Archive | 29 mai 2018

Prix départemental de la construction bois 2018

Le Département de l’Isère, en collaboration avec Fibois Isère et en partenariat avec le CAUE de l’Isère, lance l’appel aux candidatures pour cette 18ème édition.

Ce Prix souhaite valoriser les plus belles réalisations iséroises et les savoir-faire locaux qui ont largement contribué à développer la construction bois dans le département.

Lancement de l’appel à candidatures 2018 !N’hésitez plus,

faîtes connaitre et mettez en valeur vos réalisations bois !

Comment faire pour participer ?

1 – Utiliser la plateforme d’inscription du Prix National de la construction bois : cliquer ici.

Le Prix Départemental est coordonné avec les Prix régional et national de la construction bois.  Si vous avez déjà candidaté au Prix régional 2018, votre projet candidate automatiquement au Prix départemental 2018, et vous n’avez pas besoin de remplir à nouveau le formulaire. Si ce n’est pas le cas, votre candidature au Prix départemental vaudra participation au Prix régional 2019.

2- Le souhait étant de mettre en valeur les compétences de la filière bois et l’utilisation de la ressource bois local, un formulaire complémentaire au dépôt de candidatures en ligne est demandé. Il est à renvoyer complété à Fibois Isère :cliquer ici.

Ce formulaire est à remplir dans tous les cas.

Date limite de candidature : 1er juillet 2018

Le Jury se tiendra à l’automne et déterminera les projets lauréats dans les catégories suivantes :

  • Bâtiments publics (éducation, culture et sport)
  • Logements
  • Bâtiment tertiaire et/ou maîtrise d’ouvrage privée
  • Projet de petites communes inférieures à 2000 habitants.

Les critères de sélection porteront sur :

  • Qualité architecturale et paysagère
  • Qualité environnementale et d’usage
  • Place du bois dans le projet
  • Soutien à l’économie locale

Tous les candidats bénéficieront de la mise en valeur de leur projet sur le site du Prix National de la Construction Bois, véritable vitrine de références en matière de réalisations bois. Les Lauréats se verront remettre un Trophée en bois local lors de la remise des Prix qui se tiendra en novembre.

Catégorie - filière bois, Département de l'IsèreCommentaires fermés

Enquête consommateurs sur les produits isérois

La Chambre d’Agriculture de l’Isère propose aux isérois une enquête en
ligne (jusqu’au 8 juillet) pour connaître :

• leur perception des produits isérois: qu’est ce qu’est un bon produit
isérois, qu’est ce qui déclenche un achat de produits locaux ?
• leurs préférences concernant les critères de différents modes de
production (biologique, raisonné, alimentation animale, variétés …).

Cette enquête est menée dans le cadre du travail de la Chambre
d’agriculture de l’Isère en partenariat avec le Pôle agroalimentaire. La
Chambre d’agriculture accompagne les actions du pôle agroalimentaire pour un
développement de nouveaux circuits de distribution locaux permettant un
ancrage territorial de l’alimentation et une plus-value pour les agriculteurs.

Une des actions concerne la marque qui identifiera des produits isérois.
Suite à la création en 2017 de sa marque territoriale Alpes Is(h)ere, le
Département a confié au Pôle Agro-alimentaire la déclinaison de cette
marque pour les produits alimentaires. Objectif : apporter la garantie de
produits locaux de qualité et une juste rémunération des producteurs.

Le Pôle agroalimentaire initié par le Conseil Départemental, la Métropole
Grenobloise, les intercommunalités et les Chambres consulaires, a pour objet
de contribuer au développement des ventes de produits locaux s’appuyant sur
une différenciation qualitative auprès d’une clientèle pourvoyeuse de volume
(GMS, IAA, RHD).

La Chambre d’agriculture de l’Isère est engagée depuis plusieurs années
dans la valorisation des filières locales /produits agricoles locaux afin de
garantir une juste rémunération aux agriculteurs :
• circuits courts (magasins de producteurs, marchés, vente directe à la
ferme…)
• filières agricoles de proximité (valorisation de la viande en GMS avec
Eleveurs de saveurs isèroises…)

L’enquête est en ligne sur www.isere.chambres-agriculture.fr
ou via le lien suivant : https://goo.gl/forms/7fxse0nGqlFl6Gfm1.

Pour répondre à l’enquête : cliquez ici

Catégorie A la une, agricultureCommentaires fermés

Le Préfet réunit le Comité Départemental Loup

Le Préfet de l’Isère a réuni le comité départemental loup. Cette réunion de concertation a permis de présenter le bilan 2017 concernant le département de l’Isère, le nouveau plan loup 2018-2023, et le plan d’actions pour 2018 en Isère.

Bilan 2017

Le bilan 2017 du suivi de la population de loups présenté par l’ONCFS fait apparaître quatre nouvelles zones de présence du loup entre 2016 et 2017, portant à 11 le nombre de zones de présence permanente de plusieurs animaux.

Le bilan du nombre d’attaques et du nombre d’animaux domestiques prédatés et indemnisés est resté stable par rapport à 2016 (3 attaques et 17 animaux de plus qu’en 2016).

Du fait de l’extension de la zone de présence du loup, le nombre de contrats d’aide à la protection des troupeaux a fortement augmenté avec 27 contrats en plus en 2017 par rapport à 2016.

Sur ce point, le Préfet rappelle aux éleveurs concernés que la date limite de dépôt des demandes d’aides à la protection contre le loup est fixée au 30 mai 2018.

Enfin, avec 96 arrêtés préfectoraux d’autorisations de tir de défense pris en 2017, le nombre des autorisations en vigueur à ce jour en Isère s’élève à 140.

Principales évolutions du nouveau plan national d’actions sur le loup et les activités d’élevage

Ce plan replace les activités d’élevage au cœur du dispositif.

Il octroie des pouvoirs renforcés au Préfet coordonnateur, Préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et modifie les règles de gouvernance du plan, en créant notamment un conseil scientifique.

– Il renforce l’attention à porter aux secteurs sur lesquels, malgré la mise en place de mesures de protection, se concentre la prédation d’animaux domestiques par le loup. Ces secteurs sont nommés « foyers d’attaques ». L’objectif reste de faire baisser fortement le nombre d’attaques.

– Il demande aux préfets de prioriser les tirs de défense renforcée à proximité des troupeaux, dans une logique de gradation de la réponse à apporter à la prédation d’animaux domestiques (effarouchement, tir de défense simple puis renforcée, tir de prélèvement simple puis renforcé)

– Il introduit la notion de conditionnalité de l’indemnisation des dommages à la protection des troupeaux, qui devrait être assurée de façon progressive à compter de 2019 selon des modalités qui ne sont pas encore définies,

– Les arrêtés ministériels publiés en février 2018 définissent des règles pour calculer le nombre de loups pouvant être prélevés de façon dérogatoire à son statut de protection. 10% de la population de loups en France pourra être prélevé, ce chiffre étant calculé au printemps sur la base des effectifs estimés de l’année précédente.

Ce plafond pourra être relevé de 2%. Le calendrier de prélèvement des loups sera calqué sur l’année civile. Par ailleurs, les loups reconnus hybrides seront décomptés du plafond de prélèvement.

Plan d’action 2018 pour l’Isère

Le Préfet rappelle l’importance de poursuivre la mise en œuvre des mesures de protection des troupeaux et indique que si la protection des troupeaux ne supprime pas les attaques du loup sur les troupeaux, elle en diminue la fréquence et l’incidence.

Il rappelle également l’importance de mettre en place de manière effective les tirs de défense autour des troupeaux et appelle les chasseurs locaux à appuyer les éleveurs et les bergers en ce sens. Il souligne également l’accompagnement des élus pour organiser localement la mise en place effective des moyens humains sur le terrain en collaboration avec les ACCA des communes.

Le Préfet remercie les partenaires territoriaux (Parcs Naturels Régionaux du Vercors et de Chartreuse, Espace Belledonne, Parc National des Écrins) et techniques (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage, Louveterie de l’Isère dont les effectifs sont renforcés en 2018, Fédération des Alpages de l’Isère, Fédération Départementale des Chasseurs de l’Isère) pour leurs interventions et pour leur contribution à la mise en œuvre du plan loup dans le département en 2017.

Il souhaite élargir le champ de ces partenariats, notamment au travers de nouvelles expérimentations, pour mieux encore soutenir le monde de l’élevage face à la pression de prédation du loup.

Catégorie loupCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

mai 2018
L Ma Me J V S D
« avr   juin »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+