Archive | 23 juin 2018

Provencia souffle ses 55 bougies et 3 650 produits régionaux !

Le groupe Provencia a réuni ce jeudi 21 juin plus de deux cents producteurs régionaux et locaux, à l’occasion d’un évènement consacré à l’échange, à la rencontre et à la présentation de ses actions de communication dédiées aux fleurons de notre terroir. Une soirée rétrospective à l’initiative d’un groupe de distribution qui mise depuis 55 ans sur la promotion du labeur régional, devenu au fil des ans un véritable partenaire pour plus de 300 entreprises du territoire.

Provencia souffle ses 55 bougies et 3 650 produits régionaux !
Groupe de distribution régional né à Annecy en 1963, sous la houlette de Gustave Rosnoblet, puis successivement Roger et Stéphane Rosnoblet, le groupe Provencia s’est toujours distingué par son attachement aux Produits Régionaux & Locaux. Fondé par un homme fier de la terre et de son terroir, le groupe Provencia a su au fil des décennies rester fidèle aux valeurs qui l’ont vu naître, défendant et soutenant depuis toujours le savoir-faire des producteurs, affichant avec fierté sa volonté de s’impliquer et d’agir pour l’économie de la région.

Son soutien indéfectible des fournisseurs régionaux a permis dans de nombreux cas, le développement de petits producteurs devenus grands (à l’image du Veau des Frères Drevon, de Thomas Leprince, de la minoterie Degrange), et la renaissance de savoir-faire oubliés (à l’instar du Beaufort d’Alpages dont la production a pu être relancée sous l’initiative du Groupe).

Depuis toujours, Provencia explore le territoire et déniche les meilleurs produits, les plus variés, les plus riches, afin d’offrir à ses clients une diversité et un choix inégalés, au meilleur prix.

Avec plus de 309 producteurs régionaux et locaux pour près de 3 650 références distribuées tout au long de l’année dans ses rayons, l’enseigne Provencia arbore plus que jamais les couleurs locales en apportant de la qualité et du goût dans ses 41 magasins Carrefour et Carrefour Market, situés en Auvergne-Rhône-Alpes et dans le Jura.

6 de ces magasins se trouvent en Isère: Crémieu, La tour du Pin, St Jean de Moirans, Voiron, Tullins et Crolles

2018, Provencia frappe fort pour promouvoir les Produits Régionaux
L’année 2018 a commencé sous les meilleurs auspices, Provencia détenant désormais 41 magasins Carrefour et Carrefour Market, le dernier ayant ouvert ce printemps en Isère. Le Groupe poursuit le remodeling et l’amélioration de l’ensemble des magasins, afin de maintenir un parc qualitatif et compétitif. Un virage est pris en 2018, avec une communication accrue autour du fer de lance du Groupe : le régional.

Une opération de promotion en fil rouge
Les Produits Régionaux & Locaux sont plus que jamais valorisés en magasins : désormais, ce ne sont plus trois opérations de promotion des Produits Régionaux qui sont mises en place dans l’année, mais une seule et même opération en fil continu, avec tous les 15 jours une sélection de produits régionaux de saison mis en avant dans les magasins, et à travers une feuille de chou distribuée auprès des clients. Une manière de se démarquer pour le Groupe, avec un rythme régulier, soutenu et dynamisant de promotion des fleurons du terroir !

Provencia séduit les touristes
Pour capter les touristes, un dispositif digital a été mis en place en février, et a largement fait ses preuves. Cette grande campagne de communication depuis le site web SKIINFO et son application mobile, véritable référence dans le domaine du tourisme d’hiver, a permis de générer un fort trafic sur le site provencia.fr, les touristes ayant identifié Provencia comme LE référent en matière de produits régionaux ! L’opération sera renouvelée cet été cette fois sur le Guide du Routard.

La parole est donnée aux producteurs du cru
Dans ses magasins, Provencia intensifie ses actions pour valoriser les produits du terroir, notamment grâce à de nouveaux stands de dégustation permettant de faire découvrir et apprécier les fleurons du terroir. Les producteurs régionaux et locaux sont régulièrement invités à venir en magasin pour présenter le fruit de leur travail et partager leur passion avec les clients, très sensibles à cette proximité. Une relation de confiance s’instaure, mais c’est aussi la meilleure façon de transmettre le goût des bonnes choses, le respect du savoir-faire et l’attachement à la région !
Les fournisseurs régionaux sont largement valorisés dans toutes les actions de communication du Groupe, qui veille également à leur donner la parole plusieurs fois par an, à travers des portraits présentés dans les différents catalogues promotionnels du Groupe (prospectus d’ouverture ou de réouverture de magasins, ainsi que dans les deux catalogues hiver et été). En plus, des publi-reportages en PQR sont réalisés plusieurs fois par an, présentant à chaque fois un producteur régional fournisseur du Groupe, informant le consommateur sur son histoire, ses spécificités et son lien avec Provencia.

Élus Meilleurs magasins Produits Régionaux & Locaux
Pour la 3e année consécutive, le groupe Provencia a été élu « Meilleurs Magasins Produits Régionaux & Locaux », suite à une enquête de satisfaction menée auprès des consommateurs dans les magasins du Groupe. Qualité des Produits Régionaux et Locaux, diversité de la gamme, présence de l’offre toute l’année et visibilité en rayon : l’ensemble de ces critères ont été passés au crible et donnent entière satisfaction aux clients ! Un label qui fait la fierté du Groupe, valorisant son positionnement unique qui fait sa marque de fabrique.

Catégorie terroirs/gastronomieCommentaires fermés

COLLECTE DES DÉCHETS ALIMENTAIRES

Depuis la fin de l’année 2017, la Métropole expérimente la collecte des déchets
alimentaires dans des foyers et des restaurants de l’agglomération, un sujet qui
représente un enjeu majeur pour la Métropole dans sa politique de réduction des
déchets.

A mi-parcours, après 7 mois d’expérimentation, les résultats enregistrés
sont extrêmement encourageants, révélant une implication très importante de
la population. L’expérimentation sera donc poursuivie jusqu’à la fin 2018, avant
d’envisager la généralisation, sous différentes formes, à l’ensemble du territoire à
horizon 2021.

Au total, ce sont près de 3 500 foyers qui ont été sollicités pour participer à ces
opérations pilote : 2400 foyers dans le secteur urbain de la Capuche à Grenoble et
un peu plus de 1000 dans le quartier pavillonnaire de la Commanderie, à Echirolles.
Côté commerçants, ce sont une cinquantaine de restaurants et commerces de
bouche de l’hypercentre grenoblois qui ont choisi de tester ce nouveau mode
de collecte. Une expérience qui s’est accompagnée d’une opération-test de
ramassage des cartons.

Concrètement, tous les foyers des secteurs concernés ont été dotés de
documents d’information, de bioseaux et de sacs compostables pour
stocker ces déchets, et d’un nouveau bac, de couleur marron. A noter qu’1%
seulement des foyers sollicités ont refusé de prendre part à l’expérimentation,
ce qui dénote une sensibilisation très forte des habitants en faveur de cette
nouvelle pratique.
Le bac marron est ensuite collecté une fois par semaine (voire deux fois
pour certains commerces selon leurs besoins), les déchets alimentaires
ainsi récoltés étant alors acheminés dans un centre de compostage à
Murianette pour être transformés en compost. Ce dernier est ensuite utilisé
comme fertilisant naturel pour enrichir les surfaces agricoles de la vallée du
Grésivaudan.
Chaque expérimentation s’accompagne logiquement d’une réorganisation
des fréquences de collecte, le volume de déchets dans la poubelle d’ordures
ménagères (bac gris) devant mécaniquement diminuer.

PRÈS DE 110 TONNES DE DÉCHETS DÉJÀ
RÉCOLTÉES

Après 7 mois de pratique, les premiers résultats enregistrés se révèlent
extrêmement encourageants : en tout, c’est plus d’une centaine de tonnes
de déchets qui ont été récoltés, dont 65 pour les ménages et 44 pour les
commerçants.
Extrapolé sur une année entière, cela aboutit pour les ménages à environ
20 kilos par an et par habitant, soit le tiers du volume total de déchets
alimentaires produits en moyenne par un habitant de la Métropole. Un chiffre
qui correspond aussi à la valeur-cible que la Métropole avait fixée. Un très bon
résultat si l’on considère qu’il s’agit d’une première expérience menée sur
un panel de population assez réduit (moins de 2% de la population totale).

LA QUALITÉ AUSSI AU RENDEZ-VOUS
Autre point clé marquant le succès de l’opération : la qualité du tri effectuée.
« Nous constatons semaine après semaine un tri dans les déchets alimentaires
qui reste d’une excellente qualité, se réjouissent les services métropolitains en
charge de l’expérimentation. Pour ainsi dire, les habitants ne font quasiment
jamais d’erreur. » Un point-clé qui prouve une fois de plus l’extrême application
des Métropolitains et leur motivation à s’approprier cette nouvelle pratique de tri.
L’opération va se poursuivre dans les mêmes conditions jusqu’à la fin de l’année
2018, l’objectif pour la Métropole étant la généralisation progressive du tri des
déchets alimentaires à l’ensemble du territoire entre 2019 et 2021, en l’adossant
à deux projets industriels en cours : l’adaptation et l’agrandissement de la
plateforme métropolitaine de compostage de Murianette prévoyant d’intégrer
la création d’un centre de méthanisation.

Depuis décembre 2017, 65 tonnes de déchets organiques ont été récoltées, soit
une moyenne de 20kg par habitant et par an.

Catégorie A la une, La Métro, La MétroCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

juin 2018
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+