Archive | octobre, 2019

LE TOUR DE FRANCE REVIENT DANS LA MÉTROPOLE GRENOBLOISE

« C’est une excellente nouvelle qui récompense la mobilisation de tous les élus du territoire depuis plusieurs années auprès de l’organisation du Tour de France » ont déclaré conjointement le Président de GrenoblAlpesMétropole Christophe FERRARI et le Maire de Grenoble Éric PIOLLE.

Le 15 juillet 2020, l’étape du Tour de France partira de Grenoble, au lendemain d’une arrivée dans le Massif du Vercors, à Villard-de-Lans le 14 juillet, et à seulement quatre jours de l’arrivée sur les Champs-Elysées.
Christophe FERRARI, président de Grenoble-Alpes Métropole, et Éric PIOLLE, maire de Grenoble, se réjouissent de cette annonce.

Les deux élus oeuvraient ensemble depuis plusieurs années pour convaincre l’organisateur Amaury Sport Organisation (ASO) de faire à nouveau étape dans notre région, le dernier départ de la course organisé dans la région grenobloise remontant à 2014 (14e étape de l’épreuve à destination de Risoul).

En 2017, les représentants élus des 49 communes réunies au sein de la Métropole avaient ainsi publiquement exprimé leur volonté de déposer une candidature commune avec le Massif du Vercors, candidature qui avait été formulée officiellement auprès d’ASO.

L’annonce de la société organisatrice du Tour – qui se situe sur le podium des évènements sportifs les plus regardés au monde – s’inscrit dans la politique métropolitaine d’accueil de grands évènements sportifs, dans une perspective d’attractivité et d’animation du territoire
: Internationaux de France de patinage (2017, 2018 et 2019), Critérium du Dauphiné (2018),
matchs internationaux de football et rugby, Mondial U18 de hockey sur glace (2019) et bien sûr Coupe du Monde féminine de football (2019)… Autant de manifestations sportives participant à la notoriété et au rayonnement du territoire pour lesquels la Métropole s’est fortement impliquée, en lien avec les communes et les autres collectivités locales du bassin grenoblois.

Les réactions

Christophe FERRARI, président de Grenoble-Alpes Métropole
« Cette annonce est une excellente nouvelle pour notre territoire et le fruit d’une mobilisation collective qui démontre que nous sommes capables de faire des grandes choses tous ensemble !

Le Tour de France, évènement populaire incontournable, va offrir lors de ces étapes de montagne un temps festif et rassembleur aux métropolitains, participant à l’animation du territoire, et un rayonnement international exceptionnel à notre métropole alpine. C’est avec ce double objectif que la Métropole a souhaité depuis quatre ans se positionner, avec succès dois-je le croire, comme une terre d’accueil d’événements sportifs internationaux. Je tiens à remercier ASO pour ce choix, que nous accompagnerons avec enthousiasme et conviction ! »

Éric PIOLLE, maire de Grenoble
« Il y a 100 ans, le premier maillot jaune de l’histoire était remis à Grenoble. Aujourd’hui le vélo est partout : en ville, en montagne, sur piste, sur route, pour se déplacer, pour le plaisir, pour la compétition…

Ici à Grenoble, 15% des déplacements domicile-travail se font à vélo, nous sommes donc très heureux et fiers que le Tour de France reconnaisse cette ADN du vélo avec une étape grenobloise. C’est l’aboutissement d’une candidature commune, et c’est surtout une belle fête en perspective dans tout notre territoire pour célébrer et partager notre passion du cycle.

Catégorie La Métro, sportCommentaire (0)

Tour de France: l’Isère à l’honneur

Ce mardi 14 octobre, A.S.O, la société organisatrice du Tour de France, présentait le parcours du Tour pour l’édition qui se déroulera à l’été 2020.

Le Département était présent pour cette grand-messe du cyclisme, où il a été annonce que le Tour de France allait passer 3 jours en Isère dont une étape 100% iséroise.

Le Département de l’Isère, partenaire du Tour

Ce mardi 14 octobre, le Président du Département, Jean-Pierre Barbier, et Martine Kohly, Vice-présidente chargée du sport, étaient présents à Paris pour l’annonce officielle du Tour de France. En effet, après l’absence d’étape iséroise lors de l’édition 2018 du Tour, le Département a travaillé de concert avec la société organisatrice du Tour, A.S.O, afin de garantir la présence de l’Isère dans le parcours 2019.

Le Département se félicite du travail de longue haleine qu’il a opéré afin de montrer les atouts que possède l’Isère. Ce travail a été concluant puisque ce sont 2 étapes qui se dérouleront en Isère cette année dont une étape 100% iséroise !

Le 13 juillet, le Tour prendra une journée de repos dans le Département. Puis Le 14 juillet, étape symbolique en raison de la fête nationale et toujours l’une des plus suivie, se déroulera l’étape 100% iséroise. L’étape partira en effet de La Tour du Pin pour rejoindre Villard de Lans. Enfin le 15 juillet, le Tour partira de Grenoble pour rejoindre Méribel.


Le Département, dont le territoire représente un terrain de jeu incomparable et une terre de cyclisme incontournable, se réjouit d’accueillir cet évènement populaire fédérateur et qui fait partie du patrimoine Français.
Le Tour de France, une formidable vitrine
Ces 3 jours seront l’occasion pour le Département de mettre en avant tout ses attraits. Grâce à la diversité de ses paysages, au cyclisme qui fait partie de son ADN, et à la richesse de son patrimoine, le Tour de France permettra une valorisation de tout le territoire isérois.
Le passage du Tour de France sera également accompagné de retombées économiques directes. Des dizaines de milliers de personnes accompagnent la venue du Tour de France, représentant une manne très conséquente pour le secteur touristique du territoire.

« Depuis 2015, notre volonté est de faire briller l’Isère, de mettre en avant ses atouts tels que les paysages, le tourisme ou encore la gastronomie avec la marque Is(H)ere. L’Isère est un Département à fort potentiel et nous y menons des politiques ambitieuses. Que le 3e évènement sportif mondial passe 3 jours en Isère est, pour le Département, une reconnaissance et une chance. C’est une magnifique vitrine, l’Isère est en fête ! » explique Jean-Pierre, Barbier, Président du Département.

Pour découvrir le parcours:Sans titre 3

Catégorie A la une, Département de l'Isère, sportCommentaire (0)

Congrès des maires: une large place faite aux…maires!

Le 63ème congrès de maires s’est déroulé à l ‘Alpe d’Huez.. Lieu prédestiné car l’un des thèmes majeur était le tourisme. C’est une certitude, l’Isère a des atouts touristiques indéniables » précisera  Chantal Carlioz maire de Villard de Lans et vice présidente du Conseil Départemental en charge du tourisme.

Autre thème majeur: le rôle du maire.

le Président du Département, Jean Pierre Barbier, a tenu à rappeler le rôle essentiel que tiennent les maires dans la Démocratie Française. Les maires, premiers garants de la devise nationale « Liberté, Egalité, Fraternité », ont la difficile charge de transmettre ce flambeau.
Beaucoup assument cette charge dans l’unique but de « rendre service ». Dans un contexte qui n’a cessé d’évoluer voire de se complexifier, la charge de maire effraie de plus en plus et il en résulte qu’un maire sur deux a annoncé ne pas se représenter lors de la prochaine échéance électorale. Cette crise des vocations menace les territoires ruraux, une menace à laquelle la fusion des communes ne sera pas la solution miracle.
Sans titreIl est nécessaire d’encourager la vocation de maire parmi les jeunes afin de continuer à transmettre le flambeau de l’engagement public et citoyen.

Le Département aux côtés des maires pour relever les défis

Afin d’encourager ces vocations, le Président du Département a redit son soutien aux maires et les différentes déclinaisons de ce soutien qu’offre le Département.
C’est d’abord le dialogue qui est au coeur de la réussite collective, un dialogue entre le Département et les collectivités rétabli grâce à différentes instances.
Ainsi le Département a relancé le dialogue avec les maires via les conférences territoriales, présidée par Frédérique Puissat, mais également via les réunions cantonales tenues régulièrement par le Président sur l’ensemble de l’Isère. Ce dialogue s’établit aussi avec les Présidents d’EPCI grâce aux conférences organisées elles aussi régulièrement.
Ce dialogue a permis d’organiser intelligemment la répartition des compétences, à l’instar de la compétence GEMAPI, confiée aux EPCI avec l’accompagnement du Département, ou de la compétence mobilité, sur laquelle un sondage auprès des maires et des isérois a été réalisé par le Département. Le Département qui a longtemps assumé cette compétence entend bien rester un acteur de cette transformation aux côtés notamment de la Région.
La confiance est elle aussi un élément essentiel dans le travail du Département avec les collectivités. Cette confiance s’est exprimé à travers le plan de relance qui a permis aux communes d’initier des projets importants.
La confiance permettra aux communes d’agir ensemble, de concert avec le Département, pour relever les défis de l’époque actuels.
Le défi environnemental d’abord, dans lequel le Département encourage les communes à agir, notamment en prenant part à la Stratégie Air Climat Energie qu’il a initié.
Le défi numérique ensuite, auquel le Département répond en déployant le réseau Isère THD sur 92% du territoire isérois, une première en France.
Le défi du service public de proximité enfin. Ce lien nécessaire entre collectivité et habitants, le Département l’assure grâce au maillage des 13 maisons du Départements et aux services locaux spécialisés à portée des plus fragiles. Dans ce même but, le Président du Département tient chaque mois dans un territoire différent une permanence ouverte à tous.
Pour finir, le Président du Département a rappelé la volonté de l’exécutif départemental de donner toujours plus de lisibilité et donc d’efficacité aux différents dispositifs d’aide du Département aux communes et aux intercommunalités. Ces dispositifs permettent aux différentes collectivités d’engager une dynamique partenariale propice au développement des territoires.
« Je veux dire merci aux maires. Merci pour leur engagement, pour le courage d’assumer cette fonction essentielle à la tenue de notre Démocratie et de notre République. Le Département est un allié des communes, il sera toujours à leurs côtés pour les accompagner dans leurs missions » explique Jean-Pierre Barbier, Président du Département.

Catégorie Département de l'IsèreCommentaire (0)

Festival du film pastoralisme et grands espaces

La Fédération des Alpages de l’Isère a plaisir de vous annoncer la 14e édition du festival « Pastoralismes et Grands Espaces ».

Les 11,12 et 13 octobre au cinéma Le Club à Grenoble.

Catégorie festival du film des 7 LauxCommentaires fermés

« France, veux-tu encore de tes paysans ? »

Accords internationaux incohérents, pression environnementale incompréhensible,sentiment de déconsidération, agribashing permanent… la situation n’est plus tenable !
Mardi 8 octobre 2019, les réseaux JA38 et FDSEA38 se mobiliseront
devant la Sous-Préfecture de La Tour du Pin de 11h00 à 14h00.

Difficultés financières, difficultés climatiques, difficultés morales : la coupe est pleine ! Et pour en rajouter, pas une seule journée sans un reportage à charge sur l’agriculture, ou une surenchère environnementale qui minent le moral de la profession agricole.
Les agriculteurs n’en peuvent plus, ils sont las de ces trop nombreuses incohérences entre les actes et les discours : être capable de voter, un jour, la loi alimentation en faveur d’une montée en gamme, et le lendemain d’approuver le Ceta ouvrant la porte à des denrées produites avec plus de 46 substances
interdites en Europe. Mais que veulent les politiques et les consommateurs ? Ouvrons les yeux !
N’importons pas l’alimentation que nous ne voulons pas et surtout soutenons, par nos achats, les agriculteurs français qui sont les premiers acteurs de notre alimentation et de notre ruralité.
Il est clair que le moral n’y est plus, quelle profession pourrait tolérer ce que supportent les agriculteurs ?
Etre jugés en permanence sur ses pratiques, faire face à des fack-news médiatisées sans vérification, vivre dans la craintes d’une intrusion sur son exploitation, voire pire, de représailles criminelles ! Le sentiment d’impunité n’a que trop duré. Nous, réseaux JA38 et FDSEA38, demandons que la justice condamne ces actes et prononce des sanctions suffisamment dissuasives. Les impacts économique
et humain menacent une profession tout entière ! Mais nous refusons de céder au climat de terreur que certains veulent imposer.
Et que dire des Zones de Non Traitement avec la consultation publique ? Mais enfin, gardons du bon sens ! A l’initiative de nos réseaux départementaux, un travail collectif avec les différents acteurs du territoire isérois a permis de réaliser une charte de bon voisinage qui privilégie les solutions locales plutôt que l’acharnement réglementaire inadapté à toutes les situations.
Ce rendez-vous intitulé « France, veux-tu encore de tes paysans ? » sera l’occasion d’adresser un premier avertissement au Gouvernement. Il s’agit d’une opération d’envergure impliquant tous les départements de France.

Ce sera l’occasion pour nous, réseaux JA et FDSEA de l’Isère, de faire entendre nos revendications aux administrations et de leur montrer que nous ne nous laisserons pas faire ! Le 8 octobre 2019, nous demanderons à rencontrer la sous-Préfète, Caroline GADOU. Nous attendons des réponses claires et une vision d’avenir pour que l’on nous dise réellement ce que l’on souhaite faire de notre agriculture. La situation n’a que trop durée… Il est temps de demander à la France si elle souhaite encore de ses paysans sur son territoire !

Catégorie agriculture, vie syndicaleCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

octobre 2019
L Ma Me J V S D
« sept    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+