Archive | 16 avril 2020

Mangez du lapin de la région!


La filière lapin prend de plein fouet la crise du COVID-19 à laquelle est confronté notre pays. Malgré un fonctionnement dégradé, la filière parvient à maintenir une offre continue grâce à la mobilisation de tous. Cependant, l’arrêt de certains débouchés et le changement des modes de consommation des Français pénalisent fortement le secteur qui voit les stocks s’accumuler.

Le coronavirus a eu des conséquences désastreuses pour les éleveurs. Les mesures de confinement et l’arrêt de fréquentation de la restauration hors foyer ont causé un arrêt quasi-total des commandes. Dans ce contexte si particulier, l’ensemble de la filière cunicole est très inquiet sur la consommation de viande de lapin dans les semaines à venir.

Soutenir les agriculteurs en achetant de la viande de lapin

Il est primordial que les grandes surfaces de notre région maintiennent la mise en avant des produits et les opérations commerciales prévues. Objectif : donner de la visibilité à la viande de lapin pour maintenir la consommation. La solidarité doit s’effectuer tout au long de la chaîne : auprès des éleveurs, mais aussi des abattoirs.

C’est pour cela que la filière cunicole appelle les Français à acheter de la viande de lapin français. Consommer du lapin français, c’est soutenir nos agriculteurs qui se mobilisent jours après jours pour offrir aux Français une viande locale et de qualité pour tous. Riche en protéines et pauvre en lipide, le lapin convient à tout le monde : petit et grands. Sa haute teneur en Oméga-3 permet à cette viande d’être l’allié « vitalité » du confinement. Le temps passé chez soi est l’occasion de (re)découvrir de nouvelles saveurs et varier les plaisirs avec cette viande nutritive et riche en vitamines.

Vous pouvez retrouver plus d’information sur la viande de lapin, ainsi que de nombreuses idées recettes sur : https://www.lelapinfaitesvousremarquer.fr/

Inquiétude sur l’augmentation du prix des matières premières

Depuis le début de l’épidémie, le coronavirus a entraîné de lourdes conséquences sur les marchés agricoles. Les mesures de confinement dans le monde ont bloqué le transport de matières premières ce qui a eu pour conséquence la flambée de prix de certaines matières premières comme les tourteaux. Le poste alimentation représente 60% du coût de production d’un lapin de chair. L’augmentation du prix des aliments entrainera de lourdes difficultés de trésorerie et mettrait à mal le devenir de nombreux éleveurs.

La filière cunicole en appelle à la mobilisation de tous afin que les éleveurs puissent vivre de leur métier et continuer à proposer une viande saine et de qualité pour tous les Français.

Les chiffres clés 2018

- 4 groupements de producteurs

- 75 éleveurs

- 1 700 000 lapins élevés en AURA

- 4 360 000 kg de viande produite par an

Catégorie agricultureCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

avril 2020
L Ma Me J V S D
« mar   mai »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+