« L’état de catastrophe naturelle devra être décreté »

Les violents orages qui ont frappé notre région ont fait d’énormes dégâts . En première ligne l’agriculture. On ne compte plus les exploitations ravagées par dés déluges de grêle et par un vent de tempête.

Ceci ce samedi toute l’après midi.

Certaines récoltes sont détruites, en particulier les récoltes arboricoles, la vigne et les céréales.. La noyeraie de Grenoble n’a pas non plus été épargnée.

Didier Guillaume, drômois d’origine, ministre de l’agriculture s’est rendu sur le terrain  de nord Drôme et a pu visualiser l’ampleur des dégâts mais aussi le désarroi des agriculteurs.

Il a annoncé qu’en plus de la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle des mesures d’aides exceptionnelles seraient mises en place très rapidement.

Didier Guillaume se rendra ce lundi 17 juin dans le sud Grésivaudan ou accompagné de Jean Pierre Barbier président du Conseil Départemental il se rendra compte des dégâts causés dans cette vallée du sud Grésivaudan.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8496 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

juin 2019
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+