

Une des actions concerne la marque qui identifiera des produits isérois.
Suite à la création en 2017 de sa marque territoriale Alpes Is(h)ere, le
Département a confié au Pôle Agro-alimentaire la déclinaison de cette
marque pour les produits alimentaires. Objectif : apporter la garantie de
produits locaux de qualité et une juste rémunération des producteurs.

Le Pôle agroalimentaire initié par le Conseil Départemental, la Métropole
Grenobloise, les intercommunalités et les Chambres consulaires, a pour objet
de contribuer au développement des ventes de produits locaux s’appuyant sur
une différenciation qualitative auprès d’une clientèle pourvoyeuse de volume
(GMS, IAA, RHD).

La Chambre d’agriculture de l’Isère est engagée depuis plusieurs années
dans la valorisation des filières locales /produits agricoles locaux afin de
garantir une juste rémunération aux agriculteurs :
• circuits courts (magasins de producteurs, marchés, vente directe à la
ferme…)
• filières agricoles de proximité (valorisation de la viande en GMS avec
Eleveurs de saveurs isèroises…)

L’enquête est en ligne sur www.isere.chambres-agriculture.fr
ou via le lien suivant : https://goo.gl/forms/7fxse0nGqlFl6Gfm1.

Pour répondre à l’enquête : cliquez ici

Catégorie A la une, agricultureCommentaires fermés

Le Préfet réunit le Comité Départemental Loup

Le Préfet de l’Isère a réuni le comité départemental loup. Cette réunion de concertation a permis de présenter le bilan 2017 concernant le département de l’Isère, le nouveau plan loup 2018-2023, et le plan d’actions pour 2018 en Isère.

Bilan 2017

Le bilan 2017 du suivi de la population de loups présenté par l’ONCFS fait apparaître quatre nouvelles zones de présence du loup entre 2016 et 2017, portant à 11 le nombre de zones de présence permanente de plusieurs animaux.

Le bilan du nombre d’attaques et du nombre d’animaux domestiques prédatés et indemnisés est resté stable par rapport à 2016 (3 attaques et 17 animaux de plus qu’en 2016).

Du fait de l’extension de la zone de présence du loup, le nombre de contrats d’aide à la protection des troupeaux a fortement augmenté avec 27 contrats en plus en 2017 par rapport à 2016.

Sur ce point, le Préfet rappelle aux éleveurs concernés que la date limite de dépôt des demandes d’aides à la protection contre le loup est fixée au 30 mai 2018.

Enfin, avec 96 arrêtés préfectoraux d’autorisations de tir de défense pris en 2017, le nombre des autorisations en vigueur à ce jour en Isère s’élève à 140.

Principales évolutions du nouveau plan national d’actions sur le loup et les activités d’élevage

Ce plan replace les activités d’élevage au cœur du dispositif.

Il octroie des pouvoirs renforcés au Préfet coordonnateur, Préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et modifie les règles de gouvernance du plan, en créant notamment un conseil scientifique.

– Il renforce l’attention à porter aux secteurs sur lesquels, malgré la mise en place de mesures de protection, se concentre la prédation d’animaux domestiques par le loup. Ces secteurs sont nommés « foyers d’attaques ». L’objectif reste de faire baisser fortement le nombre d’attaques.

– Il demande aux préfets de prioriser les tirs de défense renforcée à proximité des troupeaux, dans une logique de gradation de la réponse à apporter à la prédation d’animaux domestiques (effarouchement, tir de défense simple puis renforcée, tir de prélèvement simple puis renforcé)

– Il introduit la notion de conditionnalité de l’indemnisation des dommages à la protection des troupeaux, qui devrait être assurée de façon progressive à compter de 2019 selon des modalités qui ne sont pas encore définies,

– Les arrêtés ministériels publiés en février 2018 définissent des règles pour calculer le nombre de loups pouvant être prélevés de façon dérogatoire à son statut de protection. 10% de la population de loups en France pourra être prélevé, ce chiffre étant calculé au printemps sur la base des effectifs estimés de l’année précédente.

Ce plafond pourra être relevé de 2%. Le calendrier de prélèvement des loups sera calqué sur l’année civile. Par ailleurs, les loups reconnus hybrides seront décomptés du plafond de prélèvement.

Plan d’action 2018 pour l’Isère

Le Préfet rappelle l’importance de poursuivre la mise en œuvre des mesures de protection des troupeaux et indique que si la protection des troupeaux ne supprime pas les attaques du loup sur les troupeaux, elle en diminue la fréquence et l’incidence.

Il rappelle également l’importance de mettre en place de manière effective les tirs de défense autour des troupeaux et appelle les chasseurs locaux à appuyer les éleveurs et les bergers en ce sens. Il souligne également l’accompagnement des élus pour organiser localement la mise en place effective des moyens humains sur le terrain en collaboration avec les ACCA des communes.

Le Préfet remercie les partenaires territoriaux (Parcs Naturels Régionaux du Vercors et de Chartreuse, Espace Belledonne, Parc National des Écrins) et techniques (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage, Louveterie de l’Isère dont les effectifs sont renforcés en 2018, Fédération des Alpages de l’Isère, Fédération Départementale des Chasseurs de l’Isère) pour leurs interventions et pour leur contribution à la mise en œuvre du plan loup dans le département en 2017.

Il souhaite élargir le champ de ces partenariats, notamment au travers de nouvelles expérimentations, pour mieux encore soutenir le monde de l’élevage face à la pression de prédation du loup.

Catégorie loupCommentaires fermés

Un Plan d’expérimentations loup Vercors

EpLoupVercors.jpgDurant l’année 2017, des temps d’échanges entre élus du comité syndical du Parc ont permis d’aboutir à la rédaction d’une motion loup, votée à l’unanimité du bureau exécutif en septembre 2017. Cette motion positionne le syndicat mixte du Parc comme territoire d’expérimentations dans l’optique de maintenir un pastoralisme dynamique dans un territoire où la présence du loup est permanente.

Le 20 mars dernier, le Parc naturel régional du Vercors proposait une journée de concertation réunissant une soixantaine d’acteurs et partenaires du territoire conçue en deux temps forts : des interventions extérieures pour prendre du recul sur la problématique, puis des échanges en cinq ateliers.

Pour les apports de connaissances, les interventions extérieures ont été confiées à :

. Olivier Janet, observateur local sur l’éthologie du loup ;
. Coralie Mounet, IGA, laboratoire PACTE, géographe membre du Conseil scientifique du Parc et de la Réserve sur les intéractions Homme/nature ;
. Michel Meuret, INRA sur les interactions loup/troupeaux (ne pouvant se rendre disponible, il a confié une présentation rédigée par ses soins).

Cinq ateliers tournants réunissaient une dizaine de personnes aux points de vue parfois divergents permettant à tous d’échanger sereinement leurs avis contradictoires sur chacun des sujets : / Comment mieux connaître le loup pour mieux cohabiter ? / Les éleveurs / bergers : comment mieux connaître et limiter / les impacts économiques et psychologiques de la présence du loup ? / Les troupeaux : comment mieux protéger les troupeaux pour mieux cohabiter ? / Les autres activités : comment partager l’espace et les usages de l’espace dans un contexte de présence du loup ? / Communication/sensibilisation/concertation : trouver des modes de fonctionnement pour travailler ensemble et en confiance.

Ces ateliers ont donné l’occasion à chacun de proposer des actions à expérimenter sur le Vercors.

Michel Vartanian, 1er Vice-Président du Parc du Vercors en charge de la Biodiversité, a conclu la journée en constatant les besoins suivant :
• Transparence dans les échanges et dans les informations transmises,
• Connaissance du fonctionnement du loup et de ses interactions avec la faune sauvage et la faune domestique,
• Reconnaissance des difficultés des éleveurs et bergers, tant psychologiques qu’économiques ou encore organisationnelles,
• Gestion politique pour une prise en considération des attentes locales.

Les besoins identifiés et les propositions d’actions ont été formulés selon 3 axes stratégiques : Acquisition de connaissances scientifiques / Transmission et partage de l’information, des connaissances & des usages / Protection des troupeaux et maintien d’un bon état de conservation du loup.

Les acteurs mobilisés seront à nouveau réunis d’ici la fin du mois de juin. L’objectif étant de rédiger un Plan d’expérimentations loup Vercors concerté et validé localement en vue de le présenter au Ministère de la Transition écologique et solidaire.


Catégorie loupCommentaires fermés

Une pluie de récompenses en Isère !

Le Département de l’Isère a reçu les participants isérois au concours général agricole de Paris 2018, lors du salon de l’agriculture. A cette occasion étaient récompensés les lauréats dans leurs domaines respectifs. Le reflet d’une agriculture de proximité et de qualité qu’il est crucial de promouvoir dans le département et bien au-delà.

Cette année, ils étaient 31 agriculteurs isérois à participer au concours et cette édition s’est soldée par une véritable pluie de récompenses :
- 5 médailles d’or dans les spiritueux, les vins et les bières
- 7 médailles d’argent dans les spiritueux, les bières, les fromages et produits laitiers
- 2 médailles de bronze dans les fromages et produits laitiers
- 4 Premiers prix dans le concours bovins et équins
- 2 Prix d’Excellence pour les pratiques agro-écologiques


Sans titrePour remettre les prix aux lauréats, le Président du Département de l’Isère, Jean-Pierre Barbier, le Président de la Chambre d’agriculture, Jean-Claude Darlet, et le vice-président du Département chargé de l’agriculture, Robert Duranton, étaient présents.

Sans titre

Les récompenses ont été remises autour d’un buffet qui faisait la part belle aux produits isérois avec en priorité, les productions des agriculteurs de ce concours 2018.
« Je félicite tous les participants au concours général agricole 2018. Ils font rayonner l’Isère. Derrière ces produits, je mesure le travail, l’engagement et la passion qui animent les femmes et les hommes dans nos campagnes. Ces agriculteurs valorisent des produits de qualité faits localement et c’est ce que veulent les consommateurs aujourd’hui. Au Département, nous structurons la filière départementale pour permettre la pleine valorisation de cette agriculture en laquelle je crois » explique Jean-Pierre Barbier, Président du Département de l’Isère.

LAUREATS

Spiritueux

  • Cherry Rocher à Bourgoin-Jallieu

3 médailles d’or : 2 liqueurs crème de fruit (mûre et fruits rouges)

Boissons spiritueuses anisées/Absinthe verte

2 médailles d’argent : liqueurs aux plantes (Génépi/Génépi Eau de Mont Blanc)

Bières

  • Une Petite Mousse (Brasserie indépendante) à Echirolles

1 médaille d’or : bière brune à dominante houblonnée

1 médaille d’argent : bière blonde à dominante houblonnée

Vins

  • Vignoble Chevalier Bayard (Jean-Michel Reymond et Yves Jean) à Pontcharra

1 médaille d’or : Savoie-Bugey/IGP Isère – Coteaux du Grésivaudan/Blanc millésime 2017

Fromages et produits laitiers

  • GAEC de Plantimay (Pascale Francillon) à Saint-Joseph-de-Rivière

1 médaille d’argent : fromages Saint-Félicien

1 médaille de bronze : autre fromage au lait de vache à pâte pressée non cuite

(Tomme de Chartreuse)

  • GAEC des Essarts (Jean Belissard, Joël et Lionel Mabily, Stéphanie Bernard) à Plan

1 médaille de bronze : fromages frais faisselle nature (Les coteaux de la Bièvre)

  • SARL Fruitière de Domessin à Panissage

1 médaille d’argent : fromage à raclette

  • Fromagerie du Dauphiné à Têche

1 médaille d’argent : fromages Saint-Marcellin IGP (Chartrousin)

  • Etoile du Vercors à Saint-Just-de-Claix

1 médaille d’argent : fromage au lait de vache à pâte molle et à croûte fleurie (Tentation)

- 2 -

Animaux

Bovins

  • GAEC de Sarapin (Eric, Isabelle, et Julien Gentil, Gilles Guttin) à Panissage

1ère écriture – Vache de race Montbéliarde

-       Femelles en 6ème lactation et plus

-       Prix de la meilleure laitière de race

-       Prix de championnat adulte

  • EARL de Ternan (Jean-Michel et Guillaume Noël-Baron) à Gillonnay

Vache de race Montbéliarde

-       Femelles en 4ème et 5ème lactation

-       Femelles en 6ème lactation et plus

  • GAEC Les Trois Sapins (Cédric et Philippe Goy) à Nantoin

Vache de race Prim’Holstein

-       Femelles en 1ère lactation

Equins

  • Philippe Lassalle à Saint-Jean-de-Bournay

Cheval de race comtois : concours modèles et allures – Juments

Pratiques agro-écologiques « Prairies et parcours »

Prairies pâturées

  • La Ferme de Savoyères (Marie et Nicolas Champurney) à Claix

1er prix d’Excellence agri-écologie

Prairies de fauche et pâturages

  • La Ferme du Souillet (Eve Palacios) à Noyarey

2ème prix d’Excellence agri-écologie

Catégorie Département de l'IsèreCommentaires fermés

Talents Gourmands Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

Sans titre4e édition du concours Talents Gourmands Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

Fort du succès des trois premières éditions, le Crédit Agricole, en partenariat avec Bottin Gourmand, lance la 4e édition des Talents Gourmands Crédit Agricole. Cette année, le concours est organisé dans 16 Caisses régionales avec pour objectif la mise à l’honneur de l’ensemble de la filière gastronomique.
Le Crédit Agricole valorise les régions et ceux qui font leurs richesses
Ce concours au concept inédit « du champ à l’assiette » rassemble 3 catégories de professionnels qui, par leur savoir-faire et leur amour du bon produit, célèbrent les richesses culinaires de leur région :
• les Agriculteurs (terre et mer) ;
• les Artisans des métiers de bouche ;
• les Restaurateurs.
Partenaire historique des Agriculteurs, le Crédit Agricole a toujours revendiqué des valeurs d’universalité, de proximité, de convivialité, d’exigence et de transmission. À travers ce concours, il réaffirme son ancrage local et révèle les hommes et les femmes qui le mettent en lumière.
L’édition 2018 du concours
Cette année, le Président du jury du concours Talents Gourmands Sud Rhône Alpes est Olivier SAMIN, chef étoilé du Carré d’Alethius à Charmes-sur-Rhône (07).

Les 3 étapes du concours 2018 pour révéler les lauréats Talents Gourmands sud Rhône Alpes sont :
Jusqu’au 31 mai 2018, les candidats pourront s’inscrire gratuitement sur le site www.talents-gourmands.fr.

L’inscription est ouverte aux Agriculteurs (viticulture, élevage, grandes cultures, fruits et légumes, produits de la mer, en individuel ou en coopérative agricole), aux Artisans des métiers de bouche (bouchers, boulangers, traiteurs, pâtissiers, chocolatiers…) et aux Restaurateurs (cuisiniers salariés ou propriétaires, sauf restauration rapide et collective) dont le siège social est situé sur le territoire de la Caisse régionale de Crédit Agricole Sud Rhône Alpes.

Du 1er au 30 juin 2018, le jury de la Caisse régionale Sud Rhône Alpes sélectionnera 9 finalistes (3 par catégorie).

Les candidats seront départagés sur leurs qualités professionnelles et leur capacité à travailler et sublimer les produits régionaux.
Lors de la finale, le jury désignera les 3 lauréats régionaux qui deviendront les Talents Gourmands 2018 de la Caisse régionale Sud Rhône Alpes. À cette occasion, le Crédit Agricole remettra aux lauréats 3.000 euros et 1.000 euros pour les finalistes. Enfin, tous bénéficieront de dotations offertes par nos différents partenaires et d’une publication dans l’édition « Spécial Talents Gourmands » (janvier 2019).

Les précédentes éditions du Concours Talents Gourmands Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

• La 1ère édition du concours en 2013
Le jury, présidé par Patrick HENRIROUX (La Pyramide), avait désigné les 3 lauréats suivants :
Anne-Sophie COSSON – Ferme des Délices de Belledonne (catégorie Agriculteurs) ;
Sylvain RIBEYRE – Boulangerie La Gerbe d’Or (catégorie Artisans des métiers de bouche) ;
Nicolas GRANDCLAUDE – L’Auberge Marnans (catégorie Restaurateurs).

• La 2e édition du concours en 2014
Le jury, présidé par Michel CHABRAN (Restaurant Chabran), avait désigné les 3 lauréats suivants :
Cédric BOMMENEL – Le Cochon rustique (catégorie Agriculteurs) ;
Michaël MIGNOTTE – Boucherie de l’Eyrieux (catégorie Artisans des métiers de bouche) ;
Julien ALLANO – Le Clair de la Plume (catégorie Restaurateurs).

• La 3e édition du concours en 2017
Le jury, présidé par Christophe ARIBERT (Les Terrasses d’Uriage), avait désigné les 3 lauréats suivants :
Jocelyn COMAILS – Ferme Bouche baie (catégorie Agriculteurs) ;
Sylvain PETIT – Esvinaigrerie (catégorie Artisans des métiers de bouche) ;
Mathias MERLE – Carafons (catégorie Restaurateurs).

Plus d’informations sur :
www.talents-gourmands.fr

Catégorie grand angleCommentaires fermés

Inauguration de la ferme du Peuil

Ce mardi 15 mai, était inaugurée la nouvelle ferme du Peuil à Claix située sur l’espace naturel sensible départemental qui l’entoure. A cette occasion était également lancée la nouvelle campagne estivale d’animations « Nature et Patrimoine », en présence des élus du Département dont son Président Jean-Pierre Barbier. Ces actions ont lieu dans le cadre de la politique environnementale du Département qui protège les sites naturels isérois tout en les faisant découvrir au plus grande nombre.


Sans titre

La ferme entièrement rénovée pour améliorer l’accueil des publics

Accompagné de Robert Duranton, Vice-Président chargé de l’agriculture, de l’irrigation et de la filière bois, et de Fabien Mulyk, Vice-président délégué en charge de la filière bois, l’aménagement des rivières et l’environnement, Jean-Pierre Barbier a inauguré la ferme du Peuil entièrement rénovée
D’un montant total de 550 000 euros, les travaux, terminés en mars dernier, permettent de réhabiliter et valoriser ce magnifique bâtiment.
Il comporte désormais:
- un lieu d’accueil et d’expositions permanentes et temporaires pour le public : la première porte sur les « 70 ans à la ferme du Peuil »
- une salle pédagogique pour les scolaires, d’un abri pour les promeneurs, de bureau et atelier pour les animateurs

- un logement pour le berger et d’une bergerie. La famille Champurney fait pâturer ses 200 moutons et permet ainsi d’entretenir les prairies à orchidées de l’espace naturel sensible, l’une de ces parcelles a remporté cette année le 1er prix du concours général agricole des prairies fleuries.
« Le Département s’est pleinement emparé de la protection de notre nature iséroise. Nous avons accru le nombre d’espaces protégés dans le Département et les avons ouverts plus largement aux publics pour les sensibiliser à la nature » insiste le vice-président Fabien Mulyk.
La campagne estivale d’animations “Nature et Patrimoine” du 7 mai au 16 septembre 2018
Cette année, 16 animateurs proposeront plus de 160 animations (parcours sensoriels, découverte de plantes sauvages et des orchidées, contes et lectures, jeux de piste, traces et indices, etc.) qui sont programmées les week-end à destination des enfants, des familles et de leurs amis !
En particulier, des sorties « Nature et lien social » pour les personnes suivies par les services du département (en situation de handicap, personnes âgées, en précarité sociale, enfance en difficulté) sont organisées sur demande par plus de 160 structures. En 2017 Ce sont plus de 3000 personnes qui ont bénéficiées de ces visites guidées offertes par le Département.
Les scolaires ont aussi accès aux ENS avec les sorties « a la découverte des ENS » pour les scolaires Ce programme complète les actions de sensibilisation menées auprès des 23 000 scolaires chaque année.
Ainsi 5 classes sont dont 4 de collèges et une d’un Institut médico-éducatif ont visité la tourbière du Peuil.
Chaque année plus de 10 000 personnes sont ainsi accueillies et sensibilisées.

Le programme détaillé est disponible sur ALPESISHERE.FR

Agenda de l’espace naturel sensible départemental du Peuil
- Des portes ouvertes organisées avec la commune ce dimanche 20 mai
- Lors de la Fête de la Nature « Voir l’invisible » avec des animations sur le stand sport et nature du Département le 27 mai
- Les journées de l’archéologie les 16 et 17 juin
- Une soirée conte le 14 juillet à 20 h à 22 h 30

Catégorie Département de l'IsèreCommentaires fermés

Consultation sur l’avenir de l’Europe

Les dirigeants de l’UE s’engagent à ce que l’Europe apporte des résultats concrets dans les domaines qui comptent le plus pour les citoyens. Découvrez comment contribuer à façonner l’avenir de l’Union européenne.

Dans la perspective du sommet européen spécial qui se tiendra à Sibiu (Roumanie) et des élections européennes en 2019, les dirigeants des pays de l’UE ont adopté un programme des dirigeants sur les questions et les enjeux pressants pour lesquels des solutions doivent être trouvées.

Vous pouvez contribuer à la consultation en ligne élaborée par des citoyens, lire le livre blanc sur l’avenir de l’Europe et y réagir, assister aux dialogues avec les citoyens organisés par la Commission européenne ou participer à d’autres débats prévus dans votre pays.

Consultation en ligne

Dialogues avec les citoyens

Catégorie Union européenneCommentaires fermés

Explorer le massif du Vercors sans voiture

10 idées MercantourLE VERCORS : UN TERRITOIRE AUX MULTIPLES FACETTES
Le massif du Vercors est riche en diversité. Entre Isère et Drôme, ce plateau calcaire abrite bien des surprises par ses paysages, la faune et la flore qui s’y abritent. Des forêts denses du Vercors nord aux falaises où nichent les vautours dans le Vercors sud, en passant par les alpages, la Réserve des Hauts-Plateaux, les nombreuses grottes et gouffres ou encore les falaises réputées pour l’escalade, en passant par les lieux de mémoire rappelant la Résistance et tant de choses encore qui n’attendent que vous pour livrer leurs secrets ! Le Vercors, berceau de l’alpinisme (première ascension du Mont Aiguille en 1492 !), est un terrain de pratique pour une grande diversité de sports qui vous emmèneront sur les routes, les sentiers, les parois ou encore les sommets de ce plateau atypique, été comme hiver. Ce territoire saura vous séduire par la richesse de sa nature et le respect des Hommes qui y vivent.

Mountain Wilderness tient à la disposition du public et des structures d’éducation à l’environnement et d’accueil des visiteurs des exemplaires papiers de cette brochure.

Les 10 sorties réalisées sans voiture proposées dans cette brochure représentent
une économie de 14 tonnes de CO2 !


Pour retrouver d’autres idées d’itinéraires accessibles en transports en commun et de bons plans écotourisme, nous vous donnons rendez-vous sur le site www.changerdapproche.org, qui propose 15 000 itinéraires réalisables sans voiture !

Découvrez la brochure « 10 idées de sorties montagne sans voiture dans le Vercors »
Retrouvez une sélection élargie de 50 sorties sur vercors.changerdapproche.org

Catégorie montagne, nature, parcsCommentaires fermés

Coopération Isère – Kédougou : c’est parti !

Les Départements de l’Isère et de Kédougou (Sénégal) ont signé leur 1ère convention de coopération. Au coeur du projet, le schéma de développement culturel d’un Département sénégalais.
Le partenariat entre l’Isère et un territoire du Sénégal (à l’époque une Région), remonte aux années 90. Ce sont les caractéristiques rurales de leurs territoires, la richesse des paysages, leurs cultures, l’envie commune de bâtir des ponts entre les populations qui avaient motivé ces rapprochements. Ce partenariat nouveau s’inscrit dans la durée, avec des actions jusqu’en 2022.
Les actions se déclinent en 5 axes qui correspondent aux Objectifs de développement durable fixés par l’ONU : la culture et le patrimoine ; l’accès aux services sociaux de base; la lutte contre la violence faite aux femmes ; l’éducation à la citoyenneté mondiale ; l’appui institutionnel.
L’une des particularités de cette coopération, c’est l’implication d’associations iséroises professionnelles : Culture et développement, Culture ailleurs, Tétraktys, Planning familial et Aide médicale et développement. C’est dans le domaine de la santé que la première action vient d’être menée avec la réhabilitation du centre de santé de Dindéfélo.
2018 marque aussi la mise en oeuvre du 1er schéma de développement culturel « Kédougou 2030 » adopté fin 2017, l’un des tout premiers au Sénégal ! Cela a incité l’Etat sénégalais à s’engager à financer un poste d’animateur culturel en soutien à cette initiative.
La convention a été signée récemment au Sénégal par M. Patrick Curtaud, Vice-président du Département de l’Isère chargé de la culture, du patrimoine et de la coopération décentralisée. A cette occasion, Patrick Curtaud s’est entretenu avec l’ambassadeur de France pour soutenir la candidature de l’Isère et de Kédougou à un financement de l’Etat. La réponse attendue pour fin mai.

« Nous nous réjouissons de la signature de cette convention qui inscrit l’engagement fort de nos deux Départements sur le long terme, et marque le lancement d’une politique de coopération volontariste, notamment dans le domaine culturel » explique Patrick Curtaud.

Catégorie Département de l'Isère, coopération internationaleCommentaires fermés

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

mai 2018
L Ma Me J V S D
« avr   juin »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+