Catégorie | eau, environnement

Alerte sécheresse sur la nappe de l’Est Lyonnais

Depuis plusieurs semaines, un temps sec et chaud s’étend sur le département de l’Isère,
entraînant un assèchement rapide des cours d’eau et des nappes phréatiques.

Les pluies ponctuelles ne suffisent plus, actuellement, à améliorer la situation des cours d’eau et à
faire remonter le niveau des nappes de manière durable, d’autant plus que la végétation
estivale a tendance à intercepter ces pluies et à les empêcher de s’écouler dans les
nappes.
Le Préfet de l’Isère a donc décidé, après consultation du Comité Départemental de l’Eau,
de placer l’ensemble du département de l’Isère en vigilance sécheresse pour les eaux
superficielles et souterraines (cours d’eau et nappes phréatiques).

La nappe de l’Est Lyonnais, qui faisait déjà l’objet d’une vigilance sécheresse depuis le
17 avril 2018, est désormais placée en situation d’alerte sécheresse.
La situation de vigilance n’impose pas de restriction particulière sur les usages de l’eau
mais doit inciter chacun à une gestion la plus économe possible de la ressource.
La situation d’alerte concerne 5 communes de l’Isère :
• Charvieu-Chavagneux
• Heyrieux
• Janneyrias
• Valencin
• Villette-d’Anthon
Elle implique les mesures de restrictions suivantes :
• Pour tous :
◦ Interdiction du lavage des voitures hors stations professionnelles ;
◦ Interdiction du remplissage des piscines de plus de 5 m³ à usage privé ;
◦ Interdiction d’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des
jardins d’agrément, des golfs, et des stades et espaces sportifs, de 9H00 à
20H00 ;
◦ Réduction de moitié du débit dérivé alimentant les plans d’eau et les étangs par
rapport au débit dérivé autorisé ;
◦ Interdiction de manoeuvrer des ouvrages hydrauliques ;
◦ Interdiction d’effectuer des travaux dans le lit du cours d’eau destinés à
accroître ou maintenir le prélèvement.
• Pour les communes :
◦ Interdiction de laver les voiries ;
◦ Interdiction de faire fonctionner les fontaines publiques en circuit ouvert sur
l’eau potable.
• Pour l’agriculture :
◦ Baisse de 15 % des prélèvements agricoles autorisés pour l’irrigation, et pour
les autres prélèvements (hors irrigation ou assimilés domestiques) interdiction
de prélever de 9H00 à 20H00.
• Pour l’industrie :
◦ Respect du niveau 1 du plan d’économie d’eau des industriels (installations
classées pour la protection de l’environnement).
• Pour les gestionnaires de réseau d’eau potable :
◦ Renforcement du suivi des niveaux des captages et des forages d’eau potable,
transmission des données à l’administration.
Les usages non prioritaires de l’eau à partir du réseau d’eau potable peuvent être
limités par arrêté municipal.
Le Préfet appelle chaque citoyen et chaque usager à être vigilant et économe dans sa
consommation d’eau. Faire preuve de civisme dans sa consommation quotidienne d’eau,
c’est préserver pour chacun les biens précieux que sont la ressource en eau et les milieux
aquatiques.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8391 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

AGRICULTURE-GIF-468x60.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

juillet 2018
L Ma Me J V S D
« juin   août »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+