Archive | mars, 2020

COVID-19: règlementation en Isère

L’arrêté du ministre des Solidarités et de la Santé du 10 mars 2020 interdit tous les
rassemblements, quelle que soit leur nature, regroupant plus de 1 000 personnes de manière
instantanée (publics et organisateurs ou participants compris). Cette interdiction est en
vigueur jusqu’au 15 avril prochain. Elle s’applique aux milieux clos (salle de spectacle,
amphithéâtre par exemple) mais aussi aux espaces ouverts (stade, voie publique par
exemple).
Le préfet peut toutefois déroger à cette interdiction s’agissant de certaines activités
indispensables à la continuité de la vie de la Nation. Entrent par exemple dans ce cadre
l’organisation des élections municipales ou les manifestations sur la voie publique relatives à
l’expression du débat démocratique.
Par ailleurs, si les conditions sanitaires l’exigent, et après avis des maires qui sont
destinataires des déclarations de manifestations dans leur commune, le préfet peut interdire
les rassemblements de moins de 1 000 personnes.
Afin d’informer les maires sur les modalités de mise en oeuvre de ces mesures, le préfet leur
a adressé une note-circulaire ainsi qu’une liste des évènements d’ores et déjà interdits
jusqu’au 15 avril.

Ces éléments sont disponibles sur le site internet de la préfecture afin que
chacun puisse également s’informer de l’application de ces consignes.

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

PARIS-NICE : arrivée à La Côte partiellement à huit clos

La « course au soleil » est jusqu’ici maintenue par la société organisatrice Amaury Sport Organisation (ASO). Son arrivée à La Côte Saint-André se déroulera ce jeudi 12 mars partiellement à « huis-clos ».

La course cycliste internationale Paris – Nice s’est élancée ce dimanche. Le contexte sanitaire lié à l’évolution du Coronavirus dans notre pays impose néanmoins une adaptation des organisations et des comportements.
Aussi, le Département et la commune de La Côte Saint-André, en lien avec ASO, informent que les 300 derniers mètres de l’arrivée dans la cité côtoise, comme dans l’ensemble des sites arrivées de l’épreuve, auront lieu partiellement à « huis-clos ». Ainsi, les 300 derniers mètres de l’arrivée, avenue Hector Berlioz, seront fermés au public.
Les spectateurs peuvent néanmoins suivre la course et encourager les cyclistes le long des routes et applaudir les sportifs durant les 46 kilomètres que la course parcourt en Isère.

« Nous ne pouvons pas faire fi du contexte sanitaire qui évolue jour après jour et les restrictions vis-à-vis du public sont prises à regret tant nous savons l’attente grande et l’enthousiasme important autour de cette course qui revient en Isère. Nous sommes en lien continue avec ASO. Nous avions imaginé que la fête soit un peu plus large que le seul cadre sportif. Ce ne sera pas le cas mais en responsabilité, nous devons nous limiter au cadre strictement sportif », indique Jean-Pierre Barbier, Président du Département.
« Il faut s’adapter. C’est ce que la commune fait en lien avec l’ensemble des parties prenantes (associations…) qui oeuvrent depuis plusieurs semaines à la réussite de cet événement. Des animations étaient prévues sur la ligne d’arrivée. Elles n’auront pas lieu. Je ne doute pas que tout le monde comprend que nous sommes dans une situation très particulière qui impose d’être très pragmatique. Il en va de l’intérêt général », précise pour sa part Joël Gullon, Maire de La Côte Saint-André.

Catégorie Département de l'Isère, sportCommentaires fermés

Salon de l’agriculture: L’Isère et le Vercors en première ligne

Pour l’ensemble du monde agricole, pour les visiteurs, le salon de l agriculture aura un goût d’inachevé.. Et pour cause, il a du fermer ses portes dès ce samedi soir au lieu du dimanche. Une journée plus tôt à cause du coronavirus.

En 2019, le salon avait attiré 630.000 visiteurs, mais en 2020, à peine plus de 480 000 visiteurs, sur les 8 jours qu’a duré le salon, contre 9 l »année précédente.

Cela dit notre région, et en particulier le Vercors et notre département de l’Isère ont une fois de plus étés bien représentés.

Le stand du Vercors a connu une forte et belle animation durant tout le salon .. Ah les villardes, le bleu du Vercors Sassenage…quel succès..

Beaucoup ont également apprécié la présence des jeunes éleveurs, 23 en tout, présents dans le cadre de l’association graine d’éleveurs. nul doute que bon nombre d’entre eux prendront la succession de leurs parents, le moment venu…

Autre temps fort pour notre département, la journée Isère organisée au stand de la région Auvergne Rhône-Alpes. Celle ci c’est déroulée en présence de Jean Claude Darlet, président de la chambre d’agriculture de l’Isère, de Fabien Mulyk vice président du Département, de nombreux responsables d’OPA et bien entendu de producteurs venus valoriser l’Isère  via la marque Is(H)ere et à travers la noix de Grenoble, le bleu du Vercors Sassenage, les vins des Balmes dauphinoises, dont celui de Stéphanie Loup, nouvellement médaillé d’or..

Le pôle agro alimentaire en première ligne!

Fabien Mulyk a tenu a rappeler que le pôle agro alimentaire isèrois  » a été mis en place afin de permettre aux agriculteurs de notre département de vivre de leur métier, aux consommateurs de bénéficier de produits isérois de qualité. Pour ce il c’est agi de développer des circuits de commercialisation de proximité des produits isérois, en particulier vers la grande distribution et de la restauration collective. »

Fabien Mulyk a annoncé que  » très prochainement le site du pôle agroalimentaire de l’Isère sera mis en fonctionnement. Ce sera un outil  accessible aux consommateur, au grand public, aux professionnels. Il facilitera en particulier les mises en relation entre l’offre et la demande.. »

Et de rappeler qu ‘ afin de permettre aux consommateurs de reconnaître ces produits locaux de qualité, la marque Is(H)ere a été lancée courant 2018. A ce jour 800 produits sont référencés.

Il est bon de noter que la marque repose sur trois piliers:

- l’origine isèroise de la production

- la qualité des produits basée sur un cahier des charges

- l’équité en garantissant une juste rémunération des agriculteurs.

Fabien Mulyk a enfin martelé que le département souhaite poursuivre et développer l’approvisionnement local des restaurants des collèges mais aussi auprès des collèges en cuisine autonome, aux établissements médico-sociaux, aux lycées, à la restauration professionnelle dans les entreprises, les administrations..

Et de conclure » Is(H)ere est une marque territoriale appréciée et reconnue par les consommateurs… « On a pu s’en rendre compte à … Paris.

nous n’oublierons pa enfin nos participants au concours général agricole.. L’Isère s’est retrouvée en bronze..argent…Et surtout en or.. Voir notre article ..

Voici quelques visuels pris sur le vif…cliquer sur les photos…




Catégorie A la uneCommentaires fermés

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

mars 2020
L Ma Me J V S D
« fév   avr »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+