Catégorie | A la une, foires/salons

Le salon de l’agriculture a ouvert ses portes…

Le salon de l’agriculture a ouvert ses portes…

Le salon de l’agriculture a démarré en fanfare… Très beau temps, vacances scolaires, il y avait foule ce week-end porte de Versailles ou les dizaines de milliers de visiteurs, dont de nombreux étrangers ont pu découvrir la ferme France.

Bien entendu les deux pavillons qui ont attiré le plus de monde ce week-end sont ceux des animaux et des régions de France..

Samedi, jour inaugural a vu la présence non stop du Président de la république entouré d’un service d’ordre impressionnant.

Emmanuel Macron est resté plus de 14 heures porte de Versailles, record battu! et n’a cessé de dialoguer avec les agriculteurs mais aussi les visiteurs..

il a plaidé pour une PAC réinventée plus écologique, organisatrice d’une agriculture offrant aux consommateurs une alimentation de qualité..Ceci en permettant d’offrir aux producteurs un  » filet » de sécurité en cas de crise sanitaire ou climatique.

Et d’argumenter « L’Europe agricole aujourd’hui est menacée de l’extérieur », notamment face aux grandes puissances comme la Russie, la Chine ou les États-Unis, et « de l’intérieur », et de marteler  « sans la PAC, les consommateurs européens ne bénéficieraient pas d’une alimentation accessible et de qualité ».

il est conscient qu’il y a  » trop d’agriculteurs en détresse » . Pour lutter contre cela il faut que les filières s’organisent d’avantage, se responsabilisent..

Le chef de l’État a enfin promis de « ne rien lâcher » sur les combats pour promouvoir l’agriculture française..

Echangeant avec des éleveurs, croisés dans les travées du Salon de l’agriculture, Emmanuel Macron a promis de « réguler » les populations de loup, estimées à 430 unités sur le territoire français. Il est fait état de 12500 brebis tuées par le loup en 2018..

Bruno Neyroud, président du Comité interprofessionnel du St Marcellin a  tenu à alerter le président sur les dérives que pourraient avoir les Organisations de producteurs commerciales au sein de la filière lait :  » il faut mettre des garde-fous.. Le lait est un produit qui ne vit que 72 heures… que se passe-t-il si un client nous fait faux bond,  » et de rappeler la sinistre histoire de l’URCVL..

Nous avons demandé au Président Macron de rendre visite a stand du Vercors , il nous a répondu avec le sourire: Je crains de ne pas avoir le temps..

Un stand du Vercors qui comme d’habitude a connu une effervescence totale avec la présence en particulier de Paul Faure Président de Vercors Lait mais aussi de la bande de jeunes  placés sous la bannière de graines d éleveurs..

Bien entendu le bleu a été apprécié, les villardes admirées..

Nous y avons rencontré en particulier la députée de la Drôme Celia de Lavergne accompagnée du Maire de Chatillon en Diois Erick Vanoni..

Une députée que nous avons retrouvé le dimanche matin au stand de la Drôme ou des animations culinaires autour de la noix de Grenoble, du Bleu du Vercors Sassenage et du St Marcellin étaient organisées..

Voici un déroulé de notre visite ce week-end au salon de l’agriculture.. Un salon qui verra l’Isère à l’honneur le vendredi 1er mars..






Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8502 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

février 2019
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+