Catégorie | pollution

Bassin Grenoblois:Épisode de pollution de l’air

Compte tenu des prévisions émises par Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, la procédure préfectorale
d’alerte de niveau N1 est activée à compter d’aujourd’hui, pour le bassin Grenoblois.

Afin de réduire les sources d’émissions polluantes, le préfet de l’Isère instaure les mesures détaillées
dans l’information préfectorale.

Ces mesures qui visent à protéger la population des effets du pic de pollution et à réduire les sources d’émissions polluantes, prennent effet à compter de ce jour à 17h00 à l’exception des mesures relatives au secteur du transport qui sont mises en oeuvre à partir du vendredi
24 janvier 2020 à 5h00 du matin.

PRINCIPALES MESURES CONCERNANT LA CIRCULATION :

• Un abaissement temporaire de la vitesse de 20 km/h est instauré pour tous les véhicules à
moteur sur tous les axes routiers du bassin d’air grenoblois où la vitesse limite autorisée est
normalement supérieure ou égale à 90 km/h. Les axes dont la vitesse autorisée est égale à 80
km/h sont limités à 70 km/h.
• seuls les véhicules disposant d’un certificat de qualité de l’air de classe «zéro émission
moteur», de classe 1, ou de classe 2, ou de classe 3 sont autorisés à circuler dans les
communes formant la métropole de Grenoble-Alpes Métropole.
• cette dernière restriction ne s’applique pas aux autres communes composant le bassin d’air
grenoblois ni sur les axes routiers suivants pour lesquels seule l’obligation de disposer un
certificat qualité de l’air est nécessaire : A41S, A480, A51, A48, A49, rocade sud (RN87),
RN481 et RN85.

Plus d’informations :
• www.isere.gouv.fr
• www.air-rhonealpes.fr
• www.metromobilite.fr

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8615 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

janvier 2020
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+