Catégorie | parcs

Le Vercors accueille le bureau de la fédération nationale des parcs naturels régionaux

L’ évènement est rare.. Le bureau de la fédération des parcs  naturels régionaux se réunit de façon constante à son siège à Paris. pour une fois le bureau a été décentralisé et ses membres se sont retrouvés à la maison du Parc du Vercors à Lans en Vercors.

Michaël Weber précise:  » nous avons souhaité décentralisé une réunion afin d’être au plus proche des acteurs d’un Parc. Nous avons choisi un Parc situé en Auvergne Rhône-Alpes, région la plus importante en nombre de Parcs.

Sur les 53 Parcs au niveau national la région Auvergne-Rhône-Alpes compte dix parcs naturels régionaux et un projet de parc, ce qui représente plus de 25 % de la superficie de la région et concerne 22 % des communes, soit environ 11 % de la population régionale. Ce qui place Auvergne-Rhône-Alpes en tête des régions les plus couvertes par l’outil PNR.

A noter que le prochain congrès de la fédération se déroulera du 10 au 11 octobre dans le Parc naturel Régional du Pilat, à St Etienne .

Durand une journée donc les membres  du bureau de la fédération des parcs  naturels régionaux ont « bossé » sur de nombreux dossiers après avoir été accueillis par Jacques Adenot, président du Parc du Vercors et Franck Girard Président de la communauté de communes du Massif du Vercors.

Il a été rappelé avec force que les Parcs Naturels Régionaux sont au centre des préoccupations environnementales, ceci depuis leur création en 1967.. 3 il s’agit de protéger l’environnement en y associant le développement d’une économie dynamique et durable » a précisé le Président Michaël Weber. Jacques Adenot rajoutant que le Vercors recherche en plus l’adhésion de la population..  » Nous ne souhaitons pas non plus de fracture entre le Parc et l’agglo grenobloise, les villes et la campagne sont complémentaires, elles ont besoin l’un de l’autre.. » Les PNR parlent même de développer les solidarités entre les territoires.

Et Jacques Adenot d’argumenter:  » le Parc doit jouer un rôle de fédérateur, avoir un esprit d’ouverture.. Mener des actions positives qui permettent par exemple l’intégration des villes portes..

Bien entendu le problème du loup a été abordé..  » sujet délicat » Le loup a sa place dans les Parrcs mais sa présence doit se faire en harmonie avec l’ensemble des acteurs du territoire dont celle de l’activité pastorale.

Le Parc Naturel Régional est précurseur en la matière en expérimentant la mise en place d’un dialogue entre les pro et les anti loups.

Pour rappel

Les Parcs naturels régionaux ont pour vocation d’asseoir un développement économique et social du territoire, tout en préservant et valorisant le patrimoine naturel, culturel et paysager. La richesse des Parcs réside dans la transversalité dont ils font preuve, en intégrant les enjeux de biodiversité à leurs projets de territoire.

Les cinq missions des Parcs naturels régionaux (article R333-4 du Code de l’Environnement)

  • la protection et la gestion du patrimoine naturel, culturel et paysager,
  • l’aménagement du territoire,
  • le développement économique et social,
  • l’accueil, l’éducation et l’information,
  • l’expérimentation, l’innovation



Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8379 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

AGRICULTURE-GIF-468x60.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

septembre 2018
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+